Activité des Volontaires pour la conservation, aménagement de sentiers, estuaire de la Musquash, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Activité des Volontaires pour la conservation, aménagement de sentiers, estuaire de la Musquash, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

James (Jim) Irving (photo : avec l'aimable autorisation de J.D. Irving Ltd.)

James (Jim) Irving (photo : avec l'aimable autorisation de J.D. Irving Ltd.)

James D. Irving

Président du comité de financement de Conservation de la nature Canada dans le Canada atlantique

Reconnu pour ses compétences en affaires, son engagement communautaire et sa philanthropie, Jim Irving est personnellement engagé dans la poursuite de la mission de Conservation de la nature Canada (CNC) depuis plus d’une dizaine d’années. Il est actuellement président de la campagne Une force pour la nature de CNC dans le Canada atlantique.

Monsieur Irving est président de J.D. Irving, Limited, une filiale de l’entreprise familiale œuvrant dans le secteur de l’exploitation forestière, des usines de pâte à papier, des produits forestiers et des matériaux de construction. Élevé dans l’amour et le respect de la terre, il comprend la démarche scientifique de CNC en matière de conservation des milieux naturels et son approche en matière d’acquisition et d’intendance, qui rappelle celle d’une entreprise, l’impressionne.

« CNC utilise une approche très mesurée pour identifier et protéger les secteurs prioritaires si importants pour assurer la pérennité de paysages, d’espèces et d’habitats en santé», précise monsieur Irving. « Conservation de la nature Canada effectue un travail inestimable dans le Canada atlantique et à l’échelle du pays, et je crois fermement que d’autres acteurs devraient se joindre et contribuer à cette noble mission et constater par eux-mêmes les résultats exceptionnels obtenus un peu partout dans les collectivités. »

En plus de diriger la collecte de fonds au profit de CNC, monsieur Irving et J.D. Irving, Limited tiennent leur rôle de généreux donateurs en faisant des dons en argent et en propriétés d’une valeur de plus de 2 000 000 $. Les aires de conservation confiées à CNC sont situées dans l’estuaire de la Musquash, au Nouveau-Brunswick, et sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse.

L’aide consacrée par M. Irving à la conservation et à l’environnement s’étend à plusieurs secteurs. Il est actif au sein de plusieurs autres organisations et il travaille notamment à l’échelle internationale à la protection du saumon sauvage, des bassins versants et des zones côtières, ainsi qu’à celle du pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition.

Pleins feux sur nos sympathisants

Macareux de l'Atlantique (Photo de Bill-Caulfield-Browne)