Projets vedettes

  • Rive pierreuse de l'île Wilson, Ont. (photo de Michelle Derosier, Thunderstone Pictures)

    Île Wilson

    De magnifiques plages de sable, des couchers de soleil spectaculaires et le clapotis apaisant des vagues sur les berges boisées : ce ne sont là que quelques-uns des attraits irrésistibles de l'île Wilson.

    Ce projet binational de 7 millions de dollars, situé près de la ville de Rossport, en Ontario, est le plus important projet de conservation jamais réalisé en Ontario (sur le plan de la valeur monétaire investie). Grâce à des partenariats solides et à l'aide de nombreux particuliers attentionnés, huit îles d'une superficie totale de 4 700 acres (1 900 hectares), dont la plus importante est l'île Wilson, sont désormais protégées.

    Pour en savoir davantage >

     

  • Alvar North Bear, aire naturelle de l'alvar Carden, Ont. (photo de CNC)

    Alvar de North Bear

    Situé à l'est de la municipalité d'Orillia, au centre de l'Ontario, l'alvar de North Bear est une étendue de 787 acres (318 hectares) composée d'habitats typiques des alvars, des écosystèmes rares dans le monde, et une pièce importante du réseau de terres à vocation de conservation que CNC a acquises dans l'alvar Carden, un réseau en expansion.

    Situé au nord de la réserve naturelle Prairie Smoke de CNC, l'alvar de North Bear procure un habitat à des espèces en péril telles que la couleuvre mince et la paruline à ailes dorées, ainsi que des espèces végétales rares à l'échelle provinciale, comme la sporobole à glumes inégales et l'astragale négligé. L'alvar de North Bear abrite également plusieurs types différents d'habitats typiques des alvars.

     

  • Vue aérienne de la baie Big Trout, lac Supérieur, ON (Photo de John Anderson)

    Baie Big Trout

    Il est bien connu que Conservation de la nature Canada (CNC) voit grand. Nos projets s’étendent sur des centaines de kilomètres, protègent de longs corridors fauniques, franchissent les limites provinciales et s’étendent même à d’autres pays.

    La baie Big Trout ne fait pas exception.

    Située sur la rive nord du lac Supérieur, cette spectaculaire propriété de 1 018 hectares (2 500 acres) est l’une des dernières terres privées riveraines encore intactes entre Duluth, au Minnesota, et Thunder Bay, en Ontario.

    Pour en savoir davantage >

     

  • Lac Elbow, Arche Frontenac, Ont. (Photo de CNC)

    Lac Elbow

    En 2008, CNC réussit à protéger 1 100 acres (445 hectares) de milieux naturels dans l'arche de Frontenac, grâce à son projet du lac Elbow. Cette propriété est au cœur même de l'une des zones d'acquisition jugées essentielles dans le plan de conservation de l'aire naturelle de l'arche de Frontenac. Elle est située entre le parc provincial Frontenac (13 000 acres/5 621 hectares) et la station de biologie de l'Université Queen's (7 000 acres/2 382 hectares).

    La propriété du lac Elbow comprend un grand dôme de granite et des crêtes métamorphiques, de profondes vallées et des basses terres boisées, ainsi que des milieux humides riverains, notamment des étangs à castors, des marais et des marécages boisés.

    Environ le tiers de la propriété est composé de lacs et de milieux humides. Le lac Elbow et le lac Spectacle sont presque complètement compris à l’intérieur des limites de la propriété.

     

  • Point Abino Woods (photo de CNC)

    Point Abino Woods

    Située à Point Abino Woods, dans la région de Niagara, cette propriété de 30 acres (12 hectares)  représente un milieu naturel d’une grande importance écologique. Désormais sous la protection de CNC, ce territoire constitue une extension de leur habitat pour de nombreuses espèces en péril. La propriété comprend 13 acres (5 hectares) de forêt carolinienne mature et 17 acres (7 hectares) de terres agricoles, en partie laissées en jachère. Sa conservation empêchera entre autres tout développement résidentiel futur, ainsi que la dégradation de la zone boisée mature existante.

    Pour en savoir davantage >

     

  • Chardon de Hill, dans la péninsule Bruce nord (Photo de Bruce Gates)

    Propriété Crane River Tract

    Conservation de la nature Canada (CNC) protège désormais la propriété de Crane River Tract, qui englobe 2 025 acres (819 hectares) de forêt mixte des Grands Lacs et d’importants milieux humides. Ce territoire constitue un lien essentiel avec d’autres aires déjà conservées dans la péninsule Bruce Nord (Northern Bruce Peninsula).

    Pour en savoir davantage >

     

  • Vue aérienne de la réserve naturelle Scheck (réserve naturelle Scheck d'origine, à droite, en jaune, avec l'ajout annoncé, à gauche, en rouge), Ont. (photo de Chris Grooms)

    Réserve naturelle Scheck

    D'une superficie de 175 acres (70 hectares), la réserve naturelle Scheck, près de Newburgh en Ontario, est d'une importance cruciale pour la survie de la pie-grièche migratrice de l’Est, une espèce en voie de disparition.

    Située dans la plaine Napanee, au centre de l'Ontario, cette réserve assure la protection d'un habitat typique des alvars, rare à l'échelle mondiale. Les alvars sont des habitats naturels ouverts, composés de calcaire ou de dolomie, parfois recouverts d’une mince couche de terre. En raison de cette mince couche ou de cette absence de terre, peu de plantes peuvent y pousser, ce qui en fait des habitats ouverts naturels, parfaitement adaptés aux besoins des oiseaux de prairie, notamment la pie-grièche migratrice de l’Est. Le broutage du bétail, qui se poursuivra sur les terres nouvellement acquises, contribue aux efforts de conservation de la pie-grièche, car il permet de garder ouverts ces habitats de prairie de grande valeur.

     

  • Forêt Backus, Ont. (photo de CNC)

    Site Backus Woods et sentier Weston Family

    En 2010, CNC, avec l'appui de la Fondation W. Garfield Weston, a réussi à conserver le site Backus Woods, une spectaculaire forêt carolinenne ancienne. On trouve sur ce site certains des plus anciens arbres vivants de l'Ontario. La Fondation a aidé CNC à protéger plus de 4 300 acres (1 740 hectares) de territoire dans l'aire naturelle de la plaine sablonneuse du sud de Norfolk.

    « Le site Backus Woods est un sanctuaire pour des espèces en péril auquel les citoyens du comté de Norfolk sont très attachés », explique John Lounds, président et chef de la direction de CNC. « L'engagement de la Fondation W. Garfield Weston dans ce projet a été très stimulant pour nous. Grâce à leur générosité, la protection et l'entretien à long terme de ce pan unique du patrimoine naturel du Canada sont assurés. »

    Le sentier principal traversant le site a été nommé « Sentier Weston Family » (Sentier de la famille Weston) en reconnaissance de la grande générosité de la Fondation et des membres de cette famille.

     

  • Les îles Powder, en Ontario (photo de Murray Whybourne)

    Îles Powder

    Conservation de la nature Canada (CNC) protège désormais les 399 acres (162 hectares) des îles Powder, un site important du lac Supérieur. Les îles Powder se trouvent à moins d’un kilomètre des rives du lac, près de Rossport, et font partie de l’aire marine nationale de conservation du lac Supérieur. Ces deux îles sont presque entièrement recouvertes de forêts et comportent de rares milieux humides typiques des Grands Lacs, ce qui favorise la présence du pygargue à tête blanche.

    Les îles Powder comptent deux grandes îles : l’île Anguros (299 acres/121 hectares) et une plus petite île, sans nom, située à l’ouest (100 acres/40 hectares). Ces îles sont dominées en quasi-totalité par la forêt côtière du lac Supérieur.

    Pour en savoir davantage >

     

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197