Montagnes Vertes, Secteur Sutton (Photo de CNC)

Montagnes Vertes, Secteur Sutton (Photo de CNC)

La communauté s’unit à Conservation de la nature Canada pour la protection de la porte d’entrée de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes à Sutton

27 août 2016
Sutton

 

Conservation de la nature Canada (CNC) reconnaît les grands donateurs et la communauté ayant contribué à la protection de plus de 3 km2 dans les montagnes Vertes - secteur Sutton. La communauté est chaleureusement remerciée !

Elle a su démontrer son attachement à ce site remarquable et collaborer à ce projet d’envergure, faisant du secteur de Sutton un pôle d’entrée majeur de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes (RNMV) pour les randonneurs. Adjacente à la station de ski Mont SUTTON, la propriété nouvellement acquise permettra d’agrandir la RNMV, qui s’étend actuellement sur 70 km2.

Une campagne de financement engageant la communauté

Lancée en janvier dernier par CNC et relayée par ses partenaires Corridor appalachien, le Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS) et Les Sentiers de l’Estrie (SE), la campagne de financement a permis d’amasser un montant substantiel nécessaire à l’acquisition de cette vaste propriété.

Citations

« Ce projet d’envergure est un bel exemple de collaboration entre des acteurs de différents horizons, de part et d’autre de la frontière, unis pour une même cause! Nous sommes fiers d’avoir pu contribuer à la sauvegarde de ce joyau de biodiversité! », indique Joël Bonin, directeur de Conservation de la nature Canada au Québec.

« Le Gouvernement du Canada est fier d’appuyer des Canadiennes et des Canadiens, ainsi que leur communauté dans leurs efforts pour protéger l’environnement. Cet investissement dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles aidera à protéger les multiples habitats des montagnes Vertes, et les espèces qu’ils abritent, particulièrement celles qui sont à risque, en leur donnant les conditions favorables à leur épanouissement », indique l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

« Je tiens à remercier les nombreux donateurs qui ont contribué à faire de l’agrandissement de cette réserve naturelle une réalité. Avec le soutien du Gouvernement du Canada, nous travaillons à conserver la beauté naturelle du secteur de Sutton pour les générations futures », estime l’honorable Denis Paradis, député fédéral de Brome-Missisquoi.

Un don d’envergure
Michel Saucier et Gisèle Beaulieu, un couple de skieurs du mont Sutton, amoureux de la nature et ayant accompagné CNC dans l’élaboration de ce projet au cours des huit dernières années a contribué de façon significative, soit plus d’un demi-million de dollars à l’acquisition.
« C’est notre passion pour la montagne, le ski et la nature qui nous a engagés dans cette démarche essentielle avec Conservation de la nature Canada et qui a maintenant des retombées inestimables. », affirme Michel Saucier de la Fondation Beaulieu-Saucier.

« La fondation Sweet Water Trust, établie à Boston, a connu le projet de protection des montagnes Vertes du Canada il y a 12 ans, grâce au travail de Terri Monahan et nous faisons notre don d’aujourd’hui à sa mémoire. Notre mission de protéger des terres restées dans leur état naturel se reflète dans ce projet, dont l’ampleur n’aurait pas été la même sans l’incroyable apport et l’extraordinaire passion de Terri. L’exemple de Terri demeurera inspirant pour nous, et pour bien d’autres, et nous nous réjouissons à l’idée que les générations futures puissent bénéficier de son œuvre », indique Eve Endicott, directrice générale de la fondation Sweet Water Trust.

La population est toujours invitée à en apprendre davantage sur ce projet et à contribuer en ligne au www.conservationdelanature.ca/sutton ou en appelant CNC au 1 877 876-5444, poste 294. Les fonds supplémentaires permettront de compléter le montage financier et de mettre en valeur cette grande propriété forestière, par l’entretien et la bonification du réseau actuel de sentiers.

La propriété est accessible en tout temps au public, grâce à des sentiers pédestres entretenus par le PENS. La protection à perpétuité de ce secteur assurera ainsi la préservation de spectaculaires panoramas, tels que la boucle du Dos d’orignal. Des panneaux seront d’ailleurs installés en permanence sur le site pour reconnaître l’ensemble des donateurs.

Un milieu naturel exceptionnel alliant biodiversité et accessibilité

La propriété nouvellement acquise est située au cœur du plus grand massif forestier non fragmenté de la chaîne des montagnes Vertes. S’étendant sur le Dos d’orignal et sur le versant nord-ouest du mont Gagnon, elle compte 18 ruisseaux à eau claire, propices à la présence de la salamandre pourpre, une espèce menacée.

Deux autres espèces menacées figurant sur la liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril (fédérale) nichent sur le territoire, la Grive de Bicknell dans les sapinières denses qui se trouvent en altitude et la Paruline du Canada, dans les forêts mixtes et riches en végétation arbustive. Une partie de cette forêt est en outre considérée comme une « forêt ancienne », demeurée intacte au fil des années.

Cette immense propriété contribue également à accroître la connectivité de la RNMV, une des dernières aires naturelles non fragmentées dans le sud du Québec. La vastitude de ce territoire est ainsi propice aux déplacements et à la survie des mammifères à grand domaine vital, tels que l’orignal, le lynx roux et le pékan.


Remerciements

Conservation de la nature Canada tient à remercier les partenaires suivants sans qui la protection des 300 hectares n’aurait pas été possible : le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada, la Fondation Beaulieu-Saucier, Sweet Water Trust, Open Space Institute, Corridor appalachien qui a obtenu des fonds du Neotropical Migratory Bird Conservation Act des États-Unis, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, la Fondation Écho, Moment Factory, ainsi que plusieurs autres partenaires et membres de la communauté (la liste complète se trouve à cette adresse : www.conservationdelanature.ca/protectionsutton).

Corridor appalachien, Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS), et Les Sentiers de l’Estrie (SE) ont travaillé de pair avec Conservation de la nature Canada pour la réalisation de ce projet et pour la collecte de fonds. Ils continuent d’unir leurs efforts pour la mise en valeur du territoire.

Un grand merci aussi à la Fondation de la faune du Québec, partenaire de longue date et acteur clé en conservation, dont la grande force est de stimuler les initiatives fauniques au sein des communautés québécoises.

À propos

Conservation de la nature Canada est propriétaire de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes (70 km2), et le chef de file au Québec et au Canada en matière de protection des milieux naturels en terres privées, ainsi que des animaux et des plantes qu’ils abritent. Depuis 1962, l’organisme de bienfaisance a protégé plus de 1 million d’hectares de sites exceptionnels au pays, dont 40 000 au Québec. C’est en acquérant et en protégeant ces milieux naturels qu’il est possible de les rendre accessibles aux générations présentes et futures.

Le Programme de conservation des zones naturelles (PCZN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique, dirigé et géré par CNC. Jusqu’à présent, 345 millions de dollars ont été investis dans le PCZN par le Gouvernement du Canada pour assurer la conservation de notre patrimoine naturel. Ajoutés à ce montant, plus de 500 millions de dollars en fonds de contrepartie ont été recueillis par CNC et ses partenaires pour être investis au Programme.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Elizabeth Sbaglia
Directrice des communications
Conservation de la nature Canada – région du Québec
514-876-1606, poste 240

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197