La tête dans les étoiles

Traînée d'étoiles au

Traînée d'étoiles au "Butala Homestead" de OMB, Sask. (Photo de Alan Dyer)

Ces dernières décennies, la pollution lumineuse, c’est-à-dire l’illumination artificielle du ciel par la lumière des lampadaires, des industries et des véhicules, a augmenté à tel point que la plupart des enfants d’aujourd’hui ne pourront jamais observer la Voie lactée. En plus de nuire à la visibilité des étoiles, il est prouvé que la pollution lumineuse bouleverse les rythmes naturels des êtres vivants, depuis les insectes jusqu’aux humains.

« La pollution lumineuse peut désorienter les oiseaux, ce qui cause des collisions », affirme Dan Kraus, directeur principal du développement des programmes en conservation à CNC et scientifique pour la conservation Weston. Il constate que plusieurs espèces d’oiseaux migrent de nuit, guidées par les étoiles.

Pour certaines espèces, la pollution lumineuse perturbe des processus vitaux comme le sommeil, l’alimentation, la migration et le cycle de reproduction.

Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à protéger les espèces terrestres, aquatiques et ailées du Canada. En protégeant de vastes étendues intactes, CNC permet aux espèces de trouver les habitats dont elles ont besoin pour survivre. Pour certaines espèces, la noirceur d’une forêt ou d’une prairie est nécessaire pour chasser ou se cacher.

Coucher de soleil, Old Man on his Back, Sask. (Photo de CNC)

Coucher de soleil, Old Man on his Back, Sask. (Photo de CNC)

L’aire de conservation des prairies patrimoniales de Old Man on His Back (OMB) est l’un de ces emplacements vitaux. Cette prairie intacte de 13 135 acres (5 300 hectares) héberge des espèces en péril telles que le renard véloce, ainsi que la buse rouilleuse.

Le travail de conservation de CNC à OMB et dans d’autres propriétés protège non seulement la faune et la flore terrestres, mais également le ciel nocturne. Or, de nouvelles recherches démontrent qu’un ciel obscur est bénéfique à de nombreuses espèces.

En 2015, la Société royale d’astronomie du Canada (SRAC) a désigné OMB Nocturnal Preserve (réserve de ciel nocturne), en reconnaissance des mesures en place pour protéger le ciel nocturne en restreignant sévèrement la pollution lumineuse. Cette année, OMB célèbre ses 20 ans en tant que site de conservation.

« Créer des réserves de ciel étoilé dans les parcs nationaux et les aires de conservation aide à protéger ces environnements quasi vierges afin d’y maintenir un écosystème équilibré », affirme Robert Dick, président de l’initiative Light Pollution Abatement de la SRAC.

Votre aide pour protéger ces sites extraordinaires serait grandement appréciée. Votre appui permettra à nos enfants et petits-enfants de continuer à profiter des paysages majestueux de notre pays et de s’émerveiller devant les ciels étoilés.

Faites un don aujourd’hui »

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020