Vous n’aimez pas ramasser les feuilles? Attendez au printemps!

Cela présente d’importants avantages, rappelle Conservation de la nature Canada

Feuille de tulipier de Virginie (Photo de Bernt Solymar)

Feuille de tulipier de Virginie (Photo de Bernt Solymar)

Que vous soyez sur le point de ramasser les feuilles mortes sur votre terrain ou tardiez à le faire, voici quelques bonnes raisons de bouder le râteau.

En effet, Conservation de la nature Canada (CNC) vous rappelle qu’il y a de nombreux avantages à laisser les feuilles mortes au sol. Selon l’organisme sans but lucratif, cette pratique favorise la biodiversité dans votre jardin. Sans compter le temps et les efforts économisés!

Dan Kraus, le scientifique de la conservation principal à CNC, souligne que ce petit geste de conservation peut avoir des bienfaits majeurs pour les pollinisateurs, oiseaux et autres espèces indigènes qui peuplent votre cour.

« Un tapis de feuilles mortes est un habitat précieux pour de nombreuses espèces, en particulier les crapauds, grenouilles et pollinisateurs, explique M. Kraus. Ils passent l’hiver en dessous, à l’abri du froid. De plus, les tiges de plantes et les branches mortes sont essentielles pour l’hibernation de nombreux insectes. En retirant tout cela de nos jardins, nous privons des espèces indigènes de précieux habitats dont elles ont besoin pour survivre à l’hiver. »

M. Kraus rappelle également qu’en se décomposant, les feuilles mortes forment un paillis naturel qui enrichit le sol. Laisser la nature suivre son cours à l’automne et en hiver est également bénéfique pour les oiseaux, qu’ils soient migrateurs ou non.

« Les fruits et les graines qui restent sur les fleurs et arbustes sont une source d’alimentation indispensable pour de nombreux oiseaux chanteurs, dont le chardonneret jaune, les geais et les mésanges. Les insectes qui dorment dans nos jardins pendant l’hiver sont également une importante source d’alimentation pour les oiseaux. Fournir un habitat d’hivernage à nos oiseaux et insectes indigènes est aussi important que de leur permettre de trouver de la nourriture et un abri au printemps et en été. »

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197