Pointe Verte, Gaspésie (Photo de Roger St-Laurent)

Pointe Verte, Gaspésie (Photo de Roger St-Laurent)

Projet Ensemble pour la nature

Un investissement majeur du Québec en conservation

Archipel d'Hochelaga, Qc (Photo de Immophoto-Patrice-Bériault)

Archipel d'Hochelaga, Qc (Photo de Immophoto-Patrice-Bériault)

Le projet Ensemble pour la nature (PEPN) est une subvention de 15 millions de dollars sur trois ans que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a accordée à l’organisme de bienfaisance Conservation de la nature Canada (CNC). 

Le projet comprend deux grands volets : d’abord, soutenir des projets d’acquisition ou de servitudes perpétuelles à des fins de conservation par CNC et d’autres organismes; ensuite, informer la population et la sensibiliser à l’importance de conserver les riches milieux naturels du Québec. La subvention permet à CNC d’établir des partenariats financiers afin de soutenir des réalisations portées par d’autres organismes de conservation du Québec et des municipalités.

« Nous sommes honorés de la confiance accordée par le MDDELCC par ses contributions au PEPN, qui visent à consolider les efforts déployés pour protéger les milieux humides, les forêts et les écosystèmes côtiers ou aquatiques abritant une faune et une flore précieuses », déclare Joël Bonin, vice-président associé de CNC au Québec. « Le projet élargira le réseau d’aires préservées et protégera des territoires naturels dits prioritaires en raison des espèces qu’ils recèlent et des services écologiques qu’ils rendent à la population. »

CNC souhaite notamment travailler sur les corridors écologiques — des passages terrestres ou aquatiques reliant des territoires protégés entre eux —, qui permettent aux animaux de se déplacer et aux plantes de se disperser afin de combler leurs besoins. Ces zones dites de « connectivité » constituent une façon pour les espèces de s’adapter aux changements climatiques.

Des partenariats hors pair

La conservation passe par la collaboration. De concert avec la collectivité et ses partenaires, CNC s’engage à atteindre des objectifs de conservation au bénéfice de tous et à mettre en œuvre l’entente avec plusieurs groupes partenaires. Ainsi, des 15 millions de dollars consentis par le gouvernement, plus de 5 millions sont déjà à la disposition des partenaires de CNC. Une partie de ces fonds est accessible par l’entremise du programme Protéger les habitats fauniques de la Fondation de la faune du Québec (FFQ). Tous les organismes de conservation peuvent donc solliciter un appui financier à la FFQ afin de protéger la biodiversité en milieu privé. La Fondation offre en effet de l’aide financière et technique depuis 1987 aux organismes de toutes les régions qui souhaitent conserver et valoriser les habitats de la faune.

CNC orchestrera une autre partie du financement avec les organismes Corridor appalachien et Nature-Action Québec, qui jouent un rôle de premier plan dans le développement de projets de conservation dans le sud du Québec. Ils partagent avec leurs nombreux membres affiliés et partenaires municipaux des projets importants visant à consolider la protection de la biodiversité dans plusieurs secteurs prioritaires.

Un défi d’appariement

« Le Ministère lance un défi d’appariement financier : votre contribution sera bonifiée par celle du gouvernement du Québec afin de protéger de plus vastes espaces d’une grande richesse écologique », ajoute Joël Bonin.

Le MDDELCC promeut en effet l’appariement avec d’autres sommes investies, comme celles du Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement fédéral, géré par CNC. Ce dernier sollicite la générosité de philanthropes — individus, fondations, entreprises, etc. — dans le but de doubler la contribution du Québec et d’ainsi compléter des projets de conservation concrets. De la sorte, des sites naturels seront protégés éternellement.

Gouvernement du Québec

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197