CNC a pour but de conserver des propriétés le long de la rivière Crabbes, proche de St. Fintan's en Terre-Neuve-et-Labrador (photo de CNC)

CNC a pour but de conserver des propriétés le long de la rivière Crabbes, proche de St. Fintan's en Terre-Neuve-et-Labrador (photo de CNC)

La rivière Crabbes

Megan Lafferty, biologiste de la conservation à CNC, visitant des terres le long de la rivière Crabbes, près de St–Fintan, dans l’ouest de T.-N.-L. (photo de CNC)

Megan Lafferty, biologiste de la conservation à CNC, visitant des terres le long de la rivière Crabbes, près de St–Fintan, dans l’ouest de T.-N.-L. (photo de CNC)

L’aire naturelle Sud-Ouest de Terre-Neuve est l’une des plus importantes et des plus diversifiées de l’île de Terre-Neuve. Elle abrite d’ailleurs la martre de Terre-Neuve, une espèce menacée, ainsi qu’une grande variété de plantes rares.

La propriété de la rivière Crabbes, dont la superficie est de 606 acres (245 hectares), renferme une forêt traversée par ce cours d’eau. La rivière et ses affluents, qui serpentent sur la propriété, offrent des habitats riverains d’une grande valeur écologique, en plus d’être peuplés de saumons sauvages de l’Atlantique.

Valeur écologique

S’étendant de Bonne Bay jusqu’à Codroy Valley sur la côte ouest de Terre-Neuve, les grandes aires forestières contiguës constituent l’un des derniers habitats de la martre de Terre-Neuve sur l’île.

La propriété est surtout recouverte d’épinettes noires, avec quelques peuplements isolés de pin blanc, essence de plus en plus rare à Terre-Neuve. On y trouve aussi quelques petits peuplements de pin rouge, une autre essence de conifère peu commune dans la province. Les travaux d’intendance de Conservation de la nature Canada (CNC) sur cette propriété incluront des activités de gestion et d’aménagement forestier, en vue de maintenir la santé et la distribution de ces trois essences dans la forêt.

La rivière Crabbes et ses affluents constituent un important écosystème riverain. Une analyse des données provenant du Centre de données sur la conservation du Canada Atlantique a révélé que les habitats riverains de la rivière Crabbes renferment un certain nombre de plantes rares, tant sur les caps que dans l’estuaire maritime. Outre la flore unique présente sur ses rives, la rivière Crabbes héberge également une population de saumon sauvage de l’Atlantique, d’où sa désignation de rivière à saumon par les autorités provinciales.

Patrimoine historique

En plus des caractéristiques uniques de ses milieux naturels, la propriété possède un riche passé historique. En 1900, le terrain a été vendu par monsieur Robert G. Reid à Sir William C. Van Horne, de la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique (CPR). Sir Van Horne était à la tête du CPR lors de la période de grand développement du chemin de fer au Canada. Ses plus grandes réalisations incluent l’expansion rapide de la ligne ferroviaire principale dans les Prairies, le lancement de la fameuse ligne de bateaux à vapeur Empress du Canadien Pacifique, ainsi que la fondation des fameux hôtels du CP (Canadian Pacific Hotels). La propriété est demeurée dans la famille Van Horne depuis son inscription au registre en 1918.

Un partenariat naturel

Conservation de la nature Canada remercie le Groupe Banque TD pour son appui financier, effectué par l’intermédiaire de son programme Forêts TD. Les contributions du Groupe Banque TD au travail de CNC depuis cinq ans constituent le plus grand engagement jamais effectué par une société privée au cours des 50 ans d’histoire de l’organisme.

Pour en apprendre davantage sur le programme >

Autres partenaires/participants



Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197