Fleuve Saint-Laurent (Photo de Immophoto/Patrice Bériault)

Fleuve Saint-Laurent (Photo de Immophoto/Patrice Bériault)

Venez découvrir quatre îles du fleuve Saint-Laurent désormais accessibles au public

05 juillet 2018
Montréal

 

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’organisme de bienfaisance Conservation de la nature Canada (CNC) inaugure des infrastructures de plaisance sur quatre de ses îles protégées du fleuve Saint-Laurent.

En effet, kayakistes et canoteurs ont maintenant accès aux îles Bonfoin, à l’Aigle, aux Cerfeuils et Beauregard, situées près de la pointe est de l’île de Montréal ainsi que des villes de Repentigny et de Verchères.

La population est invitée à accoster aux aires d’accueil à bord d’embarcations non motorisées pour ensuite profiter des sentiers pédestres, des plateformes d’observation et des panneaux informatifs qui y ont été aménagés.

Map Hochelaga Archipelagp

(Cliquez sur l'image pour afficher le document.)

Offrant une vue imprenable sur le fleuve et les villes riveraines voisines, les îles promettent une expérience aussi relaxante qu’enrichissante. Non seulement les animaux et la végétation ravissent les amateurs de plein air, mais les panneaux sensibilisent les visiteurs à la fragilité de ces habitats et à l’importance de les préserver. Ces îles font d’ailleurs maintenant partie du réseau des Destinations Nature de CNC invitant les gens à explorer certains des plus beaux paysages naturels au pays!

Sises à proximité d’une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), les îles abritent plusieurs espèces en situation précaire au Québec, dont le hibou des marais, le goglu des prés et l’hirondelle de rivage. S’agitent également parmi les plantes aquatiques bordant les îles une multitude d’espèces de poissons, notamment le chevalier cuivré, une espèce en voie de disparition au Canada et menacée au Québec qui n’existe qu’au Québec.

« Nous sommes fiers de mettre en valeur ces îles extraordinaires, et ce, dans le respect du milieu naturel que nous protégeons. Nous encourageons les résidents de Montréal et d'autres personnes à profiter de ces magnifiques sites protégés dans les jours et les semaines à venir. », affirme Julien Poisson, directeur de programmes pour le sud du Québec à Conservation de la nature Canada.

« En offrant 140 000 $, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement (FHQE) a contribué à la mise en œuvre du projet, indique le directeur général de la Fondation, Carlo Gagliardi. Les enjeux de protection et de mise en valeur de ces habitats importants justifient pleinement notre engagement. »

« Un investissement de 124 605 $ a été accordé à Conservation de la nature Canada en vertu du Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 (PIC150) », a tenu à rappeler l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec. « Les lieux comme les îles de l’archipel d’Hochelaga sont des endroits qui nous permettent de garder la forme, de nous détendre et d’établir des liens avec nos amis et nos voisins. »

« L’appui financier que nous accordons à nos collectivités démontre clairement notre engagement à favoriser une croissance durable et la prospérité au Canada. En améliorant l’infrastructure communautaire, nous contribuons à stimuler la vitalité de nos communautés et à assurer une qualité de vie élevée pour les résidents de tous âges », a déclaré David Lametti, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

« Nous sommes fiers de contribuer à ce projet, par l’entremise du Programme Interactions communautaires. Nous favorisons ainsi le partage des connaissances et sensibilisons la communauté à la grande richesse de notre fleuve Saint-Laurent, tout en permettant son utilisation durable », souligne Catherine McKenna, ministre d’Environnement et Changement climatique Canada.

Remerciements

En plus de la contribution de la FHQE, ce projet est rendu possible grâce à l’appui du Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 de Développement économique Canada ainsi que du Programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec. CNC a également pu bénéficier du soutien financier de SC Johnson, du U.S. Fish & Wildlife Service, du gouvernement du Canada dans le cadre de la Stratégie emploi jeunesse, de Mountain Equipment Co-op et de la Fondation de la faune du Québec.

Toujours soucieux de mettre la collectivité à contribution dans ses réalisations, CNC a aussi pu compter sur des partenaires locaux, dont les comités de zones d’intervention prioritaire ainsi que des résidents et les administrations municipales de Varennes, de Repentigny, de Verchères et de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, à Montréal.

À propos

L’organisme de bienfaisance Conservation de la nature Canada (CNC) est le chef de file au Québec en matière de protection des milieux naturels en terres privées, ainsi que des animaux et des plantes qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont protégé plus de 1,1 million d’hectares de sites exceptionnels au pays, dont 45 000 au Québec. CNC conserve chaque jour de nouveaux territoires grâce à la collaboration d’individus, de propriétaires fonciers, d’entreprises, de groupes de conservation, de communautés locales et de gouvernements. C’est en acquérant et en protégeant ces milieux naturels qu’il est possible de les rendre accessibles aux générations présentes et futures. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement (FHQE) soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2017, la FHQE a accordé 14,8 millions de dollars à 272 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée à près de 48 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels la FHQE a contribué, visitez hydroquebec.com/fondation-environnement.

Le Programme Interactions communautaires (PIC) est un programme d’aide financière mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec soutenant la réalisation de projets issus de la communauté qui visent à conserver la biodiversité, la pérennité des usages et à améliorer la qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent.
 
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC (en anglais) |  twitter.com/NCC_CNCMedia (bilingue)

- 30 -

Renseignements

Elizabeth Sbaglia
Directrice des communications
Conservation de la nature Canada – région du Québec
514-876-1606, poste 6240

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197