Financement et autres ressources

Inventorier la biodiversité sur les propriétés de CNC est un aspect important du suivi de la santé des écosystèmes. Ici, Mitchell MacMillan prend une photo d'une plante durant une évaluation sur l'île d'Holman, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour l'identifier et enregister son observation. (Photo de Sean Landsman)

Inventorier la biodiversité sur les propriétés de CNC est un aspect important du suivi de la santé des écosystèmes. Ici, Mitchell MacMillan prend une photo d'une plante durant une évaluation sur l'île d'Holman, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour l'identifier et enregister son observation. (Photo de Sean Landsman)

CNC peut parfois financer partiellement des projets de recherche appliquée dont les résultats permettraient de combler des lacunes de connaissances jugées prioritaires selon nos plans de conservation. Renseignez-vous le plus tôt possible pendant l’élaboration d’un projet de recherche pertinent, car la disponibilité des fonds est variable. Pour de tels projets, CNC peut aussi contribuer à des demandes de subventions à Mitacs, par exemple, ou fournir des lettres d’appui.


CNC soutient également les chercheurs en donnant accès à nos propriétés et à nos données sur la conservation. Nos propriétés présentent des habitats parmi les plus diversifiés et les plus intacts au Canada et sont d’excellents laboratoires naturels. Comme nous recueillons beaucoup de données sur chacune de nos propriétés, nous pouvons fournir des renseignements quant aux espèces et aux habitats ainsi que les résultats des suivis de nos activités de gestion.


Le personnel de CNC peut aussi apporter son expertise et sa collaboration à des projets de recherche, particulièrement à ceux liés à des activités de gestion en cours ou planifiées. De nombreuses activités de gestion de CNC peuvent être répétées de manière expérimentale. Les activités de gestion habituelles comprennent :
 le brûlage dirigé
les mesures pour contrer les espèces envahissantes
le pâturage
la fenaison
diverses activités de restauration écologique.

Dans certains emplacements, de l’équipement peut être prêté aux chercheurs. Cela peut inclure des bateaux, des canots, des VTT, des remorques, des ordinateurs pour le terrain, des transducteurs pour le niveau de l’eau, des tronçonneuses, des serres et des espaces d’entreposage. CNC possède aussi des installations sur de nombreuses propriétés, lesquelles peuvent accueillir les chercheurs et les équipes de terrain, moyennant habituellement des frais d’utilisation. Quelques exemples:


•    Station de recherche Ivey au 567, East Shore Road, île Pelee (Ontario)
 

•    Réserve d’oiseaux de rivage et centre d’interprétation de Johnson’s Mills Camp d’observation des oiseaux de rivage au 2459, route 935, Johnson’s Mills (Nouveau-Brunswick)
 

•    Old Man on His Back, Saskatchewan

•    Le Centre d’interprétation des prairies à herbes hautes de la famille Weston au 32087, Road 10N, Stuartburn, Manitoba


De l’hébergement peut aussi être offert au Québec, en Colombie-Britannique et en Ontario. La disponibilité et les conditions varient selon les installations. Veuillez communiquer avec Angela Parillo (angela.parillo@natureconservancy.ca), responsable des partenariats de recherche, pour plus d’information concernant les subventions et les autres ressources.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197