Conservation de la nature Canada protège une vaste forêt d’érables à sucre dans le centre de la Nouvelle-Écosse

05 septembre 2018
Tatamagouche, Nouvelle-Écosse

 

Les fils du Dr George Cook font don d’une terre dans le comté de Colchester


Conservation de la nature Canada (CNC) a protégé une forêt mature d’érables à sucre dans le comté de Colchester, grâce à un important don en mémoire du Dr George Cook, un chirurgien et acériculteur à temps partiel de Truro, en Nouvelle-Écosse. Le Dr Steven Cook, ainsi que ses frères le Dr Laurie Cook et le Dr David Cook, ont fait don d’une propriété de 366 hectares (904 acres) à Conservation de la nature Canada dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN) du Gouvernement du Canada, pour honorer la mémoire de leur père.

La propriété se trouve près de New Annan, dans les monts Cobequid, aux sources de la rivière French, qui fournit une partie de l’approvisionnement en eau du village de Tatamagouche. Pendant 30 ans, le site abritait la Maple Ridge Farm, une érablière de 25 000 entailles appartenant au regretté Dr Cook. La propriété portera dorénavant le nom de réserve naturelle Dr George Cook.

Le Dr George Cook a grandi à Urbania, en Nouvelle-Écosse. Pendant sa jeunesse, il aimait beaucoup travailler sur la terre à bois familiale. Au cours des années 1970, il a acquis la propriété du comté de Colchester, pour satisfaire son envie de travailler de nouveau dans les bois. Même si son érablière ne représentait qu’une activité secondaire à son travail de chirurgien, le Dr Cook jouait un rôle actif dans l’entreprise et livrait souvent lui-même son sirop d’érable dans les magasins de la Nouvelle-Écosse continentale, remplissant même les tablettes. En 2006, il mettait fin aux activités commerciales de l’érablière.

En plus de l’érable à sucre, une espèce indigène, cette propriété forestière abrite de grands peuplements matures et intacts de bouleaux jaunes, de frênes blancs, de pruches et d’épinettes rouges, dont certains datent de plus de 100 ans. La forêt recèle de nombreux habitats pour l’ours, le lynx roux et l’orignal continental, qui est en voie de disparition dans la province. On y trouve aussi une grande diversité d’oiseaux, dont deux espèces désignées en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada : la paruline du Canada (menacée) et le pioui de l’Est (préoccupante).

Ce projet a reçu un financement du Gouvernement du Canada par l’entremise du PCZN, qui procure des avantages fiscaux bonifiés aux particuliers et aux entreprises qui font don d’une terre écosensible. D’autres fonds ont été fournis par la Nova Scotia Crown Share Land Legacy Trust et des donateurs privés.

Citations

« Conservation de la nature Canada tient à remercier la famille Cook pour ce don d’une extraordinaire générosité. Cet endroit n’est pas seulement un rare exemple de forêt mature et intacte de feuillus, mais il offre également des habitats d’une valeur exceptionnelle pour les espèces sauvages dans une région de la Nouvelle-Écosse où il n’y a que très peu d’aires protégées. Nous remercions également le Gouvernement du Canada pour son appui à ce projet par l’entremise du Programme de conservation des zones naturelles. »
Craig Smith, directeur de programme de la Nouvelle-Écosse, Conservation de la nature Canada

« Au nom de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, j’aimerais remercier Conservation de la nature Canada et ses partenaires d’assurer la protection et la conservation de 366 hectares de terres boisées dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles et du Programme des dons écologiques. Grâce à ces programmes, notre gouvernement soutient avec fierté des Canadiens qui posent des gestes positifs pour leur environnement et les espèces sauvages. »
Bill Casey, député de Cumberland – Colchester

« Mes frères et moi sommes très heureux de savoir que notre propriété de New Annan demeurera une forêt intacte à perpétuité et qu’elle est protégée en l’honneur de notre père, sans qui rien de tout cela n’aurait été possible. Nous sommes également reconnaissants de l’aide et des conseils reçus de Craig Smith et de Conservation de la nature Canada au cours de ce processus, et nous avons hâte de continuer à travailler avec CNC. »
Dr Steven Cook, donateur

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres) d’un océan à l’autre, dont plus de 13 700 hectares (34 000 acres) de terres de grande valeur écologique en Nouvelle-Écosse.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans le sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats protégés dans le cadre du PCZN renforcent la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

Le Programme des dons écologiques procure des avantages fiscaux améliorés aux particuliers et aux entreprises qui font don de terres écosensibles. Entre le lancement du programme en 1995 et le 31 mars 2018, 1 371 dons ont été versés, dont 57 en Nouvelle-Écosse.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Kathryn Morse
Directrice des communications - Région de l'Atlantique
1 866 319-5985

Andrew Holland
Directeur, Relations avec les médias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506 260-0469

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)