À ciel ouvert

Nichée dans une région relativement à l’abri de toute lumière artificielle, enveloppée dans une noirceur quasi totale du coucher au lever du soleil, l’aire de conservation des prairies patrimoniales de Old Man on His Back a été désignée comme Réserve nocturne par la Société royale d’astronomie du Canada (SRAC), devenant ainsi la toute première réserve de ce genre protégée par Conservation de la nature Canada (CNC).

Beauté silencieuse

Old Man on His Back est un vaste ranch de quelque 13 000 acres (5 261 hectares), constitué de prés et de prairies indigènes, situé dans le sud-ouest de la Saskatchewan. De par sa situation géographique, le ranch ne reçoit que très peu de lumière artificielle et les lueurs des localités et des villes à proximité n’y sont pratiquement pas visibles.

De jour, le site de Old Man on His Back offre l’expérience de la beauté intemporelle des prairies emblématiques de la Saskatchewan et, quelquefois, de la vue d’un troupeau de bisons paissant sur les terres du ranch. Ce troupeau est d’ailleurs, tout comme la propriété, géré par CNC. De nuit, les visiteurs peuvent camper et profiter de la brise douce et du silence, tout en causant à mi-voix dans l’obscurité. Lorsque la nuit est claire, on peut y observer avec plaisir la lune, si elle est présente, et surtout, des milliers d’étoiles.

Ciels nocturnes = vie et biologie

Même si nous n’en sommes pas toujours conscients, la noirceur profonde qui survient naturellement avec la nuit a des effets bénéfiques, tant sur la faune que sur les humains. 

La nuit, la lumière artificielle affecte la faune. Elle aveugle les oiseaux, ce qui peut provoquer des collisions avec certaines structures ou encore les désorienter et les faire dévier de leur trajectoire en période de migration. Les mammifères comme les loups et les coyotes doivent changer leurs habitudes de chasse et d’alimentation, puisque le prédateur et ses proies n’ont plus le couvert de l’obscurité pour s’assurer de leur sécurité.

Les plantes, elles, sont sensibles à la durée de la nuit et du jour. Lorsque la noirceur de la nuit est interrompue par les lumières artificielles, les plantes répondent aux périodes de noirceur comme s’il s’agissait de deux nuits plus courtes; cela influence leur biorythme et leurs modes de floraison et de développement.  

Quant aux insectes, les lumières artificielles attirent un grand nombre d’entre eux, en faisant des proies faciles pour les autres insectes et les oiseaux. Par le fait même, cela réduit la quantité de nourriture disponible pour les grenouilles, les chauves-souris, les salamandres et les petits mammifères. Par ailleurs, beaucoup d’espèces d’insectes ont besoin d’obscurité pour se reproduire en toute quiétude. 

Pour ce qui est de la santé humaine, elle est plus affectée par la lumière et la noirceur qu’on le croirait. Notre système immunitaire produit des anticorps qui nous protègent contre les maladies durant le jour, mais il se régénère durant la nuit pour prévenir et combattre les infections. L’introduction de la lumière artificielle dans nos vies peut interférer avec nos rythmes circadiens (rythmes biologiques et du sommeil), en plus d’influencer notre production hormonale et, bien entendu, notre système immunitaire.

La désignation de Réserve nocturne

La désignation de Old Man on His Back comme Réserve nocturne par la SRAC permet la protection des rythmes naturels d’alternance des ciels de jour et de nuit sur ce site, au bénéfice de la population et de la faune. Les Réserves nocturnes ne sont soumises qu’à un éclairage artificiel minimal. Les panneaux qui s’y trouvent ne sont pas illuminés, et des structures y sont installées pour contrer une possible illumination venue de l’extérieur. Comme Réserve nocturne, Old Man on His Back offre aux visiteurs l’occasion de vivre l’expérience, tant visuelle qu’auditive, d’une véritable nuit noire dans un milieu naturel exceptionnel.

Cette désignation, faite dans le cadre du programme pour les Réserves de ciels étoilés (Dark Sky Preserve program), est la plus récente des trois nouveaux types de désignations créées par la SRAC pour promouvoir la protection de ciels nocturnes « naturels » et minimiser la pollution lumineuse. La propriété de Old Man on His Back, protégée par CNC, est parmi les premières au Canada à recevoir le titre de Réserve nocturne. La SRAC décerne également les titres de Réserve de ciel étoilé et de Parc astronomique urbain. 

« Peu d’entre nous ont eu la joie de contempler les merveilles d’un véritable ciel étoilé », affirme Natalie Nikiforuk, chargée de projets à CNC pour le sud de la Saskatchewan. « Cette désignation convient parfaitement à Old Man on His Back, procurant à tous une occasion de vivre l’expérience : visiteurs de tous âges, astronomes et chasseurs d’étoiles, professionnels ou amateurs, poètes, artistes et bien d’autres. 

« Nous sommes très fiers d’avoir reçu cette désignation », assure Mark Wartman, vice-président de CNC en Saskatchewan. « L’importance de protéger les ciels de nuit et de diminuer la pollution lumineuse commence à peine à être connue et comprise. En plus de poursuivre sa mission de conservation des terres, CNC s’attarde maintenant à la protection d’un autre aspect de notre environnement : les ciels de nuit étoilés! ».

« La lumière artificielle utilisée la nuit peut modifier l’environnement de nuit et avoir des répercussions importantes sur l’équilibre écologique de la région », souligne Robert Dick, président du comité pour la réduction de la pollution lumineuse (Light Pollution Abatement Committee) du SRAC. « Prévenir l’utilisation de l’éclairage extérieur, ou du moins minimiser ses impacts, est une étape importante pour la protection globale de notre environnement de nuit. Le ranch Old Man on His Back de CNC était un site parfait pour l’établissement d’une réserve nocturne. »

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197