Barachois de Malbaie, Québec (photo de Photopleinciel)

Barachois de Malbaie, Québec (photo de Photopleinciel)

Des sites remarquables à découvrir

Beau temps, mauvais temps, enfilez vos chaussures de marche et venez découvrir nos sentiers. Des heures de plaisir garanti en pleine nature!

LAURENTIDES

Réserve naturelle Alfred-Kelly – Le repaire des oiseaux de proie (SENTIER)

Réserve naturelle Alfred-Kelly, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle Alfred-Kelly, Québec (Photo de CNC)

La visite de ce territoire d'une superficie d'environ 5 km2 vous permettra de découvrir un paysage grandiose des Laurentides, avec les yeux de l’ornithologue qu’était Alfred Kelly, donateur d’une parcelle de la réserve il y a 25 ans. Ce site présente une grande diversité d’habitats : d'abruptes parois rocheuses à de petits ruisseaux, en passant par des étangs et des forêts. Une particularité digne d'intérêt est qu'on peut y observer 80 % des espèces d’oiseaux de proie recensés au Québec. En parcourant les 15 km de sentier, vous apercevrez peut-être le faucon pèlerin, une espèce en situation précaire qui niche sur les escarpements.

Pour en savoir plus > 

La carte du territoire, installée à chacun des accès, peut également être téléchargée ici.


Pour vous y rendre :

Chemin du Roitelet, Piedmont

Place des Hauteurs, Piedmont

Chemin de la Rivière, Piedmont

Gare de Prévost


MONTRÉAL

Réserve naturelle de la Forêt-de-Senneville (ouest de l’île de Montréal) – Une forêt centenaire à quelques kilomètres du centre-ville de Montréal (SENTIER)

Réserve naturelle de la Forêt-de-Senneville, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle de la Forêt-de-Senneville, Québec (Photo de CNC)


Dans la municipalité de Senneville, à l'extrémité ouest de l’île de Montréal, découvrez une forêt centenaire exceptionnelle composée d’érables à sucre, de hêtres à grandes feuilles et de pruches du Canada. Sur un sentier d’environ 1 km, vous pourrez observer une faune et une flore remarquables liées à la présence de boisés matures. Ces derniers offrent des conditions propices à la nidification de la buse à épaulettes, une espèce de rapace au statut précaire. Profitez de votre visite pour faire une halte à l’Arboretum Morgan de l’Université McGill, adjacent à la forêt. Le site est ouvert toute l’année pour la pratique de la randonnée pédestre, ainsi que l’hiver pour le ski de fond et la raquette.

La réserve naturelle n’est accessible que par l’Arboretum Morgan, des droits d’entrée sont donc exigés pour y accéder.

Cliquez ici pour voir la carte

Pour vous y rendre :


MONTÉRÉGIE

Réserve naturelle du Chemin-Saint-Georges (Rigaud) – Une oasis forestière au cœur du mont Rigaud (SENTIER)

Réserve naturelle du Chemin-Saint-Georges, Rigaud, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle du Chemin-Saint-Georges, Rigaud, Québec (Photo de CNC)

Évadez-vous de la ville dans ce boisé mature situé au cœur du massif forestier du mont Rigaud, à seulement une heure de route de Montréal. Cet îlot riche d’une végétation forestière caractéristique du sud du Québec est un refuge pour de nombreuses espèces fauniques et floristiques autrefois répandues dans toute la région. Dominée par l’érable à sucre et le hêtre à grandes feuilles, la forêt abrite aussi le pin blanc et le noyer cendré, une espèce en voie de disparition. Les caractéristiques naturelles de la réserve en font un habitat potentiel pour la chouette rayée et pour le petit polatouche, ou écureuil volant, une espèce désignée préoccupante. Le sentier d’environ 0,5 km est ouvert toute l’année pour la pratique de la randonnée pédestre, et l’hiver pour le ski de fond et la raquette.

Cliquez ici pour voir la carte des sentiers

Pour vous y rendre :


Réserve naturelle de la Tourbière-de-Venise-Ouest (Venise-en-Québec) - Un milieu humide d’importance nationale (SENTIER)

Réserve naturelle de la Tourbière-de-Venise-Ouest, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle de la Tourbière-de-Venise-Ouest, Québec (Photo de CNC)

La partie de la tourbière de Venise-Ouest située à Venise-en-Québec est ouverte toute l’année* et il est possible d’y faire de la randonnée pédestre sur les passerelles qui la sillonnent. Afin d’agrémenter votre visite, un panneau d’information est installé à l’entrée et plusieurs autres panneaux d’interprétation sont à votre disposition tout au long du sentier.

Ce site est reconnu comme réserve naturelle en milieu privé par le gouvernement du Québec depuis 2011 en raison de ses caractéristiques écologiques exceptionnelles. On y retrouve notamment, la thélyptère simulatrice, une fougère désignée menacée au Québec. Une importante population de près de 10 000 plants de cette espèce, ce qui représente l’occurrence la plus abondante de cette plante au Québec, a été observée dans seulement trois autres localités de la province. Il faut savoir que la tourbière de Venise-Ouest aide à absorber les surplus d’eau à l’occasion des crues printanières du lac Champlain, et ce, en plus de filtrer une partie des eaux qui se déversent dans la baie Missisquoi.

Vous pouvez y accéder facilement par la route 202 à Venise-en-Québec.

* Le site n’est pas accessible durant la période de la chasse, puisqu’un tronçon de la route 202 est fermé.

Ce territoire appartenant à CNC fait partie d’un vaste milieu humide au nord-ouest de la baie Missisquoi, dont la superficie totale est de 566 hectares. L’entièreté de ce lieu est d’une importance capitale, puisqu’il abrite une grande quantité d’espèces menacées ou vulnérables et qu’il joue un rôle écologique primordial. Jusqu’à présent, ce milieu humide est protégé à 67 %, dont 158 hectares sont protégés par CNC.

Cliquez ici pour voir la carte des sentiers

Pour vous y rendre :


ESTRIE

Réserve naturelle des Montagnes-Vertes – Plusieurs jours de découverte pour les mordus de randonnée (SENTIER)

Montagnes Vertes, Québec (photo de Claude Duchaîne)

Montagnes Vertes, Québec (photo de Claude Duchaîne)

Procurez-vous votre passeport des Montagnes-Vertes et devenez un citoyen de ce magnifique joyau de la nature. Vous aurez le privilège de vous ressourcer en explorant ces forêts majestueuses qui éveilleront vos sens. Nichée au cœur d’une région touristique d’importance au Québec, la réserve naturelle des Montagnes-Vertes met à la disposition des randonneurs un vaste réseau de sentiers pédestres de 55 km.

Pour plus de détails >

Cliquez ici pour voir la carte des sentiers

Pour vous y rendre : 

Stationnement 520 du Parc d’environnement naturel de Sutton

Stationnement du chemin de la Falaise à Sutton

Stationnement Ruiter Brook à Potton


CHAUDIÈRE-APPALACHES

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle (île aux Grues) - Quand la nature côtoie la culture (SENTIER)

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle (Photo de Claude Duchaîne)

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle (Photo de Claude Duchaîne)

Au fil des 2,5 km de sentiers de la réserve, vous découvrirez une flore et une faune exceptionnelles, ainsi que l’histoire naturelle des lieux et la façon dont elle a influencé les œuvres d’artistes locaux. Jean-Paul Riopelle s’est grandement inspiré de cet endroit pour illustrer ses oies, hiboux, fougères et explosions de couleurs. À votre tour de venir interpréter la nature de vos propres yeux.

Pour en savoir plus >

Le site est ouvert à l’année pour la randonnée pédestre et la raquette. Il est particulièrement intéressant au printemps pour sa flore printanière et l’observation d’oiseaux forestiers et aquatiques. Il est situé au bout du chemin de la Haute-Ville, à Saint-Antoine-de-l’Isle-aux-Grues.

Cliquez ici pour voir la carte des sentiers

Pour vous y rendre : 

 


Le mont Hereford (East Hereford, Saint-Hérménégilde et Coaticook) - Une région montagneuse aux sublimes couchers de soleil (SENTIER)

Orignal au Mont-Hereford, Québec (Photo de la MRC de Coaticook)

Orignal au Mont-Hereford, Québec (Photo de la MRC de Coaticook)

Le mont Hereford, situé au cœur des montagnes Blanches, est principalement reconnu pour la beauté de ses paysages et son accessibilité au public.En effet, conformément aux vœux des donateurs de cette précieuse propriété, une multitude d’activités de plein air y sont offertes. Ces activités sont gérées par des organismes locaux et encadrées par Forêt Hereford Inc., partenaire de CNC dans ce projet de conservation.


La propriété abrite plusieurs espèces fauniques et floristiques en situation précaire, telles que la salamandre pourpre et la paruline du Canada, deux espèces menacées au Canada. Ce vaste territoire est également un habitat propice pour les grands mammifères comme l’orignal, le cerf de Virginie et l’ours noir.

Cliquez ici pour des renseignements sur les activités, les accès et les cartes de sentiers.


Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte (Cap-Saint-Ignace) – Un important écosystème aquatique en face de l’île aux Grues (SENTIER)

Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte, Cap-Saint-Ignace, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte, Cap-Saint-Ignace, Québec (Photo de CNC)

À 15 km de Montmagny, en face de l’île aux Grues, venez explorer l’embouchure de la rivière Vincelotte qui se démarque par sa grande biodiversité et son important écosystème aquatique. Un sentier d’interprétation de 300 m mène près des rives de l’estuaire du Saint-Laurent où se trouve un étang fréquenté par de nombreuses espèces de sauvagines et d’oiseaux aquatiques. Vous avez du temps ? Empruntez le traversier L'Isle-aux-Grues–Montmagny et partez à la découverte de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, une érablière tricentenaire également propriété de Conservation de la nature. 

Le site est ouvert toute l’année, sauf en période de chasse du début septembre à la mi-janvier pour des questions de sécurité.

Cliquez ici pour voir la carte du sentier

Pour vous y rendre :


La pointe de Saint-Vallier (Saint-Vallier de Bellechasse) – Une promenade au bord du littoral à proximité de Québec (SENTIER)

Pointe Saint-Vallier, Québec (Photo de CNC)

Pointe Saint-Vallier, Québec (Photo de CNC)

À seulement 40 minutes de route à l’est du pont de Québec, découvrez une batture de plus de 1 km en bordure de l’anse de Bellechasse. Marchez à travers prés et forêts ou longez le littoral en kayak et laissez-vous émerveiller par ces paysages d’une diversité incroyable. À l’automne et au printemps, vous pourriez y apercevoir la grande oie des neiges et autres espèces aviaires qui y font halte pour s’alimenter lors des longues migrations. Observez plusieurs espèces floristiques en situation précaire et qui sont endémiques à l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent (elles ne poussent nulle part ailleurs au monde). Ne manquez pas la visite du manoir colonial situé sur la propriété et datant du 18e siècle.

Le site est ouvert en période estivale, mais seulement dans le cadre des activités organisées par l’organisme Domaine-Pointe-de-Saint-Vallier.   

Cliquez ici pour voir la carte du sentier

Pour vous y rendre :


L’anse Ross (Saint-Nicolas) – Une promenade sur la plage à marée basse (ACCÈS RIVERAIN À LA PLAGE ET AU FLEUVE)

Anse-Ross, Saint-Nicolas, Québec (Photo de CNC)

Anse-Ross, Saint-Nicolas, Québec (Photo de CNC)

Profitez de cet accès naturel au fleuve Saint-Laurent sur la rive sud de Québec (Lévis) pour vous délecter d’une promenade sur la plage de l’anse Ross à marée basse. Vous y trouverez un paysage magnifique de sable, de rochers et rencontrerez sur votre chemin un marais à scirpe qui favorise l’établissement de plantes rares dont l’ériocaulon de Parker, une espèce menacée au Québec. Puisque le site se trouve au sein d’une aire de concentration d’oiseaux aquatiques (ACOA), vous y apercevrez probablement plusieurs espèces, surtout en période de migration.

L’anse Ross est ouverte aux visiteurs durant toute la période estivale pour les activités à faible impact : marche, baignade, promenade en embarcation sans moteur. N’oubliez pas de vérifier les marées en cliquant ici avant votre visite, puisque la plage est accessible à marée basse uniquement.  

Pour vous y rendre :


GASPÉSIE

Barachois de Malbaie - Des lagunes à perte de vue (SENTIER)

Barachois de Malbaie, Gaspésie, Québec (Photo de CNC)

Barachois de Malbaie, Gaspésie, Québec (Photo de CNC)

Avec sa lagune de plus de 10 km2 et sa barre de sable qui s’étire sur 6 km, le barachois de Malbaie est reconnu mondialement pour sa richesse écologique. Apportez vos jumelles et venez rencontrer un guide-interprète au Centre d’information du barachois à Coin-du-Banc (accès par la rue de la plage) ouvert de la fin juin à la mi-septembre.

Pour de plus amples renseignements : barachoismalbaie@hotmail.com ou sur Facebook.

Cliquez ici pour voir la carte du sentier

Pour vous y rendre :


La pointe Saint-Pierre – Un habitat essentiel pour des milliers d’oiseaux et un patrimoine historique unique (POINT DE VUE)

Pointe Saint-Pierre, Gaspésie (Photo de CNC)

Pointe Saint-Pierre, Gaspésie (Photo de CNC)

Située à mi-chemin entre les villes de Gaspé et de Percé, la pointe Saint-Pierre a été désignée Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) grâce aux grandes concentrations d’espèces d’oiseaux trouvées dans ce secteur. D’octobre à avril, venez observer des rassemblements de canards plongeurs marins comme le harelde kakawi, l'eider à duvet et le garrot d’Islande. Ne manquez pas de passer devant la maison LeGros qui, avec son style loyaliste traditionnel et sa touche victorienne, témoigne du passé jersiais de la côte gaspésienne. Datant de la fin du 19e siècle, elle est réputée pour son cachet historique incomparable.

Pour en savoir plus > 

Le site est accessible en tout temps par la route de la Pointe-Saint-Pierre, dans le village de Saint-Georges-de-Malbaie.

Pour vous y rendre :


1 commentaires

  • Joce 17, 2015 - 7:23
    Pourriez vous m'informer si les cartes des sentiers sont en gpx afin que je puisse le visionner sur mon gps et mon cellulaire. Je suis intéressée à avoir les sentiers de la réserve Alfred-Kelly. Merci

Participez à la conversation





*





CAPTCHA image
Visually impaired? Click here to have an audio challenge played.  You will then need to enter the code that is spelled out.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197