Nouveau-Brunswick

C'est en 1989 que Conservation de la nature Canada (CNC) a amorcé sa mission de conservation des milieux naturels au Nouveau-Brunswick. À l'époque, CNC travaillait avec des partenaires à l’achat de propriétés afin de créer une réserve naturelle qui allait être nommée en l’honneur de feu George Stirrett, un éminent biologiste. Ce dernier s’était employé à protéger la pédiculaire de Furbish, une plante vivace rare poussant uniquement le long des berges de la rivière Saint-Jean, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick ainsi que dans le nord du Maine. Depuis lors, CNC travaille sans relâche à la protection de 30 secteurs prioritaires, et ce, aux quatre coins de la province. Jusqu'à maintenant, CNC est parvenu à conserver 16 003 acres (6 476 hectares) d’habitats essentiels au Nouveau-Brunswick.

Reportages sur le terrain

Johnson's Mills, N.-B. (Photo de CNC)

Johnson's Mills, N.-B. (Photo de CNC)

Une espèce d'oiseau sur trois est menacée en Amérique du Nord

Une nouvelle étude constate que les populations d’oiseaux sont en sérieux déclin en Amérique du Nord. Pour en savoir plus »

Atelier d'ornithologie et d'identification d'espèces de CNC, Île Miscou, N.-B. (Photo de CNC)

Atelier d'ornithologie et d'identification d'espèces de CNC, Île Miscou, N.-B. (Photo de CNC)

Conservation de la nature Canada au lancement de la saison touristique de l’Office du tourisme de la Péninsule acadienne

CNC a pris part au lancement de la saison touristique de l’Office du tourisme de la Péninsule acadienne, et ce, grâce à monsieur Yvon Cormier bien connu, dans la région et bénévole à CNC. Pour en savoir plus »

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197