La tortue musquée : mon animal canadien favori

Stinkpot turtle (Photo by Ontley, Wikimedia Commons)

Stinkpot turtle (Photo by Ontley, Wikimedia Commons)

April 7, 2015 | by | 0 Comments

Mon animal canadien favori est une des premières espèces en péril avec laquelle j’ai eu la chance de travailler en chair et en os : la tortue musquée!

Mon intérêt pour cette petite tortue nocturne a commencé alors que je réalisais un recensement d’espèces de tortues dans un cours d’eau en Ontario, en tout début de carrière. Un beau matin ensoleillé, quelle ne fut pas ma surprise de soulever un piège et d’y voir non pas les tortues peintes, serpentines ou géographiques auxquelles j’étais habituée, mais d’y trouver deux étranges petites créatures foncées d’environ 10 centimètres de long avec une carapace bombée. C’était les deux premières observations de tortue musquée pour ce site très particulier.

Peu de gens ont la chance d’observer cette espèce, puisqu’elle est surtout active la nuit et qu’elle se déplace en marchant au fond de l’eau, la nage n’étant pas sa force! Cette tortue me fascine puisqu’elle est une sorte de mélange entre une tortue serpentine miniature et une mouffette!

À l’image de la serpentine, son plastron est beaucoup plus petit que les autres espèces de tortues d’eau douce, ce qui la rend vulnérable à la prédation et, en conséquence, la rend plus agressive lors de manipulations. Son nom s’explique par l’odeur musquée qui se dégage de ses glandes en présence d’un prédateur… tout comme pour la mouffette.

En Outaouais, nous avons le privilège d’être la seule région du Québec à abriter cette espèce de tortue. Et chez Conservation de la nature Canada, nous avons la fierté de travailler concrètement pour la protection de cette espèce.