Abram-Village, Île-du-Prince-Édouard (Photo de John Sylvester)

Abram-Village, Île-du-Prince-Édouard (Photo de John Sylvester)

CNC en chiffres

1962

Création de Conservation de la nature Canada (CNC) qui s'est donné pour mission d'agir directement, à titre privé, pour la protection d'espaces naturels et la promotion de la conservation de la nature. 

14 millions d’hectares (35 millions d’acres)

Impact de CNC depuis 1962 (au 1er mai 2019) :

  • 2 millions d’hectares protégés de manière directe et permanente
  • 12 millions d’hectares conservés par des partenaires appuyés directement par CNC

Cela équivaut à :

  • Près de 4 fois la superficie de l’île de Vancouver (32 134 km2)
  • Plus de 20 fois la superficie du parc national Banff (6 641 km2)
  • 25 fois la superficie de l’Île-du-Prince-Édouard (5 660 km2)

Derrière les chiffres

Lorsque des actions directes de CNC ont mené à la création d’une aire protégée ou conservée, sa superficie est prise en compte dans notre énoncé d’impact. Ainsi, nous évaluons que nous sommes parvenus à conserver directement 2 millions d’hectares (terres acquises, conservées, et dont CNC assure l’intendance) et que nos actions directes ont aussi permis à des partenaires d'avoir un impact en conservation sur 12 millions d’hectares.

Pour mesurer notre impact, chaque parcelle de terre ou d'eau conservée est classée dans l'une des neuf catégories de conservation. La taille de chaque parcelle est comptabilisée selon qu'elle a été directement protégée par CNC ou qu'un partenaire a profité de l'appui direct de CNC pour en assurer la conservation.

  • Dans le cas d’une parcelle en fief simple ou d’un accord de conservation détenu en copropriété par CNC, la superficie est calculée au prorata en tant que résultat direct de CNC ou résultat de partenaires, selon l’intérêt foncier détenu par chacun.
  • Les parcelles en fief simple et les accords de conservation entièrement détenus par CNC et transférés par la suite à des partenaires en conservation sont comptabilisés comme résultats directs en conservation.
  • Les parcelles acquises par des partenaires après la conclusion d’une entente de financement avec CNC sont entièrement comptabilisées comme résultats de conservation en partenariat.
  • L’acquisition de droits sur les ressources de surface et du sous-sol qui résulte en la création d’une aire conservée est comptabilisée comme résultat direct en conservation; toute autre parcelle s’ajoutant par la suite à l’aire conservée est comptabilisée comme résultat de conservation en partenariat.*
  • Les accords formels à durée déterminée (p. ex., baux sur des terres publiques, ententes de pâturage) qui permettent la conservation de terres de partenaires sont entièrement comptabilisés comme résultats de conservation en partenariat pendant que ces accords sont en vigueur.

* Si l’acquisition des droits sur les ressources a lieu après que l’aire de conservation ait été officiellement créée, aucun autre résultat de conservation en partenariat n’est comptabilisé, car la création de l’aire de conservation ne résulte pas d’une action directe de CNC.

Au cours des cinq dernières années, le travail de CNC s’est accéléré à un rythme sans précédent, en particulier grâce à des projets à grande échelle. Cela inclut sa contribution à l’annulation de droits privés sur des terres (bois de coupe, pétrole et gaz), permettant ainsi d’éliminer les entraves à leur conservation. Ainsi, CNC compte maintenant le parc sauvage provincial Birch River (Alberta), et la nouvelle aire marine nationale de conservation Tallurutiup Imanga (Nunavut), parmi les projets de grande envergure ayant bénéficié de son travail pour l’annulation de droits privés sur des terres.

223

Nombre de taxons (espèces, sous-espèces ou populations) d’espèces en péril* présents sur des propriétés de CNC.

* Selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) ET LA Loi sur les espèces en péril (LEP) du Canada. Cela n'inclut pas les espèces non en péril et celles dont les données sont insuffisantes.

214 000

Nombre de nos sympathisants, c'est-à-dire donatrices, donateurs, bénévoles et personnes qui se sont impliqués auprès de CNC.

234

Nombre d'activités bénévoles qui ont eu lieu l'an dernier.

Tirer le meilleur parti de votre don

Acquisitions de terres, programmes* et fonds d'intendance : 78 %
Administration : 11 %
Philanthropie et marketing : 9 %
Communications : 2 %

*Investissement en sciences et en technologie pour l'acquisition de terres à conserver en veillant au maintien de la flore et la faune qui s'y trouvent.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)