My tree: a poem

Poem by Irene Bilobeau (Photo by NCC)

Poem by Irene Bilobeau (Photo by NCC)

December 23, 2016 | by NCC staff | 0 Comments

In the spirit of the holidays, we at the Nature Conservancy of Canada (NCC) would like to share a kind message and poem sent to us by Irène Bilodeau, a long-time donor and supporter of NCC. Her prize-winning poem, awarded by the village of Saint-Venant-de-Paquette, reminds us that at every age we can be inspired and appreciate the nature around us and recognize its beauty.

Sherbrooke, Quebec, October 20, 2016

Mr. John Lounds
President and Chief Executive Officer
The Nature Conservancy of Canada

Dear Mr. John Lounds,

I have always admired nature, especially the majestic trees that give us freshness and beauty in all seasons.

I wrote a piece entitled "Mon arbre" ("My Tree") for a contest promoting the protection of trees and forests, which I won a prize for participation. It was in July 2016, and the contest was organized by the village of Saint-Venant-de-Paquette in the Eastern Townships. More than eighty people participated, but I was the only one from my senior's residence.

I send you my message with a donation for the Nature Conservancy of Canada.

Thank you,

Irène Bilodeau

Irene's poem has been transcribed below in it's native French.

MON ARBRE

Je suis un érable des champs qui a poussé près d’une maison ancestrale, et qui continue de projeter son ombre et sa fraicheur aux habitants de cette maison.

Mon tronc, assez imposant, est attaché solidement au sol par de grosses racines visibles en surface, au ras de la terre. Je suis un érable d’un certain âge. J’ai vu plusieurs générations de personnes y passer. Je donne une impression de solidité et de ténacité.

J’ai résisté aux vents et aux tempêtes. Au printemps, je me pare de jeunes feuilles d’un vert tendre et prometteur. En été mes feuilles sont d’un vert plein de santé et de vigueur. Dès septembre, mon feuillage se revêt de mille couleurs. Depuis les simples courants dorés jusqu’aux vermeils les plus écarlates. Le soleil et la gelée sur mes feuilles sont comme le pinceau de l’artiste qui y trace les plus belles décorations.

Mon arbre a plusieurs branches, les unes sont plus imposantes que d’autres. Les plus basses, par exemple, sont plus grosses en diamètre, parce que souvent, sur ces branches, on y accroche un câble pour une balançoire où un enfant s’y installe pour des moments de réflexion ou de lecture.

En hiver, bien que dépouillé de mes atours, je donne abri aux oiseaux les plus braves, qui décident de passer la saison froide avec moi. J’accepte le vent et les tempêtes qui me dont ployer sous leur force, et j’attends le mois de mars et la fonde des neiges patiemment.

Le soleil plus chaud fait circuler ma sève abondante et sucrée, que mes propriétaires recueillent avec soin dans un contenant attaché à une goudrelle insérée dans mon tronc. Cette saison du printemps me met particulièrement à l’honneur, car je suis entouré de soins et d’amour.

Ma sève sucrée transformée en délicieux sirop et tire d’érable fait les délices de mes amis.

Je suis heureux d’être un érable. En toute saison, je me sens apprécié à partir de ma sève le printemps. Ma fraîcheur en été, mes riches coloris en automne et mes rameaux hospitaliers en hiver.

Lorsque je serai devenu trop vieux et que mon tronc sera ravagé par la sécheresse ou la maladie, on me coupera, à rase le sol, et je donnerai à mes hôtes une bonne chaleur, douce et durable, pour alimenter le feu de leur foyer.

J’ai en plus, l’insigne honneur de figurer par ma feuille sur le drapeau de mon pays, le Canada, et j’en suis très fier.

Irène Bilodeau (82 ans)

About the Author

NCC staff Since 1962, the Nature Conservancy of Canada (NCC) has protected areas of natural diversity for their intrinsic value and for the benefit of our children and those after them. To this day, NCC continues to protect land and share stories of nature, wildlife, science and conservation.

Read more about NCC staff.

More by this author »