Milieux humides Grand Dune, baie de Miramichi, N.-B. (Photo de Josh Noseworthy)

Milieux humides Grand Dune, baie de Miramichi, N.-B. (Photo de Josh Noseworthy)

Conservation de la nature Canada agrandit une aire de conservation sur la baie de Miramichi

17 juillet 2018
Miramichi, N.-B.

 

73 acres d'habitat côtier protégés


Conservation de la nature Canada a agrandi une aire de conservation côtière essentielle pour les oiseaux de rivage et oiseaux migrateurs près de Barryville, à 20 km au nord-est de Miramichi.

L’organisme de conservation sans but lucratif a en effet acquis une propriété de 30 hectares (73 acres) sur les rives de Grand Dune Inlet (« anse Grand Dune ») et de la baie de Miramichi. On trouve sur la propriété un vaste marécage, un barachois, une plage sablonneuse et une forêt mixte où l’épinette noire et l’érable rouge sont les espèces dominantes.

Plus de la moitié de la propriété consiste de milieux humides, dont un marais salé d’importance provinciale. Cette nouvelle aire conservée est voisine d’une propriété plus vaste précédemment protégée par l’organisme de conservation, portant ainsi à 137 hectares (337 acres) la superficie totale de la réserve naturelle de Grand Dune de CNC.

Ensemble, les deux propriétés permettent de protéger des habitats côtiers parmi les plus importants sur la rive nord de la baie de Miramichi.  

Le député fédéral de Miramichi-Grand Lake, Pat Finnigan, a représenté la ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada lors de l’annonce tenue aujourd’hui et à laquelle a également pris part la ministre des Aînés et des Soins de longue durée et députée provinciale de Baie-de-Miramichi-Neguac, Lisa Harris, qui y représentait la Société de développement régional du Nouveau-Brunswick.

Grand Dune Inlet constitue une importante halte pour la sauvagine migratrice, dont le canard noir, le canard d’Amérique, la bernache du Canada et le grand harle. L’aire de conservation de Grand Dune de CNC abrite environ 50 espèces d’oiseaux, dont bon nombre sont importantes du point de vue de la conservation : le pygargue à tête blanche, le grand chevalier, le bécasseau à poitrine cendrée, le bec-croisé des sapins et le chevalier grivelé.

La présence du bronzé, un papillon dont la situation est préoccupante du point de vue de la conservation, a été documentée lors d’une visite sur le site en juillet 2017.

Le site abrite aussi diverses orchidées indigènes, dont la platanthère à gorge frangée, le colopogon tubéreux, la platanthère claviforme, le cypripède acaule et la pogonie langue-de-serpent. Deux espèces de plantes préoccupantes du point de vue de la conservation présentes sur la propriété sont la comandre à ombelle et le troscart de Gaspésie.

CNC travaille activement à la conservation d’habitats sauvages côtiers dans le nord du Nouveau-Brunswick, en particulier dans la Péninsule acadienne, où se trouvent 8 Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) et une Zone humide Ramsar d’importance internationale. Ce projet de conservation à Grand Dune a été rendu possible grâce à l’appui du Gouvernement du Canada dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN). La province du Nouveau-Brunswick, par l’entremise de sa Société de développement régional, ainsi que la Crabtree Foundation, ont également appuyé la conservation de ces précieux habitats sauvages.  

Citations

« Le littoral de la Péninsule acadienne, au Nouveau-Brunswick, est une région d’une grande richesse naturelle et d’une grande importance pour les oiseaux, dont bon nombre sont menacés par la disparition de leur habitat. Je souhaite remercier le Gouvernement du Canada pour sa contribution dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, de même que la province du Nouveau-Brunswick et l’ensemble de nos sympathisants de nous avoir aidés à conserver ces précieux milieux humides sur la baie de Miramichi. »

Denise Roy, représentante en conservation, Conservation de la nature Canada

« Je suis extrêmement fier de féliciter Conservation de la nature Canada au nom de ma collègue la ministre de l’Environment et du Changement climatique, Catherine McKenna, pour la conservation de ce magnifique habitat de 30 hectares de terres humides et boisées. Dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, notre gouvernement travaille avec divers partenaires à la conservation d’aires comme celle-ci qui sont importantes pour les oiseaux migrateurs. »

Pat Finnigan, député de Miramichi-Grand Lake

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est fier d’appuyer les efforts de Conservation de la nature Canada visant à préserver et à maintenir en bon état cette importante forêt côtière et cette zone humide. Ensemble nous œuvrons à protéger ce secteur pour une diversité d’espèces d’oiseaux tout en aidant nos collectivités à devenir résilientes face aux effets attribuables aux changements climatiques. »

La ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Lisa Harris, au nom du ministre responsable de la Société de développement régional, Bill Fraser

Faits saillants

  • Le Nouveau-Brunswick compte 3 des 37 sites Ramsar (zones humides d’importance internationale) du Canada, dont celui de la lagune et de l’estuaire de la rivière Tabusintac, situé à environ 25 km au nord-est de la réserve naturelle Grand Dune.
  • Les Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) sont des sites d’importance internationale pour la conservation de la faune aviaire et le maintien de la biodiversité. Les ZICO sont désignées en fonction de critères normalisés et servent à coordonner les mesures de conservation des oiseaux migrateurs et des espèces menacées.
  • Les barachois sont des lagunes d’eau saumâtre (mélange d’eau douce et salée) séparées de la mer par un banc de sable et qui reçoivent de l’eau salée sous forme d’embruns et occasionnellement lors de tempêtes.

En savoir plus

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, l’organisme et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres), d’un océan à l’autre, dont 30 000 hectares (74 000 acres) dans les provinces de l’Atlantique. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca/nb.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans les communautés du sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats conservés dans le cadre du PCZN consolident la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Kathryn Morse
Directrice des communications - Région de l'Atlantique
1 866 319-5985

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)