Semaine canadienne de l'environnement

Jeunes bénévoles pour la conservation, Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Jeunes bénévoles pour la conservation, Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Cinq façons de contribuer à la conservation de la nature en cette semaine canadienne de l'environnement

Texte adapté d'un blogue de Wendy Ho

Depuis 1971, la Semaine canadienne de l'environnement est l'occasion de célébrer le patrimoine naturel canadien et les progrès réalisés en matière de protection de l'environnement. La Journée mondiale de l'environnement (5 juin) et la Journée mondiale des océans (8 juin) font partie de cette semaine. En ce qui me concerne, je trouve que ces journées passent avant même que je m'en rende compte. Je suis souvent trop pris par ma routine quotidienne pour faire quelque chose de spécial. Cette année, j'ai l'intention de prendre le temps de faire une différence.

Saviez-vous que le Gouvernement du Canada offre des suggestions d'activités pour souligner cette semaine, à la maison, au travail ou à l'école, et pour vous impliquer dans votre municipalité? 

Voici d'autres façons de faire une différence cette semaine.

1) Participez à une activité Bénévoles pour la conservation

La façon la plus directe et la plus efficace de donner un coup de pouce à la nature est de se salir les mains sur le terrain! Cette année, Conservation de la nature Canada (CNC) organise plusieurs activités à travers le pays. En faisant du travail bénévole, vous aidez CNC à atteindre ses objectifs en matière d'intendance (gestion de ses propriétés). Vous acquerrez également des compétences et de précieuses connaissances en compagnie de gens qui, comme vous, se passionnent pour la nature.

2) Organisez une collecte de fonds

Vous aimez cuisiner? Vous avez des talents artistiques? Une collecte de fonds au bureau ou à l'école pour un organisme de conservation de la nature est un excellent moyen de bonifier votre don et d'intéresser d'autres personnes à une cause. 

3) Soyez économe

Éteindre les lumières et ne pas gaspiller l'eau peuvent paraître des gestes simples, mais ils requierent un effort soutenu pour avoir un impact. Quand je vivais dans un condominium où les services publics étaient inclus dans les frais d'entretien, je tombais plus facilement dans le piège du gaspillage que de l'ingéniosité. Il ne devrait toutefois pas en être ainsi. Essayez de noter votre consommation d'énergie et d'eau d'un mois à l'autre pour voir comment vos efforts portent fruit. Une initiative toute simple est de mettre un baril ou un seau pour recueillir l'eau de pluie et vous en servir pour arroser vos plantes.

4) Créez chez vous un petit coin de nature 

Que vous habitiez une maison avec une cour ou un appartement doté d'un balcon, tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un peu d'espace pour planter des espèces indigènes qui contribueront à restaurer la nature. Renseignez-vous sur les espèces végétales indigènes de votre région et visitez les centres jardins pour obtenir des conseils. 

5) Joignez-vous à un projet de science citoyenne

Si vous aimez identifier les espèces, observer l'évolution de la météo et noter vos observations lorsque vous êtes en plein air, vous pouvez être un citoyen ou une citoyenne scientifique! Le Portail science citoyenne du Gouvernement du Canada à l'intention du grand public répertorie une variété de projets auxquels vous pouvez participer. Des grenouilles aux vers, en passant par les oiseaux et les arbres, vous serez étonné des nombreuses façons dont vous pouvez contribuer à la science. Les organismes de conservation locaux organisent également leurs propres activités scientifiques citoyennes, comme Bioblitz Canada. Les communautés en ligne, telles que eBird et iNaturalist, vous permettent de soumettre des données via leurs applications.

Lorsqu'il s'agit de protéger l'environnement, l'idée de poser un geste peut paraître un peu compliquée. Cela semble un fardeau trop lourd à porter pour une seule personne. Je me souviens toutefois d'une citation de John Lewis : « Si ce n'est pas nous, qui alors ? Si ce n'est pas maintenant, quand alors? » En cette Semaine canadienne de l'environnement, réfléchissons à la façon dont nous pouvons oeuvrer ensemble pour l'environnement, par un geste aussi petit soit-il, pour contribuer à la conservation des habitats et des ressources naturelles dont nous, les animaux et les plantes avons besoin.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)