Blais Saint-Hilaire, Québec (photo de CNC)

Blais Saint-Hilaire, Québec (photo de CNC)

Hibou des marais (Photo de Gregory Johnston)

Hibou des marais (Photo de Gregory Johnston)

Hibou des marais

Identification

Le hibou des marais mesure de 34 à 43 centimètres, l’envergure de ses ailes pouvant atteindre le double. Arborant un plumage brun tacheté, plus pâle sur le poitrail, il se distingue par une grande tache chamois au bout de ses ailes (visible en vol) et par deux petites touffes de plumes sur sa tête (aigrettes) qui ressemblent à des oreilles. Les mâles et les femelles présentent le même aspect; les femelles sont toutefois légèrement plus imposantes et plus foncées. La coloration du hibou des marais lui est très utile pour se camoufler puisqu'elle le rend quasi invisible, sauf en vol.

Habitat

Le hibou des marais est largement réparti à l’échelle du globe et vit dans des milieux divers, tels que la toundra arctique, les prairies, les marais, les prés et les boisés dégagés. Dans la plus grande partie du Canada, on peut l'apercevoir surtout au printemps lorsqu’il migre vers le nord pour se reproduire après avoir passé l’hiver aux États-Unis ou dans le sud de l’Ontario.

De la fin d'avril au début de juin, les femelles pondent en moyenne de 4 à 7 œufs dans des nids bâtis au sol. Pendant les quelque 27 jours de couvaison, le mâle protège le nid et procure de la nourriture à la femelle. Même s’il se reproduit dans tous les territoires et provinces du Canada, ce rapace est surtout présent dans les provinces des Prairies (Alberta, Saskatchewan et Manitoba) et le long de la côte arctique.

Alimentation

Contrairement à la plupart des hiboux, cette espèce diurne chasse le jour comme la nuit, principalement à l’aube ou au crépuscule. Le hibou des marais peut voler très bas en rasant parfois le sol afin de détecter ses proies grâce à son ouïe très fine avant de les capturer rapidement dès qu’elles sont repérées. L'alimentation du hibou des marais est principalement composée de petits mammifères et parfois de petits oiseaux, selon les espèces qui fréquentent son habitat.

Statut de conservation

Bien qu’assez répandu à travers le monde, le hibou des marais fut désigné comme étant une espèce préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Sa population est en déclin constant depuis 40 ans, avec une diminution drastique de 23 % au cours de la dernière décennie seulement. La perte de son habitat et la dégradation des sites d’hivernage et de certains lieux de reproduction constituent une grande menace pour les populations de hibou des marais.

Mesures prises par CNC pour protéger cette espèce

À Conservation de la nature Canada (CNC), nous ne ménageons aucun effort pour assurer à cette espèce la présence d'habitats adéquats et protégés. Les propriétés de CNC de Missouri Coteau, en Saskatchewan, et de la péninsule de Gaspé, au Québec, sont des exemples d’aires de conservation offrant un habitat de nidification pour le hibou des marais.

Pleins feux sur nos sympathisants

Destinations Nature - Explorez nos propriétés