La vue imprenable qu’offre la pointe Verte sur le golfe du Saint-Laurent (Photo de CNC)

La vue imprenable qu’offre la pointe Verte sur le golfe du Saint-Laurent (Photo de CNC)

Narvals (Photo de Mario Cyr)

Narvals (Photo de Mario Cyr)

Narval

Surnommé « licorne de mer », le narval est une baleine de taille moyenne de couleur pâle et dotée de seulement deux dents.

À quoi ressemble-t-il?

Chez la plupart des mâles, la dent de droite demeure à l’intérieur du crâne, tandis que celle de gauche se développe pour devenir une défense torsadée pouvant mesurer jusqu’à 3 m. Il s’agit de la caractéristique la plus facilement reconnaissable du narval mâle.

Cet animal peut atteindre 5,5 m de long et peser jusqu'à 1 900 kg. Similaire au béluga par sa taille et son apparence, le narval, à l’instar du béluga, est l’une des deux seules espèces vivantes de la famille des monodontidés.

À la naissance, le narval est de couleur foncée, puis il pâlit en vieillissant. La peau blanchâtre des nouveau-nés est recouverte de taches brun noir, et des taches blanches commencent à se développer au fil du temps. Contrairement à d’autres baleines, les narvals ne possèdent pas de nageoire dorsale, et la forme particulière de leur queue réduit la traînée causée par leur défense.

Où vit-il?

Map of narwhal range in the Northern hemisphere (Map by Fisheries and Oceans Canada)

Aire de distribution du narval (Carte de Pêches et Océans Canada)
Cliquez pour agrandir

On retrouve principalement le narval dans les eaux du Nunavut, de l’ouest du Groenland et de l’Arctique européen, mais rarement dans les autres régions arctiques. Au Canada, la plupart des narvals se trouvent dans le détroit de Davis Strait, la baie de Baffin Bay et la mer du Groenland. Les narvals sont présents aussi, quoique moins nombreux, dans le détroit d’Hudson, au nord de la baie d’Hudson et dans la mer de Barents (Europe du Nord).

Quel est le statut de cette espèce?

Le naval est répertorié comme espèce au statut préoccupant. Les populations de narvals peuvent être limitées ou menacées par la chasse, les contaminants dans leur environnement, les changements climatiques et les activités industrielles.

La chasse au narval pour sa viande et son ivoire remonte à plus de 1 000 ans chez les Inuits du Canada et du Groenland. Seuls les Inuits sont autorisés à pratiquer cette chasse selon la réglementation protégeant les pratiques traditionnelles.

Que fait CNC pour aider à protéger cette espèce?

Le 8 juin 2016, Shell Canada a cédé à Conservation de la nature Canada ses droits relatifs à 860 000 hectares (8 625 km2), dans les eaux de la baie de Baffin, près du détroit de Lancaster. CNC a aidé à faciliter la réalisation d’une initiative de conservation d’une extrême importance à l’échelle mondiale en cédant par la suite les permis au Gouvernement du Canada dans le but de contribuer à la concrétisation de l’engagement du Canada envers la protection d’aires marines nationales de conservation. Le détroit de Lancaster abrite des espèces telles que l’ours polaire, le phoque, le narval, le béluga et la baleine boréale.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197