Old Man on His Back, Sask. (photo de Branimir Gjetvaj, http://branimirphoto.ca)

Old Man on His Back, Sask. (photo de Branimir Gjetvaj, http://branimirphoto.ca)

Old Man on His Back

Prairie ondulante, Old Man on His Back, Sask. (Photo de Branimir Gjetvaj)

Prairie ondulante, Old Man on His Back, Sask. (Photo de Branimir Gjetvaj)

L’aire de conservation des prairies patrimoniales de Old Man on His Back demeure l’un des projets emblématiques de Conservation de la nature Canada (CNC) en Saskatchewan et une source d’inspiration pour la protection des dernières prairies indigènes encore intactes. Située dans le sud-ouest de la Saskatchewan, la région est caractérisée par de vastes étendues naturelles d’une grande valeur culturelle et historique. Grâce aux anciens propriétaires du ranch, Peter et Sharon Butala, cette propriété de 13 135 acres (5 316 hectares) est désormais protégée à très long terme.

Les bisons des prairies

Depuis 1995, l'équipe régionale de CNC en Saskatchewan protège ces prairie tout en y gérant la présence de bisons des prairies et en y permettant le broutage dirigé de façon durable. En 2003, CNC a introduit sur la propriété Old Man on His Back une horde d'authentiques bisons des prairies. Depuis, CNC gère la propriété comme s'il s'agissait d'une ranch en exploitation, démontrant que l'agriculture et la conservation peuvent coexister en harmonie sur une terre. 

Réserve de ciel étoilé

Drapée dans la nuit profonde du coucher au lever du soleil, la propriété Old Man on His Back a été désignée en 2015 Réserve de ciel nocturne par la Société royale d'astronomie du Canada. Cette désignation en fait la toute première réserve de ciel étoilé gérée par CNC au pays. La propriété attire des astronomes, tant amateurs qu'expérimentés, ainsi que des naturalistes, qui visitent le ranch pour découvrir les vastes prairies indigènes et les sombres ciels nocturnes, loin de la pollution lumineuse.

Sharon and Peter Butala at Old Man on His Back, Saskatchewan (Photo by Todd Korol)Histoire culturelle

Au cours des siècles passés, des troupeaux de bisons circulaient librement dans cette région, chassés par les ancêtres des membres de la Première Nation crie Nikaneet. Les vestiges de roues médicinales et de cercles de tipis témoignent de cette présence humaine passée. À une certaine époque, le corps de police à cheval du Nord-Ouest faisait paître ses chevaux sur une partie de la propriété.

Valeurs de conservation

Le site Old Man on His Back procure un habitat à différentes espèces animales et végétales. Des plantes comme l'agropyre, le boutelou gracieux et le pâturin des prés dominent ces hautes-terres. Des espèces en péril, telles que la buse rouilleuse et le renard véloce fréquentent aussi les environs, et on peut régulièrement observer des antilocapres, des cerfs de Virginie et des cerfs-mulets sur la propriété.

Au cours de l’été 2011, un nid de chevêche des terriers y fut également observé pour la première fois en huit ans.

Plains bison calves, Old Man on His Back, SK (Photo by Don Getty)

La région semi-aride des prairies d’herbes mixtes s’étendait autrefois sur deux provinces et cinq États américains et couvrait une superficie de plus de 160 millions d’acres (65 millions d’hectares). Le site de Old Man on His Back est un échantillon très représentatif de ce type de prairie ayant survécu jusqu'à aujourd'hui. En effet, les prairies à herbes mixtes ont presque entièrement disparu du pays suite à la colonisation et au défrichement.

Il ne reste plus aujourd’hui qu’environ 30 % de cette prairie au Canada, soit près des collines Cypress et de la vallée de la rivière Frenchman en Saskatchewan. Dans le sud-ouest, les paysages de prairies arides sont grandement menacés par l’agriculture. Heureusement, la propriété de Old Man on His Back est voisine de pâturages provinciaux et fédéraux sur trois côtés, formant ainsi une vaste aire de prairies indigènes intactes.

Venez nous rendre visite!

Le centre d’interprétation installé sur la propriété aide CNC à faire connaître son héritage naturel et culturel, ainsi qu'à sensibiliser la population à la richesse de la région. Les visiteurs ont ainsi la chance d’observer la prairie dans sa beauté intemporelle, avec son troupeau de bisons des prairies. Au centre d’interprétation, on explique l’histoire du territoire, des habitants et des espèces sauvages des grandes plaines du Nord, et plus précisément du sud-ouest de la Saskatchewan.

Le centre est ouvert les fins de semaine de la mi-mai à la fin septembre. Pour connaître les heures d’ouverture et les conditions routières locales, ou pour organiser une visite durant la semaine, veuillez communiquer avec Lindsay Cherpin au 306 296-2077 (service disponible en anglais seulement).


Partenaires

Conservation de la nature Canada assure la protection de l’aire de conservation des prairies patrimoniales de Old Man on His Back en partenariat avec Peter et Sharon Butala, le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Agriculture de la Saskatchewan. D’autres partenariats pour la conservation permettent de ramener des terres cultivées à leur état originel de prairies indigènes dans cette région.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197