Abeille (Photo de Donvirko/Pixabay)

Abeille (Photo de Donvirko/Pixabay)

Hespérie du Dakota (Photo de Phil Delphey/Wikimedia Commons)

Hespérie du Dakota (Photo de Phil Delphey/Wikimedia Commons)

Hespérie du Dakota

À quoi ressemble cette espèce?

Espèce indigène de l’Amérique du Nord, l’hespérie du Dakota est un petit papillon des prairies d'une envergure de 21 à 33 mm, au vol rapide et erratique distinctif. Ses caractéristiques sont similaires à celles d’autres espèces de sa famille (hespéridées), soit un corps court et trapu, et des antennes recourbées.

Le mâle et la femelle arborent différentes couleurs. Chez le mâle, le dessus des ailes dorsales varie de l’orange au brun avec une tache sombre brun foncé distincte sur les ailes antérieures. Le dessus des ailes dorsales de la femelle est d’un brun plus foncé avec plus ou moins d’orangé et des taches pâles caractéristiques sur ses ailes antérieures.

Où vit cette espèce?

Au Canada, ce papillon est présent dans le sud du Manitoba et dans l’extrême sud-est de la Saskatchewan. L’hespérie du Dakota est confinée aux prairies indigènes, particulièrement celles à herbes hautes. Celles-ci abritent une faune et une flore diversifiées, des espèces de graminées pouvant atteindre deux mètres de hauteur ainsi que des prairies mixtes (composées d’éléments typiques des habitats de prairies à herbes hautes et basses). Les habitats de l’hespérie du Dakota sont caractérisés par la présence de prairies mésiques (à l’humidité moyenne) à herbes hautes et de prairies mésiques sèches mixtes des hautes terres.

Considérée comme une « spécialiste de l’habitat » (vit uniquement dans certains types d’habitats), l’hespérie de Dakota dépend d’une variété de plantes des prairies pour traverser les différentes étapes de son développement. Le barbon, une espèce de graminée abondante dans ses deux types d’habitats, est l’une des espèces des prairies dont dépend ce papillon.

Quel est le statut de conservation cette espèce?

L’hespérie du Dakota a été désignée en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Menacée par la dégradation généralisée et la perte d’habitat approprié, cette espèce a besoin d’un habitat particulier pour survivre sans quoi sa population pourrait décliner. Parmi les facteurs contribuant à la destruction de son habitat, on note la lutte contre les ravageurs, le surpâturage et la transformation de l’habitat pour l’agriculture non-herbagère.

Que fait CNC pour protéger l’habitat de cette espèce?

Conservation de la nature Canada (CNC) contribue à protéger l’hespérie du Dakota en conservant les milieux naturels où elle vit, dont l’aire naturelle Interlake (Entre-les-lacs) et l’aire naturelle des prairies à herbes hautes au Manitoba. Ces milieux naturels abritent plusieurs types d’habitats et une diversité de faune et de flore.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020