Milieu naturel des versants du mont Saint-Étienne (Photo de Corridor appalachien)

Milieu naturel des versants du mont Saint-Étienne (Photo de Corridor appalachien)

Massasauga (photo de Tim Vickers)

Massasauga (photo de Tim Vickers)

Massasauga

Le massasauga est le seul serpent venimeux en Ontario. Malgré sa redoutable réputation, le massasauga est timide et docile, évitant autant que possible le contact avec les humains.

Lorsqu’il se sent menacé, ce serpent réagira le plus souvent en agitant la queue ou en prenant la fuite. Le massasauga ne mord qu’en dernier recours, et son rayon d’attaque est de moins de 30 centimètres (12 pouces). De plus, lorsqu’il mord, il n’injecte pas toujours son venin.

En Ontario, la plupart des morsures de massasauga surviennent lorsque des gens marchent accidentellement sur ces serpents ou lorsqu’ils tentent de les manipuler.

L’Ontario ne recense que deux décès survenus à la suite d’une morsure de massasauga. Dans chacun de ces cas, les victimes n’avaient pas reçu les soins médicaux appropriés.

Identification

Le massasauga n’atteint pas une très grande taille : il ne mesure que 45 à 75 centimètres (18 à 30 pouces). Ce n’est pas un serpent long et mince, mais il est plutôt petit et trapu. Son corps gris ou brun clair possède une rangée de grandes taches brunes ou noires longeant le centre de son dos, et trois petites rangées de taches longeant chaque côtés de son corps. Sa tête triangulaire est marquée de trois bandes foncées sur les côtés.

Bien qu’il s’agisse d’un serpent à sonnettes, il lui arrive de perdre sa cascabelle. Il est le seul serpent en Ontario qui possède une pupille verticale, mais cette caractéristique ne devrait pas être utilisée pour identifier le serpent, car si vous pouvez la distinguer, c’est que vous êtes sans doute trop près!

Répartition et habitat

L’Ontario est la seule province canadienne où vit le massasauga, mais son aire de répartition s’étend de l’état de New York jusqu’en Arizona et au Mexique. En Ontario, ce serpent vit sur la rive est de la baie Georgienne, sur la Péninsule-Bruce, la rive nord du lac Huron, dans la tourbière Wainfleet et dans la réserve naturelle d’Ojibway Prairie. Le massasauga peut vivre dans divers habitats : marécages, marais, forêts, prairies ou zones rocheuses.

Il existe trois sous-espèces de massasaugas; la seule vivant au Canada est le Sistrurus catenatus catenatus.

Statut de conservation

Ce serpent à sonnettes est déjà disparu de la majeure partie de son ancienne aire de répartition dans le sud-ouest de l’Ontario, et il ne vit désormais qu’à quelques endroits. Il se fait rare au Canada et a été identifié comme une espèce menacée par la Loi sur les espèces en voie de disparition de l’Ontario, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada ainsi que le Comité de détermination du statut des espèces en péril en Ontario.

La persécution et la perte des habitats expliquent en partie ce déclin, mais la plus grande menace envers ces reptiles plutôt lents est la mortalité sur les routes, causée tant par des accidents que par des conducteurs qui dévient intentionnellement de leur trajectoire pour les frapper.

Conservation de la nature Canada (CNC) s’engage à protéger cette espèce en préservant son habitat dans le nord de la Péninsule-Bruce et la baie Georgienne. Pour y parvenir, nous travaillons sur des projets d’écologie routière, nous effectuons des activités de suivi, et nous collaborons avec d’autres organisations, dont Ontario Nature, afin de mettre en œuvre des programmes de sensibilisation.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)