Abeille (Photo de Donvirko/Pixabay)

Abeille (Photo de Donvirko/Pixabay)

Hespérie de Poweshiek (Photo de CNC)

Hespérie de Poweshiek (Photo de CNC)

Hespérie de Poweshiek

L'hespérie de Poweshiek est un petit papillon aux ailes brunes et orangées, pas plus gros qu'une pièce de deux dollars. Il est si petit qu'il passe souvent inaperçu. Au Manitoba, Conservation de la nature Canada (CNC) surveille toutefois de près cette espèce et sa situation afin d'en assurer la survie.

Cycle de vie

L'hespérie de Poweshiek adulte est actif de trois à quatre semaines, habituellement de la fin juin au milieu ou à la fin de juillet. La femelle pond ses œufs sur des plantes de la prairie à herbes hautes; l’éclosion des œufs a lieu neuf à dix jours plus tard.

Ce papillon traverse sept stades larvaires. Pendant la première phase, les chenilles se nourrissent des feuilles de la plante hôte et hibernent éventuellement à sa base. Elles émergent au printemps pour se nourrir. Une fois que la larve s'est transformée en nymphe (nymphose), l'hespérie de Poweshiek adulte émerge, soit à la fin juin ou au début juillet. L'espèce produit une seule génération par année. On trouve souvent les adultes sur la rudbeckie hérissée — leur plante hôte préférée.

Habitat

Au Canada, l'hespérie de Poweshiek se rencontre dans les prairies à herbes hautes du Manitoba, dans une zone restreinte située près de Vita (env. 125 km au sud-est de Winnipeg). La population de ce papillon la plus près se trouve aux États-Unis, à plusieurs centaines de kilomètres au sud-est, soit dans quelques sites au Michigan et au Wisconsin.

État de conservation

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a ajouté l'hespérie de Poweshiek sur la liste des espèces en voie de disparition. Il apparaît également sur la liste des espèces en voie de disparition de la Loi sur les espèces en voie de disparition du Manitoba et est considéré comme étant gravement en péril à l'échelle mondiale, selon NatureServe. Au cours des dernières années, le nombre d'individus de l'espèce a considérablement chuté en Amérique du Nord. En 2015, ce sont moins de 50 papillons qui ont été répertoriés au Canada.

Mesures prises par CNC pour protéger cette espèce

Ces dernières années, le personnel de CNC a étroitement surveillé l'hespéries de Poweshiek, puisque la majeure partie de sa population se trouve sur des terrains appartenant à CNC (ou gérés par l'organisation) dans la réserve des prairies à herbes hautes du Manitoba. Afin de protéger cette espèce, CNC :

  • protège et gère la prairie à herbes hautes de grande qualité dont elle dépend;
  • travaille de concert avec des éleveurs de bovins afin de gérer de manière durable les sites où elle se trouve;
  • procède à des relevés annuels de populations au Manitoba;
  • soutient l'élaboration d'un programme d'élevage en captivité;
  • soutien des chercheurs qui étudient la diversité génétique et les menaces;
  • mène des recherches pour que les décisions liées à la gestion des propriétés soient fondées sur les meilleurs données scientifiques;
  • contribue à la recherche et s'y engage  pour déterminer de quelle façon les caractéristiques des paysages, la gestion du territoire et le climat affecte les populations d'hespérie au Manitoba;
  • coordonne et s'engage dans les efforts déployés pour le rétablissement de l'espèce et menés par les organisations et les experts canadiens et américains;
  • soutient directement des étudiants-chercheurs;
  • sensibilise le public grâce au Weston Family Tall Grass Prairie Interpretive Centre (en anglais), une affiche et des présentations publiques.

Comment vous pouvez aider?

Contribuez à la protection d'espèces qui peuplent la prairie, comme l'hespérie de Poweshiek, en faisant un don à Conservation de la nature Canada.


Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020