Trilles blancs, forêt de Happy Valley, Ontario (photo de CNC)

Trilles blancs, forêt de Happy Valley, Ontario (photo de CNC)

La conservation des forêts

Forêt de Darkwoods, C.-B. (Photo de Bruce Kirkby)

Forêt de Darkwoods, C.-B. (Photo de Bruce Kirkby)

Sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse, les vagues viennent se briser sur les rochers et arrosent d’eau salée les petits arbres rabougris d’une forêt mixte des maritimes, secouée par les vents, la pluie et les lames déferlantes. Plus loin à l’intérieur des terres, au Québec, un lynx du Canada marche à pas feutrés dans un sous-bois des montages Vertes, tandis qu’une grive de Bicknell pépie dans la forêt mixte des Appalaches, composée de bouleaux, de hêtres, de frênes et d’érables. Dans la région du mont Riding, au Manitoba, le feuillage des peupliers faux-trembles s’agite sous la brise qui traverse le parc. En Colombie-Britannique, un pic fouille l’écorce d’une espèce d’arbre rare, un chêne de Garry. Et dans chacune de ces forêts, des Canadiens de tous âges viennent régulièrement s’amuser, faire de la randonnée pédestre et profiter de la nature.

Des habitats d’une valeur inestimable

Qu’elles soient peuplées d’arbres titanesques sur la côte de la Colombie-Britannique ou de petits arbres rabougris à Terre-Neuve et au Labrador, qu’elles soient constituées de feuillus ou de conifères, qu’elles soient grandes ou petites, les forêts du Canada sont des lieux uniques qui recèlent une vaste biodiversité et qui sont d’une beauté irremplaçable. Elles occupent une place importante dans la vie de chaque Canadien. 

En fait, près de dix pour cent des forêts du monde entier poussent ici, au Canada. Plus de la moitié du pays est couverte de forêts et ces habitats, qui en majorité sont encore aujourd’hui intacts, font partie des plus vastes zones forestières encore vierges dans le monde. Elles sont constituées de forêts dites « rares », « anciennes » et « refuges ».

Une abondance de services écologiques

Jusqu’à présent, la valeur des services écologiques rendus par les forêts du Canada n’a pu être justement évaluée.

Parmi leurs nombreuses fonctions, les forêts :

  • purifient l’eau ;
  • contribuent à régulariser et à tempérer le climat ;
  • absorbent une partie du gaz carbonique atmosphérique ; 
  • produisent de l’oxygène ;
  • constituent un habitat et un abri pour un nombre incalculable d’espèces ;
  • offrent à la population canadienne de magnifiques paysages, contribuant ainsi au bien-être de chacun et à remédier au trouble du déficit de nature.

La conservation de vastes habitats forestiers est nécessaire pour assurer la protection de la biodiversité et des espèces indigènes à l’échelle locale et régionale (Environnement Canada, 2004). En plus de la faune terrestre, plusieurs espèces associées aux milieux humides ont également besoin de la forêt pour se déplacer, se nourrir, hiberner et s’accoupler.

Le travail forestier de CNC

Le travail forestier de Conservation de la nature Canada (CNC) touche un large éventail de forêts à travers l’ensemble du pays, chacune ayant leurs caractéristiques et leurs besoins particuliers. Les habitats forestiers où œuvre CNC comprennent, entre autres :

Un partenariat naturel

Grâce en partie aux généreux fonds offerts par le Groupe Banque TD (TD) par l’entremise du programme Forêts TD, des forêts de partout au Canada sont maintenant protégées de façon permanente.

Le programme Forêts TD permettra d’accroître la quantité d’aires forestières protégées et entretenues par Conservation de la nature Canada (CNC). Sur une période de cinq ans, ce programme rendra possible la protection journalière d’une superficie moyenne correspondant à plus de deux terrains de football. De plus, TD et CNC s’efforcent de recruter toujours plus de Canadiens afin de poursuivre la mission de protection de nos forêts,  assurant ainsi non seulement la conservation des arbres, mais de toute espèce vivante dont la survie en dépend.

Faits intéressants à propos de la forêt

  • Selon un récent sondage, plus de 70 pour cent des gens ont désigné la qualité de l’air comme étant le plus important service écologique fourni par les forêts.
  • Près de 90 pour cent des espèces en péril du Canada vivent en forêt.
  • Au Canada, la forêt constitue l’habitat principal des deux tiers de toutes les espèces de végétaux, d’animaux, de champignons et autres organismes présents au pays, dont le nombre est estimé à 140 000.
  • Moins du quart des forêts canadiennes fait l’objet d’une gestion active en vue de permettre l’approvisionnement en fibre ligneuse pour l’industrie papetière, le bois d’œuvre, la production d’énergie et autres usages.



Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197