Barachois de Malbaie, QC (Photo de CNC)

Barachois de Malbaie, QC (Photo de CNC)

Le barachois de Malbaie : une diversité d'habitats exceptionnelle

Barachois, Gaspésie (photo de CNC)

Barachois, Gaspésie (photo de CNC)

En Gaspésie, Conservation de la nature Canada (CNC) protège quelque 200 hectares de milieux naturels dans le barachois de Malbaie, en bordure du golfe du Saint-Laurent. Situé entre Percé et Gaspé, le barachois de Malbaie comprend des marais salés et d’eau douce, des forêts côtières, une tourbière et des plages, habitats essentiels à plusieurs centaines d’espèces animales et végétales.

Un paysage typique de la côte gaspésienne

On dénombre une quinzaine de barachois le long des côtes gaspésiennes. S’étalant sur 10 kilomètres carrés, le barachois de Malbaie est l’une des plus grandes lagunes naturelles toujours intactes au Québec. Un barachois, ou lagune, est une étendue d’eau séparée de la mer par une flèche littorale, c’est-à-dire une mince bande de sable ou de gravier. Cette flèche protège les fragiles milieux naturels du barachois des flots agités du golfe du Saint-Laurent. La végétation qui y pousse, dont l’ammophile à ligule courte et l’élyme des sables, assure la stabilité de la flèche.

À marée haute, une section plus basse dans la flèche permet à l’eau de la mer de pénétrer dans le plan d’eau intérieur, se mélangeant ainsi à l’eau douce provenant des rivières situées en amont. La variation de salinité engendrée par ce mélange favorise une grande diversité d’habitats.

La flèche de sable du barachois de Malbaie s’étend sur 5,8 km, ce qui en fait la plus longue en Gaspésie!

Un milieu essentiel pour des espèces menacées

Halte migratoire et site de nidification, de repos et d’alimentation, le barachois de Malbaie est reconnu mondialement pour sa grande richesse écologique. Désigné comme Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), ce milieu accueille au fil des saisons plus de 240 espèces d’oiseaux dont de nombreuses en situation précaire. Le garrot d’Islande, l’arlequin plongeur, l’hirondelle de rivage, le bécasseau maubèche, le quiscale rouilleux, le moucherolle à côtés olive, la paruline du Canada et le hibou des marais sont parmi les espèces rares qui fréquentent le barachois de Malbaie. Au printemps et à l’automne, de grands groupes de bernaches du Canada et de bernaches cravant font halte dans la lagune durant leur migration pour se nourrir de zostère marine.

Les milieux aquatiques du barachois de Malbaie accueillent également une grande diversité de poissons qui y trouvent des sites de reproduction, d’alimentation et de croissance de haute qualité. Ces milieux constituent notamment une voie de fraie, c’est-à-dire de reproduction, pour le saumon atlantique qui remonte dans la rivière Malbaie.

Allier conservation et accessibilité au public

Vous n’avez pas à nous croire sur parole; vous pouvez découvrir cet endroit magnifique en personne! En raison de ses paysages spectaculaires et de sa situation sur les rives du golfe du Saint-Laurent, le barachois de Malbaie est un endroit très populaire pour les activités récréatives telles que la randonnée pédestre, l’observation des oiseaux et le vélo. Il est également reconnu par les amateurs de pêche comme l’un des meilleurs endroits où pêcher le bar rayé au Québec. Un centre d’information et un sentier balisé ont été aménagés au cœur du barachois de Malbaie, au bénéfice des amateurs de la faune et de la flore.

Remerciements

Conservation de la nature Canada tient à remercier les donateurs suivants sans lesquels la protection de cette propriété n’aurait été possible : le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques via le projet Ensemble pour la nature, le gouvernement du Canada via le Programme de conservation des zones naturelles, le North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) administré par le U.S. Fish and Wildlife Service et la Fondation de la faune du Québec.

Pleins feux sur nos sympathisants