Forêt de Happy Valley (Photo de CNC)

Forêt de Happy Valley (Photo de CNC)

La forêt Happy Valley fera encore plus d’heureux

20 avril 2017
King City, Ontario

 

Conservation de la nature Canada agrandit la superficie de l’un des attraits naturels les plus populaires de la région du Grand Toronto


Nous avons de bonnes nouvelles pour les amateurs de nature et de plein air, juste à temps pour le Jour de la Terre. La superficie de l’une des aires naturelles favorites des randonneurs de la région du Grand Toronto s’accroît.

Conservation de la nature Canada (CNC) a acquis un autre site d’importance dans la forêt Happy Valley, l’un des milieux les plus riches sur le plan biologique dans la région du Grand Toronto. Voilà qui aura un effet durable sur l’approvisionnement en eau dans l’ensemble de la région.

Située à une demi-heure de route du centre-ville de Toronto, la forêt Happy Valley est l’une des plus grandes forêts de décidus intactes de la moraine d'Oak Ridges. D’une superficie de 631 hectares (1 560 acres), elle est connue pour ses collines recouvertes d'une forêt mature d'érables, de hêtres et de chênes. La forêt protège les sources des cours d’eau qui coulent vers le sud, en direction du lac Ontario, et celles qui se déversent dans le lac Simcoe, au nord, approvisionnant la région d’une précieuse eau potable. Ce milieu forestier présente également des bienfaits pour la santé en permettant aux gens d’entrer en contact avec la nature.

Cette nouvelle acquisition ajoute 10,5 hectares (26 acres) à un réseau de terres protégées dans la forêt. Le site se caractérise par des arbres matures abritant des espèces en péril, notamment le moucherolle vert (oiseau), la paruline azurée (oiseau) et la salamandre de Jefferson (amphibien).

Ce projet de Conservation de la nature Canada a bénéficié du généreux soutien du Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles. La municipalité régionale de York, qui est partenaire de CNC pour la conservation des forêts depuis plus de 10 ans, dans le cadre du « Natural Greenlands Conservancy Joint Venture », a également contribué au financement, de même que nos généreux donateurs privés.

Conservation de la nature Canada œuvre à la protection de la forêt Happy Valley depuis plus de 15 ans. Avec cette nouvelle acquisition, CNC protège à long terme 313 hectares (773 acres) de terres. La forêt Happy Valley est ouverte au public pour des activités à faible impact, comme la randonnée, l’ornithologie et la photographie. Les visiteurs sont invités à profiter de son incroyable beauté pendant toute l’année. Le sentier Oak Ridges Moraine Trail traverse la forêt, où CNC assure l'entretien de plusieurs sentiers de randonnée.

La forêt Happy Valley joue également un rôle de taille à l’échelle mondiale en permettant d’atténuer les effets des changements climatiques. Elle absorbe en effet le dioxyde de carbone (CO2) émis par les véhicules circulant sur l’autoroute 400. Ce gaz à effet de serre s'échapperait dans l’atmosphère si la propriété était exploitée ou rasée pour faire place au développement.

Citations

« La municipalité régionale de York a joué un rôle déterminant dans la protection de cette propriété acquise récemment de même que pour les 313 hectares de terres conservées dans la forêt Happy Valley. CNC est fier de son partenariat avec la municipalité régionale de York, son partenaire municipal le plus solide et le plus ancien au Canada. Le financement accordé par la municipalité régionale de York est une contrepartie importante au financement du Gouvernement du Canada, ainsi qu’aux dons privés. »

James Duncan, vice-président de Conservation de la nature Canada – Région de l’Ontario

« La municipalité régionale de York est fière du partenariat fructueux et à long terme établi avec CNC et de dévoués donateurs de terres. Notre région a investi plus de 1,5 million de dollars en 16 ans pour aider CNC à conserver la forêt Happy Valley, au cœur de la moraine d’Oak Ridges. Nous sommes honorés de poursuivre notre travail avec CNC et les résidents de la région dans le cadre de notre stratégie environnementale régionale et du « Natural Greenlands Conservancy Joint Venture », et ce, afin de protéger ce paysage d’une grande valeur écologique. »

Ian Buchanan, directeur du patrimoine naturel et de la foresterie, municipalité régionale de York

« La protection permanente des aires naturelles aujourd’hui procurera des bienfaits innombrables pour les générations à venir. Nous sommes fiers d’appuyer cet excellent organisme de conservation canadien sans but lucratif, afin de protéger une partie de la région la plus peuplée du Canada. »

Bruce MacLellan, vice-président du conseil d’administration national de Conservation de la nature Canada, et Karen Girling, qui ont contribué à cette acquisition récente

« Je tiens à remercier Conservation de la nature Canada, la municipalité régionale de York et les donateurs locaux pour leurs efforts continus pour protéger la moraine d’Oak Ridges. Notre gouvernement est fier de s’appuyer sur ses investissements précédents dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles et de continuer à soutenir la conservation de cette importante forêt qui compte parmi les plus anciennes. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • La forêt Happy Valley présente des caractéristiques d’une forêt ancienne. Nulle part ailleurs sur la partie ouest de la moraine ou dans la région du Grand Toronto une forêt ancienne d'une telle étendue ne serait possible.
  • L’achat de ces terres au cœur de la forêt permet à Conservation de la nature Canada de relier plusieurs propriétés protégées et d’agrandir un corridor faunique crucial sur la moraine d’Oak Ridges.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 2,8 millions d’acres (plus de 1,1 million d’hectares) d’un océan à l’autre, dont 184 000 acres (plus de 74 400 hectares) en Ontario.

Le Programme de conservation des zones naturelles (PCZN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique administré par Conservation de la nature Canada (CNC). À ce jour, 345 millions de dollars ont été investis dans le PCZN par le Gouvernement du Canada. À ce montant viennent s’ajouter plus de 500 millions de dollars en fonds de contrepartie recueillis par CNC et ses partenaires afin de protéger le patrimoine naturel du Canada.

Le « Natural Greenlands Conservancy Joint Venture » est un partenariat public-privé unique dirigé par Conservation de la nature Canada. À ce jour, la municipalité régionale de York a investi 1,5 million de dollars dans le travail de CNC dans la forêt Happy Valley, et sur d’autres terres de la région de York, afin de protéger le patrimoine naturel de la région. À ce montant viennent s’ajouter plus de 13,5 millions de dollars en fonds de contrepartie recueillis par CNC et ses donateurs et partenaires.

Photos et vidéos

www.dropbox.com/sh/p5nar3vhlm5f8is/AABwoMr2Yvv4VPaiSrqMOxsta?dl=0

Pour en savoir plus

Suivez-nous sur twitter.com/NCC_CNC  |  twitter.com/NCC_CNCMedia
ou sur Facebook

 

- 30 -

Renseignements

Andrew Holland
Directeur des relations medias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506-260-0469

Nicole Senyi
Agente aux communications - Région de l'Ontario
Cell. : 416 937-5079

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197