Ranch White Moose, Alb. (Photo de Brent Calver)

Ranch White Moose, Alb. (Photo de Brent Calver)

Des propriétaires créent un patrimoine de conservation dans un ranch en exploitation

11 octobre 2018
Calgary, Alberta

 

Conservation de la nature Canada protège 800 hectares dans les contreforts de l’Alberta


Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé la protection de 811 hectares (2 000 acres) au sein du ranch White Moose, situé tout juste à l’ouest du village de Turner Valley.

CNC a en effet conclu un accord de conservation visant une partie du ranch White Moose. En vertu de cet accord, les droits d’utilisation de cette partie du ranch sont volontairement restreints afin de conserver son caractère intact pour les années à venir. Ainsi, le propriétaire pourra poursuivre ses activités d’élevage, et le paysage sera maintenu dans son état naturel, sain et non fragmenté.

Les contreforts vallonneux du sud-ouest de l’Alberta font l’objet d’une pression croissante de la part des promoteurs immobiliers urbains. Cette propriété se trouve à un endroit très favorable en raison de son décor pittoresque et de sa facilité d’accès à Calgary.
La région des contreforts du sud de l’Alberta est une priorité pour le travail de conservation de CNC, car elle abrite l’une des dernières prairies de fétuques relativement intactes de la province. On estime que moins de 5 % des prairies de fétuques indigènes d’origine existent encore au pays, ce qui fait de cette région l’une des plus menacées au Canada.

Le ranch White Moose borde la rivière Sheep, dans la région des cours d’eau supérieurs du sud de l’Alberta. Cette région couvre 4 % seulement de la superficie de la province, mais fournit de l’eau potable à 45 % de sa population.

Pour le propriétaire, Stan Carscallen, la protection de cette partie de son ranch bien-aimé est un rêve devenu réalité. M. Carscallen a grandi sur le ranch de sa famille, au sud de Priddis. Jeune homme, il traversait à cheval la propriété désormais conservée et y admirait le paysage naturel. M. Carscallen a acquis la propriété en 1992 et y exploite un élevage commercial de bétail. Cet accord de conservation lui permettra de poursuivre ses activités, tout en éliminant les pressions en vue de subdiviser ou de développer la propriété.

Ce projet a été rendu possible grâce à la générosité de Stan Carscallen, de sa conjointe, Eva Friesen, et de leurs fils, Brock et Gavin Carscallen. Les organismes ayant appuyé ce projet comprennent le Land Stewardship Grant du Gouvernement de l’Alberta et le Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles (PCZN). Une partie du projet a fait l’objet d’un don à CNC dans le cadre du Programme des dons écologiques (PDE) du Gouvernement du Canada, lequel procure des avantages fiscaux bonifiés aux particuliers et aux entreprises qui font don de terres écosensibles.

La partie du ranch White Moose visée par l’accord de conservation se caractérise par un mélange de prairies de fétuques indigènes, de forêts montagnardes et de zones riveraines qui abritent des mammifères à grand domaine vital. Durant toute l’année, l’endroit fournit un habitat au wapiti, à l’original, au cerf mulet, au cerf de Virginie, à l’ours noir, au cougar, au loup gris, au coyote, au pygargue à tête blanche et à l’aigle royal. Des grizzlys, une espèce désignée préoccupante en vertu de la Loi sur les espèces en péril, sont souvent observés sur le ranch White Moose. Les autres espèces observées sur la propriété comprennent le mouflon d’Amérique, le lynx du Canada, le carcajou, le blaireau d’Amérique, la buse à queue rousse et le grand-duc d’Amérique.

La rivière Sheep, qui borde la limite nord de cette partie du ranch, fournit un habitat essentiel à diverses espèces de poissons, y compris l’omble à tête plate, une espèce désignée préoccupante à l’échelle provinciale, et la truite fardée versant de l’ouest. Ces deux espèces sont désignées en voie de disparition en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Citations

« Dès le jour où notre ranch White Moose a acquis cette propriété spectaculaire en 1992, j’ai su que nous devions trouver un moyen de la conserver dans son état naturel. Au sud, nous sommes bordés sur 3 kilomètres par le Ranch OH. Au fil des ans, j’ai souvent discuté avec notre ami, Doc Seaman, de la possibilité de réaliser notre rêve de travailler à la création d’un ensemble unique et ininterrompu de terres conservées s’étendant de la rivière Highwood à la rivière Sheep; des terres qui ne seraient jamais développées ni subdivisées. Ce don nous permet de réaliser ce rêve, et ma famille et moi sommes fiers d’avoir participé à cette réussite. » -Stan Carscallen, propriétaire

« Le ranch White Moose est un excellent exemple de la façon dont les paysages fonctionnels et la conservation peuvent aller de pair. Grâce à la générosité de la famille Carscallen et au soutien de nos donateurs et partenaires, le ranch White Moose fait désormais partie d’un ensemble de propriétés conservées formant un corridor faunique entre les rivières Highwood et Sheep. Cette importante propriété continuera de fournir un habitat aux plantes et aux animaux indigènes qui vivent le long du versant est des Rocheuses en Alberta. » - Bob Demulder, vice-président régional de Conservation de la nature Canada

« Je suis fière du travail de notre gouvernement pour conserver les paysages incroyables de l’Alberta. Nous conservons des habitats essentiels et les protégeons pour les générations futures. J’aimerais remercier les généreux propriétaires de l’Alberta qui travaillent avec des organismes comme Conservation de la nature Canada pour appuyer les efforts de conservation sur leurs propriétés. » - Shannon Phillips, ministre de l’Environnement et des Parcs

« Au nom de ma collègue Catherine McKenna, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, je suis très heureux de féliciter la famille Carscallen, Conservation de la nature Canada et leurs partenaires d’avoir permis la conservation de plus de 800 hectares d’un important habitat faunique dans les contreforts de l’Alberta. Notre gouvernement considère qu’il est extrêmement important de protéger la nature pour les générations futures. Grâce, en partie, à des initiatives comme le Programme de conservation des zones naturelles et le Programme des dons écologiques, nous augmentons considérablement la superficie de nature protégée au Canada. » - Kent Hehr, député de Calgary-Centre

Faits saillants

  • Le versant est des montagnes Rocheuses en Alberta abrite le dernier 1 % des grandes plaines canadiennes encore intactes. Celles-ci présentent encore une superficie suffisante pour abriter toutes les espèces qui parcouraient autrefois les prairies, y compris les ours, les loups, les cougars et leurs proies.
  • Ce ranch est adjacent ou situé à proximité de nombreuses autres aires protégées par des intérêts privés ou publics, y compris le OH Ranch Heritage Rangeland. Ensemble, ces aires constituent un énorme ensemble de terres protégées et créent un corridor faunique d’environ 8 km de largeur et 10 km de longueur, voisin de la région de Kananaskis, entre les rivières Highwood et Sheep.
  • Dans cette région, chaque ranch en exploitation qui est conservé profite à la communauté des éleveurs et est bénéfique pour les espèces sauvages indigènes et les cours d’eau supérieurs de l’Alberta. L’accord de conservation de CNC concernant cette importante étendue de prairies en exploitation permettra de maintenir la qualité de l’eau, d’atténuer les effets des inondations et de maintenir une importante source d’eau le long des contreforts du sud de l’Alberta.
  • Pour en savoir plus sur le Programme des dons écologiques (PDE), visitez la page ec.gc.ca/pde-egp.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC a contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres) d’un océan à l’autre. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

En 2011, le Gouvernement de l’Alberta a créé le programme Alberta Land Trust afin d’appuyer les organismes de conservation, notamment Conservation de la nature Canada, pour les aider à conclure des accords de conservation visant des paysages importants sur le plan écologique et à obtenir des dons de terres ayant une grande valeur de conservation.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des milieux naturels dans le sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats conservés dans le cadre du PCZN consolident la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

En savoir plus

Photos et séquences vidéo non montées disponibles ici. (Photos et vidéo par Brent Calver)

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Carys Richards
Coordonnatrice des communications - Région de l'Alberta
403 515-6861

Pleins feux sur nos sympathisants

Destinations Nature - Explorez nos propriétés