Ranch Riverside, Alb. (Photo de Brent Calver)

Ranch Riverside, Alb. (Photo de Brent Calver)

Conservation de la nature Canada annonce la protection d’un ranch de 1 600 hectares (3 950 acres) à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

01 février 2019
Calgary, Alberta

 

Le ranch en bordure de la rivière Castle, en Alberta, fournit des habitats à des espèces en péril


Pour souligner la Journée mondiale des zones humides, qui aura lieu demain, Conservation de la nature Canada (CNC) annonce la conservation du ranch Riverside, d’une superficie de 1 600 hectares (3 950 acres), situé le long de la rivière Castle dans la région des contreforts du sud-ouest de l’Alberta. La propriété se trouve entre les villes de Lundbreck et de Beaver Mines et appartient à la famille Zoratti depuis plus d’un siècle.

La famille Zoratti et CNC ont conclu un accord de conservation qui restreint le développement à des fins récréatives sur la propriété et fait en sorte qu’elle reste intacte à long terme. La famille pourra y poursuivre l’élevage bovin tout en maintenant la terre et la rivière Castle dans leur état naturel, sain et non fragmenté.

Le ranch Riverside a été établi en 1914 par Peter Zoratti, suite à son immigration au Canada, de Coderno (Italie), et à l’acquisition d’une propriété près de Beaver Mines. Depuis, les Zoratti ont pris soin de la terre, et chaque génération a participé à l’expansion et à l’amélioration du ranch.

Les membres de la famille souhaitent assurer la conservation de leur ranch, non seulement pour protéger le paysage naturel, mais aussi pour honorer le dévouement des générations précédentes et pour préserver leur patrimoine d’élevage.

Une eau propre est essentielle à la santé des humains, des plantes et des animaux, et est le fondement de toute vie sur terre. La rivière Castle est l’une des sources de cette eau et fournit un habitat à plusieurs populations d’importance provinciale d’espèces en péril, dont la truite fardée versant de l’ouest et l’omble à tête plate. Ces deux espèces sont désignées menacées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). La rivière est également vitale pour les forêts de peupliers et d’épinettes blanches qui abritent une grande diversité d’oiseaux nicheurs, comme la gélinotte huppée, le tétras à queue fine et le dindon sauvage.

Les forêts de cette propriété abritent des pins flexibles, une espèce désignée en voie de disparition par le COSEPAC. Le pin flexible est un conifère à cinq aiguilles qui peut vivre jusqu’à 1 000 ans, et ses graines sont une source de nourriture importante pour les ours, les petits mammifères et les oiseaux. Certains des pins flexibles sur le ranch Riverside ont plus de 500 ans.

La propriété est fréquentée par le grizzly, désigné espèce préoccupante en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada. Le cougar et le loup, ainsi que l’élan, le cerf et d’autres mammifères brouteurs, y viennent également.

Les habitats indigènes des contreforts de l’Alberta emmagasinent l’eau de pluie et de la fonte des neiges, permettant d’atténuer les impacts des inondations localement et plus loin en aval. Les contreforts des versants est des montagnes Rocheuses alimentent en grande partie le cours supérieur de la rivière Saskatchewan Sud. Bien que la région ne couvre que 4 % de la superficie de la province, elle assure l’approvisionnement en eau potable de 45 % de la population albertaine.

Chaque terre conservée dans cette région est donc importante pour assurer l’avenir de l’approvisionnement en eau potable d’une grande partie des résidents de l’Alberta.

Les terres d’élevage des contreforts de l’Alberta contiennent de grandes étendues de forêt-parc des contreforts, de prairie de fétuque scabre et de forêt montagnarde, ainsi que de vastes bassins versants et zones riveraines.

Cet accord de conservation s’ajoute aux investissements substantiels qu’ont réalisés CNC et les éleveurs sur les versants est en Alberta dans le but de conserver l’une des plus grandes étendues de prairies indigènes encore intactes qui subsistent en Amérique du Nord.

Les organisations ayant appuyé ce projet comprennent le Gouvernement de l’Alberta, dans le cadre de son Land Trust Grant Program et le Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN). Une partie du projet a fait l’objet d’un don à CNC dans le cadre du Programme des dons écologiques du Gouvernement du Canada, lequel procure des avantages fiscaux bonifiés aux particuliers et aux entreprises qui font don de terres écosensibles.

Des photos et des images vidéo non montées sont disponibles ici.

Citations

« Toutes les générations de ma famille ont participé à l’expansion et à l’amélioration du ranch Riverside. J’ai senti la nécessité de protéger notre héritage et de conserver le ranch développé par les générations précédentes, et dont vont hériter nos prochaines générations. C’est ce que permettra ce partenariat avec CNC : protéger notre ranch, le paysage naturel et nos prairies. »

-Berny Zoratti, propriétaire et petit-fils du fondateur du ranch Peter Zoratti

« Nous sommes très chanceux de pouvoir vivre de notre ranch, mais nous y allons aussi camper, marcher, pêcher et créer des souvenirs magnifiques. Durant l’enfance, et c’est vrai pour mes enfants aujourd’hui, nous apprécions la terre pour tout ce qu’elle nous offre, et je crois que cette relation se poursuit à l’âge adulte. Devenus adultes, nous reconnaissons la valeur inestimable de la conservation pour les générations futures, non seulement pour exploiter le ranch à long terme, mais aussi pour que les générations futures puissent en profiter comme l’ont fait les précédentes. »

-Mark Zoratti, propriétaire et arrière-petit-fils du fondateur du ranch Peter Zoratti

« Je suis tellement heureuse qu’on annonce la conservation du ranch Riverside à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides. De savoir que l’endroit où j’ai monté un cheval et lancé ma ligne à l’eau pour la première fois sera protégé à tout jamais me remplit de joie. Merci. »

-Karla Guyn, nièce de Berny Zoratti et chef de la direction de Canards Illimités Canada

« Pour la Journée mondiale des zones humides, Conservation de la nature Canada est fier d’annoncer la conservation du ranch Riverside. Ce ranch, sur les contreforts des montagnes Rocheuses, est situé dans la région du cours supérieur de la rivière Saskatchewan Sud, et chaque terre protégée dans cette région aura des effets positifs pour l’avenir de l’approvisionnement en eau potable en Alberta. La protection de ce ranch assure également la conservation des prairies indigènes qui offrent un habitat à plusieurs plantes et animaux indigènes qui vivent sur le versant est des Rocheuses. CNC est donc fier de participer au succès de ce projet de conservation. »

-Bob Demulder, vice-président régional, Conservation de la nature Canada

« Je ne peux imaginer de meilleur projet pour souligner la Journée mondiale des zones humides que la protection du ranch Riverside. Le programme Land Trust Grant de notre gouvernement est l’un des moyens par lesquels nous nous engageons à conserver les paysages naturels exceptionnels de l’Alberta et nous sommes fiers d’appuyer le travail de Conservation de la nature Canada. Les éleveurs de l’Alberta reconnaissent la nécessité de conserver des habitats essentiels et de protéger la région des contreforts pour les générations futures, et je tiens à remercier les membres de la famille Zoratti pour leur généreux appui à ce projet de conservation sur leur propriété. »

-Shannon Phillips, ministre de l’Environnement et des Parcs de l’Alberta

« Grâce à des partenaires comme Conservation de la nature Canada et la famille Zoratti, notre gouvernement fait des progrès en vue de doubler la superficie de nature protégée au sein des zones terrestres et maritimes du Canada. La nature est au cœur de l’identité canadienne et en agissant maintenant pour protéger le ranch Riverside, nous faisons en sorte que nos enfants et petits-enfants pourront se connecter à la nature et en découvrir les merveilles. »

-Catherine McKenna, ministre d’Environnement et Changement climatique Canada

Faits saillants

  • La conservation des milieux humides est d’une grande importance. Dans les régions peuplées de l’Alberta, 64 % des bourbiers et des marais ont disparu, selon l’Institut de recherche sur les terres humides et la sauvagine.
  • Les prairies indigènes fournissent des services écologiques indispensables, tels que la fixation du carbone, la filtration de l’eau, la production fourragère et la protection des sols.
  • Le Canada est signataire de la Convention relative aux zones humides d’importance internationale, également appelée Convention de Ramsar, un traité intergouvernemental qui encadre l’action nationale et la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des milieux humides et de leurs ressources. La Journée mondiale des zones humides est célébrée chaque année le 2 février pour marquer l’adoption, en 1971, de la Convention relative aux zones humides à Ramsar, en Iran. Des États membres des Nations Unies, 88 % sont devenus parties contractantes à la Convention relative aux zones humides.
  • Chaque ranch en exploitation qui est conservé dans la région des contreforts de l’Alberta est bénéfique pour la communauté d’éleveurs, pour la faune et la flore indigènes et pour les eaux d’amont de l’Alberta. L’accord de conservation conclu par CNC pour cette substantielle aire de pâturage contribuera à préserver la qualité de l’eau, à atténuer l’effet des inondations et à maintenir un important bassin versant le long des contreforts du sud de l’Alberta.
  • La conservation de ranchs dans cette région est très importante, puisque seulement 7 % du territoire canadien consiste en des terres agricoles de première qualité, ce qui équivaut à peu près à la superficie du Montana et du Dakota du Nord combinés. Pourtant, alors que ces états ne comptent ensemble qu’environ 1 million d’habitants, au Canada cette superficie abrite environ 30 millions de personnes. La densité de population met de la pression supplémentaire sur les éleveurs, avec pour conséquence l’augmentation du nombre de terres d’élevage transformées à d’autres fins, comme la subdivision des terres, le développement du territoire et la production de cultures.
  • Pour en savoir plus le Programme des dons écologiques, visitez ec.gc.ca/pde-egp.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres) d’un océan à l’autre. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

Le gouvernement de l’Alberta a créé le programme Alberta Land Trust Grant en 2011 afin d’appuyer les fiducies foncières comme Conservation de la nature Canada et de les aider dans l’acquisition d’accords de conservation visant des paysages de grande valeur écologique et l’acceptation de dons de terres présentant une grande valeur de conservation.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans le sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats protégés dans le cadre du PCZN renforcent la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Carys Richards
Coordonnatrice des communications - Région de l'Alberta
403 515-6861

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197