10 pour 7: Fort Ellice

Le mois de mars 2014 marquait le septième anniversaire du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN), un important partenariat entre Conservation de la nature Canada (CNC) et le gouvernement canadien. Depuis 2007, le PCZN a accéléré le rythme de la protection des milieux naturels partout au pays. Jusqu’à ce jour, CNC et ses partenaires ont permis la conservation de près d’un million d’acres (405 000 hectares) de terres abritant plus de 160 espèces en péril.

Afin de célébrer cette grande réussite canadienne, CNC dresse un bilan de certains des projets extraordinaires qui ont été réalisés d’un océan à l’autre dans le cadre du PCZN.  

Fort Ellice, Manitoba

Surplombant la vallée de la rivière Assiniboine, le projet de 4 600 acres (1 862 hectares) de Fort Ellice est un remarquable succès pour la conservation dans la région du Manitoba. En protégeant ce site situé près du village de Saint-Lazare, CNC aide à préserver une partie du patrimoine naturel et culturel de la province.

En 1831, La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) fondait Fort Ellice aux abords de Beaver Creek, un endroit stratégique pour les routes commerciales du nord-ouest. Un deuxième fort était érigé en 1862 un peu à l'est du lieu d'origine. Puis, le commerce des fourrures perdant de l’importance dans l'Ouest canadien, HBC vendit les terres à des intérêts privés dans les années 1920. Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose de ces colonies, hormis des tombes ancestrales et une borne indiquant l’emplacement de ce site historique.  

La nature s'est réapproprié la majeure partie de ces terres que les commerçants de fourrures parcouraient entre Winnipeg (Fort Garry) et Edmonton. Le site est maintenant un bastion de valeurs écologiques dans la région, que le comité consultatif scientifique du Manitoba a identifié comme étant extrêmement important en raison de la diversité de ses écosystèmes.  
Dunes, prairies d’herbes mixtes, forêt-parcs à trembles et milieux humides; les terres de Fort Ellice fournissent un habitat à une grande diversité d'espèces, dont le wapiti, l'orignal, le monarque et le pipit de Sprague, une espèce d’oiseau menacée. Le travail de CNC à Fort Ellice assurera la pérennité de ces milieux et attributs naturels uniques.

Conservation de la nature Canada travaille de concert avec les collectivités locales et les experts pour permettre au public d'accéder au site du fort, de sorte que les Manitobains puissent s'approprier une partie de leur histoire. Par la même occasion, les visiteurs seront en mesure d’apprécier quelques-unes des beautés naturelles du Manitoba. Le remarquable projet de Fort Ellice a été financé en partie par le gouvernement du Canada grâce au Programme de conservation des zones naturelles.



Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197