Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Conservation de la nature Canada protège un habitat important pour la polémoine de Van Brunt

08 novembre 2017
Ham-Sud

 

Conservation de la nature Canada annonce la protection d’une propriété additionnelle en Estrie. D’une superficie de près de 31 hectares (76 acres), elle est située à Ham-Sud, à environ 50 km au nord-est de Sherbrooke, dans la région des montagnes frontalières. La protection de cette propriété est essentielle à la survie des populations de polémoine de Van Brunt au Canada, une espèce floristique en situation précaire.

Protection de la polémoine de Van Brunt

La propriété est principalement couverte de forêts au centre de laquelle se trouve une prairie humide. Ce milieu humide constitue le principal habitat de la polémoine de Van Brunt, une espèce floristique menacée selon la Loi sur les espèces en péril au Canada (LEP) et selon la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables du Québec (LEMV), qui ne se trouve qu’au nord-est de l’Amérique du Nord. Au Québec, elle n’est présente qu’en Estrie et au Centre-du-Québec.

L’une des plus grandes menaces pour la polémoine de Van Brunt est la perte d’habitat. Les prairies humides sont en effet fréquemment converties pour y favoriser les plantations.

Plusieurs espèces en situation précaire

En plus de la polémoine de Van Brunt, la propriété protégée est également fréquentée par la paruline du Canada et le moucherolle à côtés olive, deux espèces fauniques menacées selon la LEP et susceptible d’être menacée ou vulnérable selon la LEMV. La gélinotte huppée et le porc-épic y sont également présents.

Remerciements

Conservation de la nature Canada tient à remercier les donateurs suivants sans lesquels la protection des 31 hectares n’aurait été possible : le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada et des donateurs individuels désirant demeurer anonymes.

« C’est avec fierté que j’appuie l’annonce, aujourd’hui, de la conservation de plus de 30 hectares additionnels de forêt et de milieux humides à Ham-Sud. Notre gouvernement collabore avec Conservation de la nature Canada et d’autres partenaires dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles afin de protéger la biodiversité et le patrimoine naturel du Canada. La protection des milieux naturels permet de combattre les changements climatiques et, en travaillant ensemble, nous pouvons tous faire une différence pour le climat et nos espèces sauvages. », indique l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada.

À propos

Conservation de la nature Canada est le chef de file au Québec et au Canada en matière de protection des milieux naturels en terres privées, ainsi que des animaux et des plantes qu’ils abritent. Depuis 1962, l’organisme de bienfaisance a protégé plus de 1,1 million d’hectares de sites exceptionnels au pays, dont 40 000 au Québec. C’est en acquérant et en protégeant ces milieux naturels qu’il est possible de les rendre accessibles aux générations présentes et futures. Pour plus d’information, visitez le www.conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada (PCZN) est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans le sud du Canada. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. CNC et ses partenaires égalent les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats protégés dans le cadre du PCZN renforcent la protection des corridors naturels et des autres aires protégées.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Elizabeth Sbaglia
Directrice des communications
Conservation de la nature Canada – région du Québec
514-876-1606, poste 240

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197