île Tern, Tabunsintac, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

île Tern, Tabunsintac, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Estuaire de Tabusintac

île Tern, Tabunsintac, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

île Tern, Tabunsintac, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Un sanctuaire au nord du Nouveau-Brunswick

L’estuaire de Tabusintac est un environnement naturel spectaculaire rempli de beauté sauvage. Protégé du golfe du Saint-Laurent par un cordon littoral sableux de 15 kilomètres, il abrite certaines des espèces les plus vulnérables du nord-est du Nouveau-Brunswick.

L’estuaire de Tabusintac est un important sanctuaire pour une grande variété d’oiseaux aquatiques et de rivage, qui y trouvent nourriture et repos, tel que le pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition au pays.

Aperçu de la lagune et de l’estuaire de Tabusintac

  • La lagune et l’estuaire de Tabusintac sont situés dans la Péninsule acadienne, à 50 km au nord de Miramichi.
  • Une plage et une dune de sable s’étendant sur 15 kilomètres procurent un habitat de reproduction essentiel au pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition.
  • Outre une grande population d’oiseaux, le site compte une multitude d’habitats florissants, notamment une forêt en hautes terres, un cordon littoral, un marais salé et une tourbière.
  • Il s'agit d'une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) et l’un des deux uniques sites du Nouveau-Brunswick inscrits sur la Liste des zones humides d’importance internationale Ramsar. L’estuaire de Tabusintac est un site essentiel pour la migration d’une grande variété d’oiseaux, particulièrement des oiseaux aquatiques.
  • La richesse des écosystèmes de cette région en fait un site idéal pour les efforts de conservation de CNC.

Valeur de conservation

  • Cette région abrite la deuxième plus importante colonie de sternes du Canada atlantique.
  • De vastes étendues de zostères procurent une importante source de nourriture aux oiseaux aquatiques migrateurs comme le canard noir, la macreuse, l’eider à duvet, la bernache cravant, la bernache du Canada et l’harelde kakawi.
  • Le cordon littoral minimise les effets des tempêtes, des vagues et des vents violents en provenance du golfe du Saint-Laurent et il optimise la richesse écologique du site.
  • Ce cordon littoral est l’un des plus importants de la province et il procure un habitat au pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition dans le monde entier.

Notre vision de l’estuaire Tabusintac

À ce jour, Conservation de la nature Canada (CNC) possède 1 117 acres (452 hectares) de milieux naturels écosensibles dans l'estuaire de Tabusintac et souhaite y acquérir d’autres propriétés, afin de contribuer à maintenir la diversité et la richesse écologique. Depuis 1993, CNC a acquis 16 propriétés dans cette région et poursuit ses efforts pour créer un fonds de dotation pour l’intendance, afin qu'elles soient conservées à perpétuité.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)