Ormeau nordique (Photo de Kathleen R., CC-BY-NC)

Ormeau nordique (Photo de Kathleen R., CC-BY-NC)

Ormeau nordique

À quoi ressemble cette espèce?

L’ormeau nordique (anciennement nommé Haliotide pie) est un mollusque marin qui s’apparente à l’escargot. Herbivore, il s’alimente en utilisant sa langue pour racler les algues et d’autres petites plantes qui poussent sur les rochers. Ce mollusque, aussi nommé oreille de mer, peut atteindre 16,5 centimètres de longueur à l’âge adulte et vivre 50 ans.

Sa coquille spiralée ovale peut être de couleur verte à rouge, avec des taches blanches ou bleues. L’intérieur est d’un blanc bleuté nacré avec de légers reflets rose et vert. Son corps mou et beige, appelé « pied », est entouré  de petits tentacules jaune foncé ou brun. L’ormeau nordique respire par les pores respiratoires (trois à six) alignés près du bord de sa coquille.

Où vit cette espèce?

Distribution of pinto abalone in Canada (Map by NCC)

(Cliquez pour agrandir)

On trouve l’ormeau nordique sur la côte du Pacifique, de Sitka Sound (un bras de mer) en Alaska, jusqu'à Turtle Bay, dans l’État de Baja California, au Mexique. Au Canada, on le trouve en groupes dispersés près du littoral de la Colombie-Britannique et à des profondeurs de 10 à 18 mètres. Les adultes se regroupent généralement plus près des rivages que les juvéniles.

Importance culturelle

L’ormeau nordique est un aliment traditionnel et culturellement important pour les Haïdas et de nombreuses Premières Nations de la côte du Pacifique. Les pêcheurs autochtones veillent à récolter uniquement ce qui est nécessaire, ce qui permet aux populations d’ormeaux nordiques de se rétablir et de demeurer stables.Pendant des milliers d’années, cette espèce a été récoltée de manière durable et consommée tout au long de l’année. La récente diminution du nombre d’individus a rendu cet aliment de base traditionnellement important beaucoup plus difficile à trouver dans les régions où ses populations étaient autrefois abondantes.

Quel est le statut de conservation de cette espèce?

En 1999, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a désigné l’ormeau nordique comme une espèce menacée. En 2009, ce statut est passé à  en voie de disparition. L’ormeau nordique atteint sa maturité lentement et ses populations sont très éloignées les unes des autres, ce qui rend difficile sa reproduction et le rétablissement de ses effectifs.

La plongée sous-marine et la pêche commerciale ont entraîné un rythme de récolte de l’ormeau nordique plus rapide que celui du rétablissement de ses populations. La récolte de l’ormeau nordique est illégale en Colombie-Britannique depuis 1990, et une fermeture complète des pêches a eu lieu. La menace la plus sérieuse qui pèse contre l’espèce est le braconnage, qui continue à réduire ses effectifs.

Que fait CNC pour protéger l’habitat de cette espèce?

La protection de zones le long de la côte de la Colombie-Britannique permettra aux populations d’ormeau nordique d’avoir accès à un habitat adéquat. Le travail de Conservation de la nature Canada (CNC) sur la côte ouest du Canada contribue à protéger les habitats marins dont cette espèce a besoin pour subsister.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain