Activité des Volontaires pour la conservation, aménagement de sentiers, estuaire de la Musquash, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Activité des Volontaires pour la conservation, aménagement de sentiers, estuaire de la Musquash, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Paula Noel, directrice des programmes, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Paula Noel, directrice des programmes, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Paula Noel

Paula Noel travaille pour Conservation de la nature Canada (CNC) depuis 2006 et elle est directrice des programmes du Nouveau-Brunswick depuis 2009.

Après avoir complété ses études à l’Université du Nouveau-Brunswick, à Saint John, et à l’Université McGill, à Montréal, elle cherchait à relever un nouveau défi qui lui permettrait de trouver des solutions à certains des problèmes les plus importants que connaît la planète. Paula Noel a d’abord travaillé en tant que stagiaire pour CNC, puis elle a occupé une fonction d’intendance, avant de devenir directrice des programmes pour le Nouveau-Brunswick.

« Je suis fière de la façon dont CNC s’investit dans les communautés où nous travaillons. Les gens sont très attachés à la terre où ils vivent et il est important de nous faire connaître et de respecter la connaissance et l’histoire locales du territoire. Cette approche nous permet de travailler de façon beaucoup plus efficace », explique Mme Noel.

La réserve naturelle de l’estuaire de la Musquash, dans le sud du Nouveau-Brunswick, illustre bien le succès de cette démarche, selon elle. En travaillant avec de nombreux partenaires, CNC a pu ouvrir bien des portes pour la conservation de milieux naturels, ce qui lui a permis de protéger quelque 3 900 acres (1 600 hectares) de territoire à ce jour. C’est encourageant de constater que la collectivité participe toujours à l’intendance de l’estuaire de la Musquash, souligne la directrice des programmes de CNC au Nouveau-Brunswick.

« Notre approche est simple et durable : nous protégeons les milieux naturels en en devenant propriétaire et en prenant soin. Ainsi, nous savons que ces territoires  continueront à être en santé et à procurer des habitats pour les espèces sauvages. Les problèmes environnementaux peuvent parfois être très complexes, mais il demeure que le travail de CNC a un impact immédiat sur la protection de la biodiversité. »

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197