Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Sapin baumier (Photo de Wikimedia Commons)

Sapin baumier (Photo de Wikimedia Commons)

Sapin baumier

Le sapin baumier est un conifère à feuillage persistant de taille moyenne. On l’utilise souvent comme sapin de Noël, car il a une odeur agréable et conserve ses aiguilles longtemps après avoir été coupé. Sa sève, ou résine, est utilisée dans la fabrication de chandelles, de savons et de colle industrielle. Bien que les sapins baumiers vivent en moyenne 80 ans, certains spécimens auraient vécu jusqu’à 150 ans.

À quoi ressemble cette espèce?

Le sapin baumier a un port étroit et élancé. Il peut atteindre 25 m de hauteur, et son tronc jusqu’à 70 cm de diamètre. Il produit des cônes gris brunâtre en forme de tonneau qui poussent verticalement. Ses aiguilles vert foncé sont plates et luisantes et sont pourvues de deux bandes blanches en dessous. Son écorce est lisse et cireuse. Chez les jeunes arbres, elle est grisâtre et parsemée de vésicules résineuses, tandis qu’elle est brunâtre chez les sapins baumiers plus vieux.

Canadian distribution of balsam fir (Map by NCC)

(cliquez pour agrandir)

Dans quelle région retrouve-t-on cette espèce?

Le sapin baumier pousse dans plusieurs climats et types de sols et se trouve dans les forêts nordiques du centre et de l’est du Canada. Son aire de répartition s’étend précisément de l’Alberta à Terre-Neuve-et-Labrador, jusqu’aux États du Wisconsin et de New York vers le sud. Bien que le sapin baumier soit plutôt une espèce des forêts boréales, il est commun dans les régions des Grands Lacs et du Saint-Laurent et de la forêt acadienne.

Quel est le rôle écologique de cette espèce?

Plusieurs animaux dépendent du sapin baumier pour s’abriter et se nourrir. L’orignal, par exemple, se nourrit de ses aiguilles et de ses rameaux qui poussent en hauteur.

Quel est le statut de conservation de cette espèce?

Heureusement, le sapin baumier est l’un des arbres les plus communs et les plus répandus au Canada. Les forêts de sapin baumier font parfois face à des invasions d’insectes, comme le diprion du sapin et la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Bien que ces invasions puissent causer des dommages à des peuplements forestiers, ils offrent une source de nourriture importante pour les oiseaux chanteurs.

Que fait CNC pour protéger l’habitat de cette espèce?

CNC protège plus de 100 propriétés où pousse le sapin baumier, de Terre-Neuve à la Saskatchewan. Cette espèce se trouve dans diverses conditions, allant de la forêt « brumeuse » sur la propriété Salmonier à Terre-Neuve jusqu’aux forêts de feuillus sur les propriétés de CNC en Ontario et au Québec.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)