Réserve naturelle des alvars de la plaine de Napanee, Ont. (Photo de Vincent Luk/Evermaven)

Réserve naturelle des alvars de la plaine de Napanee, Ont. (Photo de Vincent Luk/Evermaven)

Au secours d’un oiseau chanteur plus rare que le panda

25 juillet 2018
Napanee, Ontario

 

Conservation de la nature Canada protège des habitats indispensables à l’échelle mondiale pour la pie-grièche migratrice de l’Est


Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé l’agrandissement d’une importante aire de conservation dans l’est de l’Ontario. L’organisme sans but lucratif a en effet acquis, au nord de Napanee, 31 hectares (78 acres) d’habitat indispensable à la pie-grièche migratrice de l’Est.

La pie-grièche migratrice de l’Est est une espèce en voie de disparition qui pourrait s’éteindre complètement au cours de cette génération et qui dépend de l’habitat des prairies, devenu extrêmement rare en Ontario. La propriété nouvellement acquise constitue une aire de nidification pour cet oiseau chanteur prédateur unique en son genre. Elle permet d’agrandir la réserve naturelle des alvars de la plaine de Napanee, portant sa superficie à 121 hectares (300 acres).

En 2017, des biologistes ont pu observer cinq oisillons de pie-grièche migratrice de l’Est s’élancer hors de leur nid situé sur la propriété, laquelle fait partie de la plus ancienne aire de nidification de l’espèce dans la plaine de Napanee. Le site comprend également un habitat d’alvar, un type de milieu naturel rare à l’échelle mondiale, et se trouve dans la Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) de la plaine calcaire de Napanee (Napanee Limestone Plain).

La pie-grièche migratrice, une des espèces d’oiseaux connaissant le déclin le plus rapide en Amérique du Nord, est le parfait exemple d’une espèce sensible à la superficie de son habitat. En effet, elle dépend de vastes espaces dégagés pour faire son nid. Malheureusement, peu de sites de nidification habituels et protégés subsistent pour la pie-grièche migratrice de l’Est dont on estime qu’il reste moins de 30 couples nicheurs à l’état sauvage en Amérique du Nord.

La plaine de Napanee, l’une des plus vastes plaines calcaires du continent nord-américain, constitue un riche complexe de milieux humides, de forêts, de lacs, de prairies et d’alvars. Ces derniers se trouvent à quelques endroits dans le monde seulement. Il s’agit également de l’une des aires où CNC a établi un partenariat avec l’organisme Conservation de la faune au Canada afin de contribuer aux mesures de rétablissement de la pie-grièche.

La plaine de Napanee abrite plusieurs autres espèces qui figurent sur la liste des espèces en péril, y compris la sturnelle des prés (menacée), le petit blongios (menacée) et le carex des genévriers (en voie de disparition).

Ce projet de Conservation de la nature Canada a bénéficié du généreux soutien du Gouvernement du Canada, dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN). La propriété portera le nom de Irene Ockenden Alvar Tract, en reconnaissance d’un généreux don du Dr Kenneth Ockenden en mémoire de son épouse. D’autres donateurs privés, y compris l’organisme Kingston Field Naturalists, ont fourni des fonds de contrepartie indispensables au projet. Jusqu’à présent, CNC a protégé plus de 747 hectares (1 846 acres) dans le secteur de la plaine de Napanee.

Citations

« La plaine de Napanee et ses alvars, qui constituent un habitat rare dans le monde, sont extrêmement importants en Ontario. C’est pourquoi nous devons absolument conserver ces sites naturels d’exception, non seulement pour les oiseaux de prairie, comme la pie-grièche, mais également pour les générations actuelles et futures. » – Wendy Cridland, vice-présidente intérimaire de Conservation de la nature Canada – Région de l’Ontario

« Notre gouvernement est fier de protéger les merveilles naturelles du Canada et d’appuyer la conservation des espèces en péril. Grâce au Programme de conservation des zones naturelles, nous protégeons, à Napanee, un habitat important pour la Pie grièche migratrice de la sous espèce de l’Est, une espèce unique. Le Canada possède un patrimoine naturel incroyable. C’est pourquoi nous nous sommes également engagés, dans le budget de 2018, à fournir la somme historique de 1,3 milliard de dollars, afin d’assurer la protection de nos espaces naturels et de la biodiversité aujourd’hui et pour les générations à venir. » – Catherine McKenna, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • La pie-grièche migratrice de l’Est est l’une des seules espèces d’oiseaux chanteurs prédateurs d’Amérique du Nord. En se servant de son robuste bec crochu, elle embroche ses proies, le plus souvent de gros insectes, sur des épines ou des barbelés. N’étant pas pourvue des puissantes serres des rapaces, elle utilise cette technique pour déchiqueter et dévorer ses proies ou pour les stocker en vue d’un prochain repas.
  • La réserve naturelle des alvars de la plaine de Napanee fournit un habitat précieux à des pies-grièches migratrices de l’Est élevées en captivité et relâchées dans la nature, ce qui contribue au rétablissement de l’espèce.
  • Les alvars sont des habitats naturellement dégagés qui se caractérisent par l’absence de sol ou la présence d’un sol mince sur un substrat rocheux (calcaire ou dolomie). En raison de cette quantité limitée de terre, peu de plantes peuvent y pousser, ce qui en fait des habitats parfaitement adaptés aux besoins des oiseaux de prairie, dont la pie-grièche migratrice de l’Est.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres) d’un océan à l’autre, dont plus de 74 400 hectares (184 000 acres) en Ontario. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans les communautés du sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats conservés dans le cadre du PCZN consolident la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

Vidéos et images

Des séquences vidéo non montées et des images sont disponibles à https://adobe.ly/2LtfTvy.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Nicole Senyi
Agente aux communications - Région de l'Ontario
Cell. : 416 937-5079

Pleins feux sur nos sympathisants

Destinations Nature - Explorez nos propriétés