Méandres d'Osoyoos : Aire de conservation Ted Pendergraft et fils (Photo de Tim Feeney)

Méandres d'Osoyoos : Aire de conservation Ted Pendergraft et fils (Photo de Tim Feeney)

Une nouvelle acquisition le long de la rivière Okanagan promet de renverser la tendance en matière de perte d’habitats dans des milieux humides d’importance internationale

28 mars 2017
Osoyoos, C.-B.

 

Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé la conservation de 90 acres (36,4 hectares) de milieux humides au cœur d’une des principales zones d’observation des oiseaux de la Colombie-Britannique.

Située le long de la rivière Okanagan dans une étendue de milieux humides connue sous le nom de méandres d’Osoyoos (Osoyoos Oxbows), la nouvelle aire de conservation constitue l’ajout le plus récent à un complexe de terres protégées le long de l’autoroute 97 entre Osoyoos et Oliver.

Sur la propriété, on retrouve certains des derniers marais d’une zone qui constituait autrefois un enchaînement de milieux humides. Les méandres d’Osoyoos sont reconnus en tant que zone importante pour la conservation des oiseaux en raison de la diversité des espèces aviaires qui viennent s’y reproduire, nicher, chasser et se reposer pendant leur migration.

Les oiseaux que l’on retrouve dans la région et qu’il y a lieu de mentionner incluent la seule population reproductrice de goglu des prés de la vallée de l’Okanagan, le courlis à long bec et la paruline polyglotte, des espèces qui ont été désignées en péril par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Ce projet inclura la remise en état de champs agricoles de la propriété pour leur rendre leur état naturel de milieux humides, à l’image de la restauration que CNC et Canards Illimités Canada (CIC) ont récemment effectuée sur des terres conservées adjacentes.

Recréer les canaux qui parcouraient jadis les méandres encouragera des espèces affectionnant les milieux humides, telles que la tortue peinte de l’Ouest, le crapaud du Grand Bassin et la salamandre tigrée à éclaboussures (toutes des espèces désignées en péril par le COSEPAC), à repeupler cet endroit à partir des zones avoisinantes.

Canards Illimités Canada est un partenaire de premier plan de CNC aux méandres d’Osoyoos. En plus d’avoir contribué financièrement à l’acquisition, CIC en est copropriétaire et collaborera aux travaux de remise en état des lieux.

De nombreux donateurs ont permis la réussite de ce projet, dont le Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire de son Programme de conservation des zones naturelles, la Habitat Conservation Trust Foundation, la British Columbia Conservation Foundation, le Oliver-Osoyoos Naturalists’ Club, le South Okanagan Naturalists’ Club, la Okanagan Similkameen Parks Society, le Burrowing Owl Winery et de nombreuses personnes ayant fait un don à titre individuel.

Citations

« Le grand nombre de partenaires qui s’investissent dans la conservation et la restauration des méandres d’Osoyoos témoigne de l’importance de cette aire naturelle, a déclaré Barb Pryce, directrice de programmes pour l’Intérieur sud à CNC. La nouvelle aire de conservation dont nous célébrons aujourd’hui la création était depuis longtemps dans la mire des intervenants du domaine de la conservation et CNC est très heureux d’entamer la restauration de certains des milieux humides que l’on retrouvait jadis sur le site. »

« Je suis heureux de savoir que CNC veillera sur ces terres au bénéfice des courlis et des autres oiseaux, a déclaré Jimmy Pendergraft, l’ex-propriétaire. Ces terres ont depuis longtemps une grande importance pour ma famille. »

« Cette acquisition s’ajoute à des investissements antérieurs et à des réalisations adjacentes comme celle de Bobolink Meadows, où Canards Illimités Canada et ses partenaires ont acquis et restauré certains des anciens milieux humides des plaines inondables des méandres, a déclaré Dan Buffett, responsable des activités de Canards Illimités Canada en Colombie-Britannique. Cette réalisation permet à CIC, à ses partenaires et à la communauté d’avancer vers la concrétisation d’une vision de restauration totale des fonctions de ces milieux humides. »

« Je tiens à féliciter Conservation de la nature Canada et à remercier ses nombreux donateurs et partenaires d’avoir contribué à rendre l’annonce d’aujourd’hui possible, a déclaré Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique. Le Gouvernement du Canada est fier d’appuyer leurs efforts de conservation par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles. En travaillant ensemble, nous conserverons des milieux humides essentiels pour de nombreuses espèces d’oiseaux et d’autres espèces sauvages. »

« Aujourd’hui nous avons fait l’acquisition d’un autre important morceau du casse-tête de la conservation, a déclaré Ross Peck, président de la Habitat Conservation Trust Foundation. Nous finançons en priorité les acquisitions qui profiteront à de multiples espèces et qui permettront d’assurer la connectivité de nombreux habitats, grâce aux efforts collectifs de nos partenaires en conservation. L’acquisition et la restauration de cette propriété auront des effets durables pour la faune de l’Okanagan. »

Faits saillants

  • Cette acquisition s’ajoute aux terres qui appartiennent déjà à Conservation de la nature Canada, à Canards Illimités Canada et au Nature Trust of British Columbia; la propriété est reliée à l’aire de gestion des espèces sauvages dans le sud de la vallée de l’Okanagan (South Okanagan Wildlife Management Area) de la Colombie-Britannique.
  • La nouvelle aire de conservation appartient en copropriété à Conservation de la nature Canada et à Canards Illimités Canada.
  • Les méandres sont des milieux humides constitués de canaux isolés d’un cours d’eau principal; les méandres d’Osoyoos sont des vestiges du cours original de la rivière Okanagan, qui a été redressée au cours des années 1950 afin de contrôler les inondations.
  • Ces milieux humides ont été en grande partie remblayés à des fins agricoles au milieu du 20e siècle. CNC et CIC sont en train de restaurer certains des milieux humides qui se trouvaient à l’origine sur le site des méandres d’Osoyoos.
  • Comme tous les milieux humides, les méandres sont des endroits qui foisonnent d’activité biologique. Ils fournissent un abri, de la nourriture et un habitat permettant la reproduction à quantité d’espèces.
  • Les méandres d’Osoyoos sont une destination populaire pour l’observation des oiseaux et attirent chaque année un grand nombre de visiteurs.
  • On estime que 85 % des milieux humides du fond de la vallée de l’Okanagan ont été détruits par le développement urbain et l’agriculture.

Images

Images disponibles pour téléchargement par Dropbox >

Vidéo disponible pour téléchargement par Vimeo > (mot de passe : media)

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 2,8 millions d’acres (plus de 1,1 million d’hectares) d’un océan à l’autre, dont près de 1 million d’acres (400 000 hectares) en Colombie-Britannique.

Le Programme de conservation des zones naturelles (PCZN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique administré par Conservation de la nature Canada (CNC). À ce jour, 345 millions de dollars ont été investis dans le PCZN par le Gouvernement du Canada. À ce montant viennent s’ajouter plus de 500 millions de dollars en fonds de contrepartie recueillis par CNC et ses partenaires afin de protéger le patrimoine naturel du Canada.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Lesley Marian Neilson
Communications Manager
British Columbia Region
250-661-2969

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197