Découvrez un des serpents les plus rares du Canada

Couleuvre nocturne du désert (Photo de W. Mason CC BY-NC)

Couleuvre nocturne du désert (Photo de W. Mason CC BY-NC)

par Raechel Bonomo

Quand il est question de serpents, une des espèces à voler la vedette est également une des plus rares au pays : la couleuvre nocturne du désert.

Au Canada, cette couleuvre se trouve uniquement en Colombie-Britannique, dans le sud de la vallée de la rivière Okanagan et dans la vallée inférieure de la Similkameen. Active de nuit principalement, cette espèce est difficile à observer, car elle habite des milieux d’herbes et d’arbustes et se terre dans des crevasses d’affleurements rocheux.

Un des attraits de la couleuvre nocturne du désert est qu’elle est furtive. Puisqu'elle vit de nuit, on sait peu de choses à son sujet, comme ses habitudes de reproduction et de nidification. La découverte de nids révèle toutefois qu’elle est ovipare et que ses femelles pondent de 2 à 9 œufs.

Bien qu’elle ne représente pas un danger pour les humains, la couleuvre nocturne du désert est considérée comme venimeuse, ce qui lui permet de capturer de petits reptiles, mammifères et amphibiens dont elle se nourrit. Quand elle se sent menacée, elle peut aplatir sa tête et enrouler son corps, un comportement censé imiter celui du serpent à sonnette, une espèce considérée plus dangereuse par ses prédateurs.

On estime que moins de 200 couleuvres nocturnes du désert subsistent dans la vallée de l’Okanagan et la vallée inférieure de la Similkameen. Ces régions abritent de nombreuses autres espèces, ainsi qu’une population humaine dont la croissance est la plus rapide dans la province. Plus de 50 % des milieux naturels de ces régions ont été perdus ou altérés par l’activité humaine. L’urbanisation, l’agrandissement des vignobles et la construction de routes ont eu un impact considérable sur l’habitat de la couleuvre nocturne du désert.

Couleuvre nocturne du désert (Photo de Robby Deans CC BY-NC)

Couleuvre nocturne du désert (Photo de Robby Deans CC BY-NC)

En 1998, CNC a commencé à collaborer avec des partenaires en conservation dans ces deux vallées. Ensemble, nous protégeons et restaurons des écosystèmes de prairie et réintroduisons des espèces indigènes à ces régions. Notons que l’écosystème de prairie est un des quatre écosystèmes les plus menacés au Canada, et que les prairies et bassins versants y sont des points chauds d’espèces menacées au pays.

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a désigné la couleuvre nocturne du désert comme une espèce en voie de disparition en raison de sa petite population et de la fragilité de son habitat au sein d’une aire de distribution restreinte. Bien que son apparence soit discrète, avec son dos gris ou brun pâle avec des taches gris ou brun foncé et des écailles lisses, l’espèce se démarque en raison de sa rareté.

Que les reptiles vous attirent ou vous rebutent, il n’en demeure pas moins qu’il n'a jamais été aussi important de conserver leurs habitats au Canada. En réalité, la seule chose qui devrait nous effrayer est la possibilité que ce serpent disparaisse du pays. La protection de l'habitat et la conservation des terres demeurent les meilleurs moyens de garantir que des espèces comme le serpent nocturne du désert aient un habitat où prospérer.

Tournons maintenant les projecteurs sur cette espèce afin qu’elles puissent continuer de se faufiler dans la nuit.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020