Le futur Parc des sommets de Bromont (Photo de CNC)

Le futur Parc des sommets de Bromont (Photo de CNC)

Protection du parc des sommets de Bromont

Logo - Parc des sommets de Bromont

Logo - Parc des sommets de Bromont

Protégeons Bromont, la Société de conservation du Mont Brome, Corridor Appalachien et les Amis des sentiers de Bromont ont travaillé de pair avec Conservation de la nature Canada, pour protégerles 150 ha du futur Parc des sommets de Bromont.

« Nous sommes impressionnés par l’engagement qu’a suscité la protection des milieux naturels dans ce projet. En reconnaissant l’importance et la valeur des éléments écologiques sur son territoire, la communauté témoigne de sa sagesse collective. Nous appuyons sans réserve ce projet qui bénéficiera à tous, aujourd’hui et demain. Par le biais de la campagne des bâtisseurs, nous demandons un ultime effort pour concrétiser cet engagement », déclarent-ils d’une seule voix. 

Un parc pour tous

Le projet de parc adjacent à la station Ski Bromont prévoit l’acquisition de 150 hectares (278 terrains de football) de milieux naturels exceptionnels à Bromont. Ils s’ajouteront à 16 hectares déjà protégés dans le secteur par la Société de conservation du Mont Brome et à 19 hectares contigus de territoire municipal à vocation récréative.  Le projet prévoit l’accès aux sommets des monts Bernard et Spruce ainsi qu’à un réseau de sentiers de 34 km non motorisés multi-usages à faible impact. La moitié de ces sentiers se trouvera dans le parc et sera connectée au réseau municipal actuel tandis que l'autre moitié sera composée de servitudes hors-parc sur la propriété de Bromont, montagne d'expériences. Ce projet d’acquisition fait suite à près de quatre ans de sensibilisation et de négociation, la communauté ayant manifesté un intérêt marqué à protéger du développement immobilier la dernière grande forêt non morcelée du mont Brome.

Des rencontres régulières ont eu lieu avec la communauté, les utilisateurs et la Ville pour mettre en commun les efforts de collecte de fonds requis et déterminer les étapes à franchir pour réaliser ce parc naturel.

Bromont Summits Park

Un site à protéger au sein des Montérégiennes

Bromont (photo de Alexandre Paré)

Bromont (photo de Alexandre Paré)

Le mont Brome fait partie des 9 collines Montérégiennes, dont la formation géologique unique au Québec est issue d’intrusions magmatiques dans la croûte terrestre. Avec le temps, ces intrusions se sont découvertes à la suite de l'érosion des sédiments environnants. Les monts Royal, Saint-Bruno, Saint-Hilaire, Saint-Grégoire, Rougemont, Yamaska, Shefford et Mégantic sont ainsi les frères du mont Brome et sont tous protégés dans des proportions respectives. On estime l'âge vénérable des Montérégiennes à environ 125 millions d'années.  

Le 13 mai 2013, la Conférence Régionale des Élus (CRÉ) de la Montérégie-Est dévoilait un volumineux diagnostic sur l'état des Montérégiennes. Ce rapport, issu du travail de 200 personnes et de 13 organismes des milieux scientifiques et décisionnels, était le fruit de plus de 5 ans de travail.  Dans la liste des zones à prioriser pour la protection du mont Brome, le rapport du CRÉ nous disait que "toute la zone boisée de la colline est à préserver afin de maintenir la biodiversité, les services écologiques et la connectivité avec les autres milieux."  L'acquisition de ces 150 ha est donc parfaitement en ligne avec la recommandation de la CRÉ. Il est donc pertinent d'investir cette somme pour acquérir cette propriété privée

Bromont (Photo de Pierre Dunnigan)

Bromont (Photo de Pierre Dunnigan)

 

Merci à nos partenaires et donateurs:

Town of Bromont     Appalachian Corridor   Société De Conservation Du Mont Brome   Protégeons Bromont   Les amis des sentiers de Bromont   

Pleins feux sur nos sympathisants

Destinations Nature - Explorez nos propriétés