Notre travail

  • Sud-ouest de l'Ontario

    La région du sud-ouest de l'Ontario étant située beaucoup plus au sud que la plus grande partie de la frontière canado-américaine, on y observe de nombreuses espèces qu'on ne trouve nulle part ailleurs au Canada. Cette région abrite 25 pour cent des espèces en péril du Canada. Le sud-ouest de l'Ontario, qui comprend aussi les îles de la partie ouest du lac Érié, notamment l'île Pelée, la plus importante, ainsi que la plaine sablonneuse du sud du comté de Norfolk, représente une halte migratoire importante tant pour les oiseaux que pour les papillons.

     

  • Réserve naturelle Goldie Feldman, Forêt Happy Valley, Ontario

    À seulement une heure de route de Toronto se trouve un espace vert étonnamment paisible : la forêt Happy Valley. Au fil des ans, Conservation de la nature Canada (CNC) a protégé 737 acres (298 hectares) au coeur du canton de King, assurant ainsi la survie d'une forêt ancienne et des espèces qui en dépendent dans la moraine d'Oak Ridges, et ce, au beau milieu du développement environnant. Happy Valley est la seule forêt en son genre à être demeurée intacte dans la moraine.

    De ravins en corniches, et de champs anciens en milieux humides forestiers, la forêt Happy Valley présente une topographie variée et des paysages appréciés aux randonneurs de tous les âges.


    Sentier : 2,5 km (réserve naturelle Goldie Feldman)
    Niveau de difficulté : facile à modéré
    Commodités : aucune

    À voir

    • Forêt mature sur la moraine d'Oak Ridges
    • Sources du lac Simcoe et du lac Ontario
    • Point de vue et trottoir de bois

    Espèces à observer

    • Buse à épaulettes
    • Cerf de Virginie
    • Coyote
    • Grive des bois
    • Salamandre de Jefferson
    • Tangara écarlate
    • Triton vert

    Pour s'y rendre

    1. Emprunter l'autoroute 400 Nord jusqu'à la sortie 43 vers la Regional Road 11/Noblelton/King City.
    2. Suivre les indications pour King Road Ouest; tourner à gauche à King Road/Regional Road 11.
    3. Prendre la droite à Weston Road/Regional Road 56 (panneau pour Weston Road).
    4. Tourner à gauche sur Sideroad 17.
    5. La réserve naturelle Goldie Feldman se trouve du côté gauche (Sud) de ce chemin.

    Renseignements

    1 866 281-5331, poste 0 ou par courriel à ontario@natureconservancy.ca

    Pour en savoir plus sur la forêt Happy Valley

    Les visiteurs qui se rendent sur les propriétés de CNC le font à leurs propres risques.

    Infos visiteurs

    Les visiteurs sont les bienvenus et sont encouragés à visiter la forêt Happy Valley pour admirer sa grande beauté. Le sentier Oak Ridges Moraine traverse la forêt; plusieurs propriétés de CNC sont également dotés de sentiers de randonnée.

    Des randonnées de groupe sont offertes à certaines période de l'année.

    Lors de votre visite de la propriété, veuillez :

    • Respecter la vie sauvage et les autres visiteurs.
    • Marcher uniquement sur les sentiers balisés;
    • Voir à ce que les chiens demeurent avec leur maître et tenus en laisse;
    • Ne pas allumer de feu ou fumer;
    • Ramasser vos déchets et les excréments de votre chien;
    • Respecter l'interdiction de retirer toute plante ou animal de la propriété.

     

  • Chardon de Hill, dans la péninsule Bruce nord (Photo de Bruce Gates)

    Propriété Crane River Tract

    Conservation de la nature Canada (CNC) protège désormais la propriété de Crane River Tract, qui englobe 2 025 acres (819 hectares) de forêt mixte des Grands Lacs et d’importants milieux humides. Ce territoire constitue un lien essentiel avec d’autres aires déjà conservées dans la péninsule Bruce Nord (Northern Bruce Peninsula).

    Pour en savoir davantage >

     

  • Chardon de Hill, dans la péninsule Bruce nord (Photo de Bruce Gates)

    Propriété Crane River Tract

    Conservation de la nature Canada (CNC) protège désormais la propriété de Crane River Tract, qui englobe 2 025 acres (819 hectares) de forêt mixte des Grands Lacs et d’importants milieux humides. Ce territoire constitue un lien essentiel avec d’autres aires déjà conservées dans la péninsule Bruce Nord (Northern Bruce Peninsula).

    Importance écologique

    La péninsule Bruce Nord est considérée comme étant la deuxième priorité pour la conservation parmi toutes les aires naturelles de la région ontarienne des Grands Lacs. Plus de 90 % de ce territoire demeure intact et ses systèmes écologiques sont remarquablement conservés, en comparaison avec ceux du sud de la province. La péninsule abrite plusieurs espèces en péril, dont le serpent massasauga, la tortue mouchetée, la couleuvre mince, l’hyménoxys herbacé, la platanthère blanchâtre de l'Est.

    La propriété de Crane River Tract consiste en une large portion de territoire non développé, situé au cœur d’un corridor faunique très important pour la survie des massasaugas et des couleuvres minces, ainsi que pour les mammifères à grand domaine vital, comme l’ours noir et le pékan. La population d’ours de la péninsule, qui avec le temps est devenue génétiquement distincte, dépasse maintenant de peu le seuil minimal de viabilité à long terme.

    Les forêts de la propriété sont actuellement menacées de subir des coupes massives, lesquelles perturbent les aires écosensibles et les rendent plus vulnérables à l’expansion des plantes exotiques envahissantes. À long terme, le développement résidentiel pourrait irrémédiablement dégrader ce noyau essentiel du paysage de la région.

    Sur ce territoire se trouvent entre autres quelques peuplements anciens de pin, un corridor faunique vital et des habitats naturels essentiels à des espèces rares et en péril, incluant le massasauga, l’iris lacustre et le chardon de Hill.  

    La rivière Crane possède toujours les caractéristiques d’une rivière d’eau froide, et ce, grâce au fait que la forêt qui borde ses berges n’ait pas été exploitée depuis son bassin versant jusqu’au lac Huron. Celle-ci traverse la portion sud de la propriété.

    Collaboration en action

    Ajoutée aux terres déjà conservées et interconnectées de la région, qu’elles appartiennent au gouvernement, à CNC, aux Premières nations ou à des fiducies foncières axées sur la conservation, la propriété de Crane River Tract porte le total à plus de 46 000 acres (18 000 hectares).

    Conservation de la nature Canada souhaite remercier les organismes qui, grâce à leurs généreuses contributions, ont rendu possible ce projet de conservation, soit le Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles et Forêts TD.

     

  • Nord-ouest de l'Ontario

    Les vagues déferlant sur la rive nord-ouest du lac Supérieur créent un climat plus tempéré que sur la rive nord. C'est dans cette région que les forêts mixtes humides du Sud sont graduellement remplacées par les forêts boréales plus sèches du Nord. La région du lac à la Pluie et du lac des Bois est à la jonction de trois écosystèmes différents. Les caractéristiques uniques de ces deux types de forêts ont permis la création de communautés très particulières et la rencontre inhabituelle de différentes espèces.

     

  • Midwest de l'Ontario

    L'eau relie toutes les aires prioritaires de la région du Midwest de l'Ontario. De la côte sud de la plus grande île en eau douce du monde, l'île Manitoulin, puis le long de la partie nord de la péninsule Bruce et de la côte du lac Huron, jusqu'à la vallée du cours inférieur de la rivière Maitland, notre travail de conservation englobe les dunes de sable, les alvars, les falaises, les milieux humides et les forêts.

     

  • Est de l'Ontario

    Dans la région est de l'Ontario, des corridors forestiers relient les hautes-terres du parc Algonquin aux monts Adirondacks de l'État de New York; on y trouve des espèces nordiques typiques du Bouclier canadien, mêlées à des espèces méridionales. Ailleurs dans cette région, les dunes de sable et les milieux humides riverains procurent un habitat à une diversité incroyable de plantes et d'animaux. L'arche de Frontenac, une zone naturelle unique de ce paysage, est l'endroit où nous concentrons nos efforts de conservation dans l'est de l'Ontario.

     

  • Centre de l'Ontario

    On trouve au centre de l'Ontario une vaste diversité d'habitats exceptionnels : des forêts anciennes luxuriantes à l'extrémité ouest de la moraine d’Oak Ridges, près de Toronto, jusqu'aux rares prairies à herbes hautes à son extrémité est, près de Peterborough. La forêt de Happy Valley abrite un grand nombre de salamandres, alors que la plaine Napanee et les plaines du lac Rice, à l'Est, servent de refuges aux populations en déclin d'oiseaux de prairie.

     

  • Paysage spectaculaire de la baie Georgienne, Ont. (photo de Ethan Meleg)

    Baie Georgienne - Huronie

    Les paysages extraordinaires que l’on peut voir le long des berges de la côte est de la baie Georgienne rappellent les toiles du Groupe des sept. Les milieux humides de Minesing sont reconnus mondialement. Les habitats constituant l'alvar Carden, très rares dans le monde, resplendissent de fleurs sauvages multicolores. Petite mais incroyablement diversifiée, la région de la baie Georgienne – Huronie offre tous ces paysages exquis et bien plus.

     

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197