Narvals © Mario Cyr

Narvals © Mario Cyr

Un jalon important est atteint en conservation marine

01 août 2019
Toronto, Ont.

 

Conservation de la nature Canada applaudit deux initiatives de protection de la nature dans le Haut-Arctique


Conservation de la nature Canada (CNC) félicite l’Association inuite du Qikiqtani et les gouvernements du Canada et du Nunavut pour l’annonce d’aujourd’hui concernant la création de 2 nouvelles aires protégées totalisant 427 000 kilomètres carrés dans le Haut-Arctique.

L’organisme sans but lucratif national en conservation se réjouit particulièrement du fait qu’une de ces aires naturelles, l’aire marine nationale de conservation (AMNC) Tallurutiup Imanga, soit maintenant complétée et que celle-ci comprenne une entente signée sur les répercussions et les avantages pour les Inuits qui soutiendra la nature et les communautés locales.

Cette annonce est d’importance mondiale. Elle est également hautement significative pour CNC et ses partenaires.

Conservation de la nature Canada est en effet très fier d’avoir pu assister et appuyer l’établissement de l’AMNC Tallurutiup Imanga, d’une superficie de 108 000 kilomètres carrés. Celle-ci constitue maintenant la plus vaste aire protégée au Canada, avec une superficie d’environ deux fois celle de la Nouvelle-Écosse.

En 2016, CNC a reçu de Shell une contribution volontaire constituée de 30 permis d’exploration en mer couvrant une superficie de plus de 8,600 kilomètres carrés dans la baie de Baffin. CNC a par la suite cédé ces permis au Gouvernement du Canada, ce qui allait lui permettre d’agrandir les limites de l’AMNC Tallurutiup Imanga. Cela allait de pair avec les aspirations des Inuits quant à la protection de leur territoire traditionnel étaient respectées.

Tallurutiup Imanga est l’entrée est du passage du Nord-Ouest, corridor légendaire traversant l’archipel arctique du Canada. C’est une région d’une importance écologique vitale pour les mammifères marins, comme le phoque, le narval, le béluga, la baleine boréale, tout comme pour le morse et l’ours blanc (ours polaire). L’AMNC Tallurutiup Imanga protégera un écosystème marin vital, et ce, tout en appuyant la durabilité des communautés côtières inuites pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

CNC est ravi que l’aire marine nationale de conservation Tallurutiup Imanga et l’aire marine protégée Tuvaijittuq, prochainement créée, contribueront à ce que le Canada dépasse ses engagements internationaux en matière de conservation marine d’ici 2020.

Citation

« Voilà à quoi ressemble une grande réussite en conservation. La nature et la population sont toutes deux gagnantes. Nous applaudissons tous les partenaires qui ont œuvré, des décennies durant, à la protection de Tallurutiup Imanga. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers Shell Canada pour ses contributions. Ensemble, nous avons soutenu la conservation d’un endroit d’une beauté hors du commun, d’une extraordinaire biodiversité et d’une profonde importance culturelle. »

John Lounds, président et chef de la direction de Conservation de la nature Canada.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Andrew Holland
Directeur, Relations avec les médias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506 260-0469

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197