Gyroselle de Henderson (rose) et érythrone d'Orégon (blanches), Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Gyroselle de Henderson (rose) et érythrone d'Orégon (blanches), Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Bruant à ventre noir (Photo de Christian Artuso, iNaturalist, CC BY-NC-ND 4.0)

Bruant à ventre noir (Photo de Christian Artuso, iNaturalist, CC BY-NC-ND 4.0)

Bruant à ventre noir

À qui ressemble cette espèce?

Le bruant à ventre noir, ou plectrophane à ventre noir, est un oiseau chanteur de taille moyenne pourvu d’un bec robuste. En période de reproduction, le mâle, comme son nom l’indique, a le ventre noir; il se distingue également par sa nuque marron, sa gorge jaunâtre ainsi que sa queue blanche décorée au centre d’un triangle noir. Ses doigts postérieurs sont munis de longues griffes qui rappellent des éperons, d’où son nom anglais chestnut-collared longspur (longspur se traduisant par longs éperons). En période hivernale , les mâles qui ne s’accouplent pas et les femelles sont principalement brun grisâtre, décorés de rayures sur le dos et les côtés.

Où vit cette espèce?

Canadian distribution of chestnut-collared longspur (Map by NCC)

Aire de distribution durant la saison de reproduction (Cliquer pour agrandir)

Le bruant à ventre noir est une espèce des prairies, indigène des Grandes Plaines nordiques. En hiver, il migre vers le sud des États-Unis et le nord du Mexique. Il niche et se nourrit au sol et préfère les zones de pâturage intensif ou les prairies récemment brûlées. Ce bruant peut également nicher dans les prairies cultivées, mais son taux de reproduction est alors moins élevé. Il est donc important de protéger de grands espaces de prairies indigènes intactes pour assurer la conservation de cette espèce.

Quel est le statut de conservation de cette espèce?

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada a désigné le bruant à ventre noir comme étant menacé en raison du déclin rapide de sa population. L’espèce est également inscrite comme étant menacée sur la liste fédérale en vertu de la Loi sur les espèces en péril. La perte d’habitats et la fragmentation des prairies sont les menaces les plus importantes qui pèsent sur le bruant à ventre noir.

Que fait CNC pour protéger l’habitat de cette espèce?

Le bruant à ventre noir se trouve dans les prairies mixtes manitobaines de l’aire naturelle des dunes et milieux humides de Oak Lake, des prairies d’herbes mixtes de West Souris et sur la propriété de Fort Ellice, à l’aire naturelle East Parklands. En Saskatchewan, cette espèce est présente à l’aire de conservation des prairies patrimoniales de Old Man on His Back, à la vallée Buffalo et au complexe Wideview. En Alberta, le bruant à ventre noir est présent sur plusieurs propriétés de la région de conservation des prairies, dont le ranch Sandstone. 

L’écosystème des prairies est l’un des plus en danger dans le monde, puisque 50 % a été transformé en terres agricoles ou utilisé pour d’autres usages. Au Canada, 70 % des prairies tempérées ont été converties en milieux agricoles, urbains ou en routes. Conservation de la nature Canada (CNC) protège plus de 197 684 acres (80 000 hectares) de prairies à travers le pays. CNC travaille avec des partenaires locaux pour soutenir les activités d’élevage, en offrant un programme de pâturages communautaires qui vise à protéger la biodiversité et à restaurer les habitats en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba.

Le feu et le broutage jouent un rôle important dans la santé des prairies. CNC effectue des activités de brûlage dirigé et travaille de concert avec les éleveurs pour reproduire les perturbations naturelles des prairies. Le maintien d’une mosaïque d’habitats, avec des parcelles d’herbe rase, y est important pour la diversité des espèces qui y vivent, dont le bruant à ventre noir.

Liens d'intérêt (en anglais)

Aire naturelle East Parklands

Vallée Buffalo

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197