Gyroselle de Henderson (rose) et érythrone d'Orégon (blanches), Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Gyroselle de Henderson (rose) et érythrone d'Orégon (blanches), Réserve naturelle de chênes de Garry de Cowichan, C.-B. (Photo de CNC)

Necture tacheté découvert pendant un inventaire d'espèces, Ont. (Photo de CNC)

Necture tacheté découvert pendant un inventaire d'espèces, Ont. (Photo de CNC)

Necture tacheté

Le necture tacheté mesure habituellement de 25 à 30 cm de longueur, ce qui en fait la plus grande espèce de salamandre au Canada. On le distingue facilement des autres salamandres à ses branchies externes d’un rouge foncé qui ont l’apparence de plumes et qui lui permettent de passer sa vie sous l’eau. Cet amphibien est pourvu d’une tête plate, d’une queue large et de courtes pattes se terminant chacune par quatre orteils. Le dessus de son corps va du gris au brun rougeâtre, avec des points noirs bleutés sur le dos, et son ventre est gris.

Où vit cette espèce?

Cette espèce se trouve en Amérique de Nord, du sud du Manitoba, de l’Ontario et du Québec jusqu’au nord de la Louisiane, au Mississippi, à l’Alabama et à la Géorgie vers le sud. Le necture tacheté vit au fond de lacs d’eau douce, d’étangs, de ruisseaux, de rivières et de réservoirs, où il peut se cacher dans la végétation, ainsi que sous les troncs et les roches pendant la journée. Espèce nocturne, il se nourrit la nuit.

Quel est le statut de cette espèce?

L’Union internationale pour la conservation de la nature a évalué le necture tacheté en tant que préoccupation mineure à l’échelle mondiale, et le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada considère qu’il n’est pas en péril au pays. Toutefois, l’espèce fait quand même face à des menaces telles que la pollution, qui occasionne des malformations congénitales et des difformités, l’envasement (condition où l’eau devient sale à cause du mouvement des particules minérales fines) et la capture non intentionnelle par des pêcheurs qui les relâchent hors de l’eau.

Que fait CNC pour protéger cette espèce?

Depuis 1974, CNC, la Nottawasaga Valley Conservation Authority et d’autres partenaires clés ont protégé plus de 4 972 hectares (12 000 acres) d’habitats dans les milieux humides de Minesing, en Ontario, où le necture tacheté a été répertorié. Des travaux d’intendance importants, comme la plantation d’arbres, la restauration de cours d’eau et le contrôle d’espèces envahissantes y ont été réalisés en partenariat avec CNC pour améliorer les habitats dans le secteur des milieux humides de Minesing.

 

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)