Notre travail

La perte des habitats est la plus grande menace qui pèse sur les plantes et animaux indigènes du Canada. Prévenir la perte ou la dégradation d’habitats essentiels est le cœur de la mission de Conservation de la nature Canada (CNC). Nous œuvrons à travers la province dans les endroits où nos activités de conservation de la nature peuvent le mieux protéger les espèces indigènes et leurs habitats.

Aires prioritaires

(Cliquez pour agrandir)

(Cliquez pour agrandir)

 

  • Cooking Lake Moraine
  • Upper North Saskatchewan River Basin
  • Red Deer River
  • Bow
  • Southern Foothills
  • Castle Crowsnest Watershed
  • Waterton
  • Milk River Ridge
  • Milk River Basin
  • Pakowki Lake
  • Cypress Uplands

Régions de conservation

La capitale

Les habitats cruciaux situés à l’est et à l’ouest d’Edmonton abritent une grande diversité d’espèces rares et revêtent une importance mondiale pour leurs concentrations d’oiseaux migrateurs. La forêt boréale (dominée par les trembles et les peupliers baumiers) et les aires de reproduction en milieux humides d’espèces de sauvagine d’Amérique du Nord rendent notre travail dans la région d’Edmonton absolument essentiel.

Pour en savoir plus sur cette région (en anglais seulement)

La rivière Red Deer

Cette région présente la plus grande densité de forêts-parcs restantes dans la région du centre de l’Alberta, dont dépendent des populations de plantes et d’animaux indigènes. Ses milieux humides hautement productifs, ses rivières et autres cours d’eau d’une grande pureté, de même que ses autres habitats naturels revêtent une importance mondiale pour leurs concentrations d’oiseaux migrateurs et une diversité d’espèces de sauvagine d’Amérique du Nord.

Pour en savoir plus sur cette région (en anglais seulement)

Les montagnes Rocheuses

Du haut de leurs sommets jusqu’au pied des contreforts qui s’avancent dans les vallées habitées, les Rocheuses sont indispensables pour une écologie parmi les plus diversifiées au monde, pour les communautés de plantes, d’animaux et de personnes. CNC a une longue histoire dans les Rocheuses canadiennes. Nous sommes le plus grand organisme de conservation de terres œuvrant dans cette région et également celui qui y connaît le plus de succès. En effet, nous avons directement conservé plus de 273 000 acres (110 500 hectares)  en Alberta et en Colombie-Britannique en plus d’avoir facilité la conservation de 523 000 acres de plus (211 650 hectares) en travaillant en partenariat avec d’autres organismes et différents paliers de gouvernement.

Pour en savoir plus sur cette région (en anglais seulement)

La Prairie

Les prairies sont fragiles mais très importantes sur le plan écologique. Des oiseaux, comme la chevêche des terriers, la buse rouilleuse et le faucon pèlerin, des animaux emblématiques des prairies, sont de plus en plus menacés par la perte de leurs habitats. Plus de 75 % des herbes mixtes présentes à l’origine ont été remplacées par des plantes fourragères cultivées et des cultures annuelles. Seulement 17 % des prairies à fétuques d’origine existent toujours.

Pour en savoir plus sur cette région (en anglais seulement)

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197