Verge d’or ou herbe à poux : laquelle est coupable?

Monarque butinant les fleurs de la verge d'or du Canada (Photo by Peter Jessen, CC BY-NC 4.0)

Monarque butinant les fleurs de la verge d'or du Canada (Photo by Peter Jessen, CC BY-NC 4.0)

Par Wendy Ho, coordonnatrice à la rédaction à Conservation de la nature Canada

Je suis chanceuse que les changements de saisons ne provoquent pas chez moi un nez qui coule, des yeux qui piquent, des maux de tête, de la toux, et bien d’autres symptômes causés par le pollen (fines particules libérées par les plantes mâles afin de se reproduire). Certains types de pollen atteignent leur concentration maximale au printemps alors qu’ils sont relâchés dans l’air par de nombreuses espèces d’arbres, dont l’érable, le chêne, le peuplier et le pin. L’autre saison des allergies est l’automne, quand domine le pollen de certaines fleurs sauvages.

Il ne fait pas de doute que pour les personnes sensibles à ces particules, cela peut être un aspect embarrassant et parfois frustrant du cycle de la vie. Mais contrairement à la croyance populaire, la verge d’or n’est pas responsable de la majorité des allergies, c’est plutôt de l’herbe à poux! Alors que la saison de cette dernière continue de battre son plein (d’août à octobre), je souhaite partager avec vous quelques différences majeures entre ces deux espèces. J’espère que cela vous aidera à les distinguer et à éviter toute confusion identitaire lors de vos travaux de désherbage.

Verge d’or

Il existe 32 espèces indigènes de verges d’or au Canada, dont 6 présentes dans toutes les provinces. Certaines sont en péril, notamment la verge d’or de Riddell, dont l’habitat est protégé par Conservation de la nature Canada (CNC) dans la réserve naturelle de la prairie à herbes hautes du Manitoba et à certains endroits dans le sud de l’Ontario. Cette famille de plantes est pollinisée par les abeilles, les guêpes, les coléoptères, les papillons et les mouches.

L’une des verges d’or les plus communes et les plus répandues à travers le pays est la verge d’or du Canada, dont la floraison a lieu de juillet à novembre. Elle arbore des grappes de fleurs jaunes très voyantes et peut atteindre 152 centimètres de hauteur. Ses feuilles, qui poussent en alternance sur sa tige, sont en forme de lances et ont un pourtour fortement dentelé. Leur face inférieure est velue.

Mouche de la verge d’or, Guelph, Ont. (Photo de Ryan Hodnett via Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0)

Mouche de la verge d’or, Guelph, Ont. (Photo de Ryan Hodnett via Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0)

Une galle (excroissance en forme de boule) se forme parfois sur certaines tiges lorsqu’un papillon de nuit ou une mouche à galle pond ses oeufs et que les larves s’y introduisent.

Le pollen de la verge d’or est beaucoup trop lourd pour être transporté par le vent, voilà pourquoi elle dépend des pollinisateurs, comme les abeilles et les papillons. C’est aussi ce qui explique l’aspect si voyant de ses fleurs, qui lui permettent d’attirer ces différentes espèces. Le nectar de la verge d’or attire aussi certaines espèces d’oiseaux. On retrouve différentes espèces de verges d’or dans presque tous les types d’habitats, des forêts aux prairies, et même dans les milieux alpins.

De nombreuses personnes choisissent même d’intégrer la verge d’or à leurs jardins pour aider la biodiversité. Voici une liste d’espèces de verges d’or qui ne se propagent pas de manière agressive et qui conviennent aux jardins en Ontario (en anglais).

L’herbe à poux : la principale coupable du rhume des foins à la fin de l’été et au début de l’automne

Petite herbe à poux en fleur (Photo de Kylee Majoros, CC BY-NC 4.0)

Petite herbe à poux en fleur (Photo de Kylee Majoros, CC BY-NC 4.0)

Trois espèces d’herbe à poux se trouvent dans une grande partie du pays (herbe à poux, grande herbe à poux et herbe à poux vivace). Leur pollen est dispersé par le vent et est un allergène très répandu dans l’air d’août à octobre.

L’herbe à poux est dotée de petites fleurs discrètes. Elle compte sur le vent, et non sur les pollinisateurs, pour transporter son pollen. Elle a tendance à prospérer dans les sols ayant été perturbés, ce qui fait qu’on la retrouve souvent dans les terres cultivées et les jardins urbains.

On trouve aussi l’herbe à poux le long des trottoirs, des clôtures, des terrains vagues en milieu urbain, des pâturages et des prairies. Le microclimat plus chaud des milieux urbains favorise sa croissance et sa production de pollen. Selon une étude menée en 2011, la durée de la saison de l’herbe à poux aux États-Unis et au Canada augmente de plus en plus.

Dans certaines municipalités, des règlements obligent les propriétaires fonciers à retirer l’herbe à poux à certaines périodes de l’année pour protéger la santé des citoyennes et citoyens.

Pollen de petite herbe à poux photographié au microscope (Photo de Marie Majaura via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0)

Pollen de petite herbe à poux photographié au microscope (Photo de Marie Majaura via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0)

La petite herbe à poux est présente dans toutes les provinces du pays. Cette herbacée annuelle à tige droite, qui peut atteindre 150 centimètres de hauteur, est dotée de feuilles opposées finement divisées à sa base et de feuilles alternes près de son sommet. Les jeunes plantes sont de couleur jaune-vert tandis que celles qui sont matures sont gris-vert et dotées de grappes de petites fleurs verdâtres le long d’une tige située au niveau de leurs parties supérieures. Porté par le vent, son pollen peut parcourir jusqu’à 200 kilomètres! Bien qu’il s’agisse d’une plante problématique pour les personnes qui y sont allergiques, la petite herbe à poux possède des graines qui servent de nourriture aux oiseaux chanteurs et à certaines espèces de gibier à plumes des hautes terres.

Maintenant que vous savez reconnaître la verge d'or, il ne vous reste qu’à admirer les belles fleurs jaunes et duveteuses de cette plante qui peuple les bords des routes et les terrains vagues, tout en sachant pertinemment qu’elle n'est pas la grande coupable des allergies!

 

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien