Région de la forêt cotière

Les forêts pluviales côtières de la Colombie-Britannique sont très productives de par la présence du climat océanique qui est tempéré et humide. Elles profitent également d’une source constante d’azote d’origine marine provenant de poissons, tels que le saumon du Pacifique, qui remontent le courant pour frayer et dont les carcasses, laissées derrière par les ours, enrichissent le sol.

C’est une région forestière d’une exceptionnelle biodiversité, formées d’une mosaïque complexe d’îles couvertes de forêts intactes, d’anses, de vallées, d’eaux marines et d’estuaires de même que d’écosystèmes d’eau douce. C’est l’une des dernières régions réellement sauvages de la planète; elle comprend des écosystèmes intacts qui fonctionnent à très grande échelle.

Les forêts pluviales côtières tempérées propres à cette région sont rarissimes, recouvrant moins de 0,2 % de la surface terrestre. Majestueuses, elles sont célèbres pour leurs arbres gigantesques et parce qu’on y trouve la plus grande quantité de biomasse par acre, comparativement à tout autre écosystème ailleurs dans le monde.

Les espèces caractéristiques de ces forêts sont la pruche de l’Ouest, le sapin de Douglas, le thuya géant et l’épinette de Sitka.

Que fait CNC pour aider à protéger cet habitat?

En Colombie-Britannique, la région de la forêt côtière est le point de mire des objectifs de conservation de CNC. L’organisme a d’ailleurs permis la conservation de forêts pluviales dans la région de la Côte centrale et à Haida Gwaii, de même que dans les régions de la baie Clayoquot et du corridor de Squamish.

La planification du travail d’intendance de ces terres par CNC met l’accent sur les partenariats avec les Premières Nations (Haïda, Heiltsuk, Wuikinuxv), les organismes de recherche scientifique et les programmes éducatifs, et ce, afin d’assurer la conservation de ces forêts et de leur richesse naturelle le plus d’efficacement possible.

En 2016, CNC a protégé l’estuaire Gullchucks (Denny Island), en Colombie-Britannique, avec l’appui du Gouvernement du Canada et du programme Forêts TD.

En 2016, CNC a protégé Rivers Inlet (bras de mer) et l’île Spider, en Colombie-Britannique, avec l’aide de Forêts TD.?

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre partenariat avec Forêts TD.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197