Maymont 5

À haute altitude, dans le champ de glace Columbia des Rocheuses canadiennes, l’eau de fonte des glaciers alimente le cours supérieur de la rivière Saskatchewan Nord, qui s’écoule à travers l’Alberta et la Saskatchewan en direction sud-est, jusqu’au Manitoba. Elle fait ainsi partie d’un vaste bassin hydrologique qui s’étend dans toutes les provinces des Prairies.

Sur la rive sud de la rivière, à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Saskatoon, se trouve la propriété Maymont 5, d’une superficie de 136 acres (55 hectares). Le terrain vallonné de la propriété est incliné vers le nord, en direction des forêts de feuillus qui poussent sur les rives de la rivière Saskatchewan Nord. Il contient des habitats diversifiés où vivent une variété de mammifères, d’oiseaux aquatiques et d’oiseaux des prairies.

L’importance écologique

La région des forêts-parcs de l’Ouest fait partie de certains des plus beaux paysages encore intacts en bordure des forêts de l’Ouest canadien. Espace de transition entre les prairies au sud et les forêts à couvert dense au nord, elle abrite une vaste diversité biologique.

Dans cette zone, au moins 33 espèces menacées sont présentes, y compris la grue blanche. La région abrite également trois Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO), ainsi qu’une réserve de biosphère. Qui plus est, l’impressionnante diversité biologique des forêts-parcs de l’Ouest est due entre autres au fait que la rivière Saskatchewan Nord les traverse d’ouest en est.

Les menaces écologiques

Les forêts-parcs de l’Ouest ont perdu près de la moitié des 5,2 millions d’acres (2,1 millions d’hectares) d’habitats naturels qu’ils représentaient à l’origine, principalement en raison de l’agriculture. De plus, il est attendu que les menaces écologiques pesant sur les parties fragmentées restantes augmentent au cours des 10 ou 20 prochaines années.

À plus court terme, la situation sera assurément aggravée par la levée imminente de la protection officielle d’une superficie représentant près du tiers des 247 000 acres (99 900 hectares) de milieux naturels de la région. Ces terres figuraient jusqu’à maintenant sur la liste des aires protégées en vertu de la Loi sur la protection des habitats fauniques de la Saskatchewan (Wildlife Habitat Protection Act).

Un partenariat naturel

Grâce en partie aux généreux fonds offerts par le Groupe Banque TD (TD) par l’entremise du programme Forêts TD, la propriété Maymont est maintenant conservée de façon permanente. Elle s’ajoute aux 2 200 acres (890 hectares) de terres protégées adjacentes que détient déjà Conservation de la nature Canada (CNC).

Le programme Forêts TD contribue à l’accroissement de la superficie de terres forestières protégées et entretenues par CNC. Sur une période de cinq ans, il aura permis chaque jour, la protection d’une superficie moyenne correspondant à celle de deux terrains de football. De plus, TD et CNC s’efforcent de rallier un nombre toujours grandissant de Canadiens et de Canadiennes à leur mission de conservation de nos forêts, laquelle assure non seulement la sauvegarde des arbres, mais également de toutes les espèces dont la survie en dépend.


Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197