Milieux humides de Minesing, Ont. (Photo de CNC)

Milieux humides de Minesing, Ont. (Photo de CNC)

Conservation de la nature Canada augmente la superficie protégée dans les milieux humides de Minesing

11 avril 2018
Barrie, Ontario

 

Seul habitat connu au Canada de la cordulie de Hine, une libellule en voie de disparition


Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé aujourd’hui la protection de 43 hectares (107 acres) de plus dans les milieux humides de Minesing. Situés à 12 km à l’ouest de Barrie, ces milieux sont essentiels sur le plan écologique, puisqu’ils constituent une des zones humides les plus vastes et les moins perturbées qui subsistent dans le sud de l’Ontario.

La cordulie de Hine, une espèce de libellule en voie de disparition au Canada, dépend de l’habitat unique que lui offrent les milieux humides de Minesing, le seul endroit connu au pays où l’on trouve cet insecte rare et magnifique. En augmentant la superficie protégée et restaurée dans ces milieux humides, CNC espère agrandir l’aire de répartition actuelle de la cordulie de Hine.

Depuis 1974, Conservation de la nature Canada et ses partenaires ont protégé divers types d’habitats dans les milieux humides de Minesing, soit plus de 5 500 hectares (13 500 acres) au total. S'étendant sur plus de 10 900 hectares (26 900 acres), l’aire naturelle des milieux humides de Minesing abrite de nombreuses espèces en péril, y compris plusieurs espèces de tortues et d’oiseaux, dont le petit blongios et la paruline azurée. Cette zone abrite une grande variété d'oiseaux des marais, qui la fréquentent par dizaines de milliers pendant leur migration printanière, lorsque la majeure partie du milieu humide ressemble à un vaste lac.

Les milieux humides de Minesing sont également importants pour les collectivités environnantes, puisqu’ils permettent de contrôler les crues et de filtrer l’eau, et qu’ils fournissent un habitat aux poissons, en plus de permettre la pratique d’activités récréatives. Plus de 70 % des milieux humides du sud de l’Ontario ont été transformés depuis la colonisation européenne. Ceux qui restent sont menacés par les plantes envahissantes non indigènes, la pollution et la fragmentation de l’habitat. Il est fort probable que sans les efforts de CNC, de la Nottawasaga Valley Conservation Authority et d’autres partenaires clés, cette partie des milieux humides de Minesing aurait fait l’objet d’un développement et d’une dégradation accrus.
Ce projet de CNC a bénéficié du généreux soutien du Gouvernement du Canada, dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, de la Patrick Hodgson Family Foundation, de Robert et Ellen Eisenberg, d’Ontario Power Generation et d’autres donateurs.

Citation

« Les milieux humides de Minesing sont indispensables pour les gens de la région et l’ensemble de l’Ontario. En plus d’abriter une flore et une faune d’une grande richesse, ils sont essentiels à la filtration de l’eau, à l’absorption des eaux de crues lors de pluies abondantes, à la prévention des dégâts matériels et à la protection des infrastructures locales, ce qui permet d’atténuer les effets des phénomènes météorologiques extrêmes causés par notre climat en perpétuel changement. » - Wendy Cridland, vice-présidente intérimaire de Conservation de la nature Canada – Région de l’Ontario

« Au nom de ma collègue Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, je tiens à féliciter Conservation de la nature Canada pour son travail ayant permis de protéger 43 hectares de plus d’habitats essentiels dans les milieux humides de Minesing. Dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, notre gouvernement travaille avec l’ensemble de la population canadienne pour protéger les habitats d’espèces en péril et la biodiversité. » - Deb Schulte, députée fédérale de King-Vaughan

Faits saillants

  • Dorénavant, CNC gérera les parties intactes de cette propriété, afin de protéger leur valeur de conservation, et restaurera les prés autrefois utilisés pour le pacage du bétail en un marécage boisé fonctionnel. Ainsi, la propriété dans son ensemble demeurera une partie importante du complexe des milieux humides de Minesing pour les générations à venir.
  • La propriété est nommée en l’honneur de feu Patrick W. E. Hodgson, un sympathisant de longue date du travail de Conservation de la nature Canada dans les milieux humides de Minesing.
  • La propriété Patrick W. E. Hodgson est adjacente à des terres déjà conservées; on y trouve des prés humides et une forêt marécageuse qui sert de zone tampon avec la portion centrale des milieux humides de Minesing.
  • En 2017, CNC a désigné comme priorité urgente l’élargissement et la protection de la portion centrale des milieux humides de Minesing, un endroit vulnérable qui fait l’objet de travaux de conservation depuis 45 ans.
  • Le lotissement résidentiel autour des milieux humides de Minesing, les changements de la qualité et de la quantité de l'eau, et la prolifération des phragmites non indigènes représentent des menaces à la survie de la cordulie de Hine.
  • Les milieux humides de Minesing abritent deux types de milieux humides d’exception, notamment la plus grande plaine marécageuse de conifères du sud de l’Ontario, un type de marécage trouvé habituellement dans le nord de l’Ontario, et des forêts de micocouliers occidentaux et de chênes à gros fruits, qui sont plus typiques du sud des États-Unis.
    Les milieux humides de Minesing sont désignés terres humides d'importance provinciale (THIP), une zone d'intérêt naturel et scientifique (ZINS) et une zone humide d’importance internationale selon Ramsar.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares (2,8 millions d’acres) d’un océan à l’autre, dont plus de 74 400 hectares (184 000 acres) en Ontario. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans les communautés du sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires égalent les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats conservés dans le cadre du PCZN consolident la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

Vidéo et images

Cliquez ici pour des images.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Nicole Senyi
Agente aux communications - Région de l'Ontario
Cell. : 416 937-5079

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197