Corvée de nettoyage des rives à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

Corvée de nettoyage des rives à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

La pollution du fleuve par les plastiques

Bénévoles à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

Bénévoles à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

Les débris dans les cours d’eau et fleuves représentent une menace croissante pour une grande variété d'animaux marins et de poissons. Les morceaux de plastique et de styromousse sont particulièrement dangereux. Malgré leur petite taille, ce sont les déchets les plus dommageables pour la vie aquatique.  Se décomposant très lentement et pouvant être  confondus avec de la nourriture, ils peuvent piéger ou être ingérés par les animaux marins.

Les initiatives individuelles et collectives de nettoyage des rives sont des solutions de plus en plus populaires afin d’améliorer la qualité des mers et milieux riverains.

CNC vient tout juste de participer avec ses partenaires et des bénévoles à une corvée annuelle de nettoyage des berges dans le boisé et sur les berges de la Pointe de Saint-Vallier. Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, 50 km à l’est de la ville de Québec, celle-ci est un espace naturel remarquable offrant une vue spectaculaire sur le Cap Tourmente, l’Île d’Orléans et les îles du fleuve Saint-Laurent.

Des bénévoles impliqués!

Corvée de nettoyage des rives à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

Corvée de nettoyage des rives à la Pointe de Saint-Vallier, QC (Photo de CNC)

La corvée bénévole de nettoyage des berges de l’Anse de Bellechasse à Saint-Vallier a été réalisée, grâce aux efforts d’un groupe d’employés de la caisse Desjardins de Lévis, des membres de la Corporation du Domaine de Pointe de Saint-Vallier, de Conservation de la nature Canada et d’autres bénévoles ayant à cœur le site.

Les bénévoles ont arpenté les berges de l’anse munis du matériel de collecte fourni par l’organisme CmonBag. L’objectif était de réduire le nombre de déchets qui sont emportés sur les berges et dans le sous-bois chaque printemps par les glaces et les marées.  En plus des plastiques, de nombreux objets échoués ont été retrouvés, comme des pneus et des bonbonnes de propane.

Motivés, les bénévoles ont pris à cœur cette corvée, et ont été étonnés de la quantité de rebus qu’ils ont pu trouver. L’activité a débuté par une présentation expliquant les raisons de l’apport des déchets par le fleuve sur les berges. Ensuite, la présidente de l’organisme CmonBag, œuvrant dans le nettoyage des berges partout dans le monde, a partagé son expertise auprès des bénévoles, notamment sur l’importance qu’avait leur participation dans le cadre de cette collecte, puisqu’ils joignent leurs efforts à un défi d’ampleur mondiale. Enfin, les bénévoles ont aidé à remplir plusieurs dizaines de sacs. Les déchets qui ont été récoltés ont été envoyés à la déchetterie de Saint-Vallier.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont été impliquées de près ou de loin dans cette action citoyenne importante pour la santé du fleuve Saint-Laurent.

CNC a également pu compter sur la collaboration du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques par l’entremise du projet Ensemble pour la nature. Le projet Ensemble pour la nature est une subvention de 15 millions de dollars échelonnée sur trois ans accordée à CNC par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Il vise l’établissement de partenariats financiers et l’acquisition de connaissances scientifiques pour assurer la conservation et la protection de milieux naturels en terres privées au Québec d’ici le 31 mars 2020. Il tend ainsi à créer une solidarité à l’égard des aires protégées en incitant la collectivité québécoise à poser des gestes qui visent à préserver l’environnement.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197