Merlebleu azuré (Photo de Leta Pezderic)

Merlebleu azuré (Photo de Leta Pezderic)

Mouette blanche (Photo de Will Sweet/Wikimedia Commons)

Mouette blanche (Photo de Will Sweet/Wikimedia Commons)

Mouette blanche

À quoi ressemble cette espèce?

La mouette blanche, qui est de la taille du pigeon, se reconnaît à son plumage blanc pur qui contraste avec ses pattes noires. Elle est pourvue d’un bec bleu distinctif avec l’extrémité jaune ou rouge. Les petits ont une face plus foncée et des taches noires plus ou moins présentes sur leurs queues et leurs ailes.

Canadian distribution of ivory gull (Map by NCC)

(Cliquer pour agrandir)

Où vit cette espèce?

Elle vit en colonies dans l’Extrême-Arctique. Certains regroupements ont été répertoriés dans l’est de l’Arctique au Canada, au Groenland, jusque dans les îles du nord en Norvège et en Russie. Au Canada, elle se reproduit au sud-est de l’île d’Ellesmere, à l’est de l’île Devon et sur la presqu’île Brodeur au nord de l’île de Baffin.

Pendant l’hiver (d’octobre à juin), la mouette blanche peut être aperçue sur la côte est de Terre-Neuve-et-Labrador, où elle se nourrit dans les grandes étendues d’eaux libres entourées de glace, qu’on appelle des polynies. Cette espèce peut aussi être vue plus au sud, mais il s’agit souvent de jeunes qui se sont éloignés de l’Arctique.

De quoi se nourrit cette espèce?

La mouette blanche s’alimente principalement de poissons et de crustacés en eaux libres, et parfois d’œufs et de rongeurs. Cette mouette peut aussi se nourrir de cadavres de phoques et de marsouins. De plus, elle piste fréquemment les ours polaires dans l’espoir de manger les restes de leurs proies.

Quel est le statut de conservation de cette espèce?

La mouette blanche est en voie de disparition. Au Canada, sa population a décliné de 80 % entre 1986 et 2006. Aujourd’hui, on estime qu’elle compte seulement de 500 à 700 adultes. Elle est menacée par les changements climatiques, l’extraction des ressources et les toxines s’étant infiltrées dans la chaîne alimentaire.

Que fait CNC pour protéger l'habitat de cette espèce?

En 2016, Conservation de la nature Canada a accepté un permis d’exploration en mer de plus de 8 625 km2 de Shell Canada dans le Tallurutiup Imanga/détroit de Lancaster. Par la suite, CNC a cédé ces droits au gouvernement du Canada, ce qui a facilité la création de cette nouvelle aire marine de conservation. Celle-ci contribuera à protéger les aires d’alimentation hivernales de la mouette blanche et d’une myriade d’autres oiseaux marins.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien